Accueil
AAMCI
Notes de l'auteur
LES NEWS DU SITE
PLAN DU SITE
LIVRE D'OR
Formulaire de contac
2° guerre mondiale
La neige et le feu
les premiers du 1°
avec les paras du 1°
les Vosges
l'Alsace
de Jebsheim à Avord
Création Pau / Idron
les entrées du Camp
vue sur le Camp
Idron/col de Fornel
Le Hameau
L' Abandon
Le Camp en Ruine
Epilogue
Le Camp en 2016
le temps de la BETAP
Humour II / 1° R.C.P
Humour Parachutiste
1° RCP en Indochine
Dien Bien Phu
Indochine
la 3° en Indochine
Moulins / Idron
Algérie (jumelles)
Algérie
Commandant PHILIPPON
Royal Auvergne  AFN
18° R.C.P. Algérie
18° RCP
1er RCP Algérie
L'escadron Algérie 1
L'escadron Algérie 2
L'escadron Algérie 3
L'escadron Algérie 4
L'escadron Algérie 5
Noir 1 en Algérie
1° RCP et le putsch
Moulins-les-Metz
Mort pour la France
Années 60 / CQG
Manuel et Moniteur
Mouchoirs d'Instruct
Poignards au 1° RCP
Gaines Individuelles
Les quilles
caricatures
Goliath
Para neige
Para neige 2
Les années Pinatel 1
Les années Pinatel 2
Les années Pinatel 3
Années 70
Témoignages 1971
Témoignages 1971 (2)
juillet 1971
Pentathlète (1)
Pentathlète (2)
Où est donc Gillou
Un ministre à Idron
La piste le camp (1)
La piste le camp (2)
Un Officier Para
Volontaire para 1
Volontaire para 2
Volontaire para 3
Volontaire para 4
Volontaire para 5
Volontaire para 6
Volontaire témoign..
Exercice N'DIAMBOUR
Exercice KATCHA-MAYU
Années 70/80 divers
Drakkar 1
Drakkar 2
Drakkar 3
le Camp de Ger
la 1° compagnie
la 1° en Allemagne
la 2° compagnie
La 2 sur le Caillou
la 3° compagnie
La 3 au Gabon
La 3 à la Réunion
la 4° compagnie
la compagnie d'appui
La C A à Bou Sfer
La Section RASURA
la Section RASURA 2
l'escadron de reconn
la CCS
l'ordinaire
la 12° compagnie
Musique 11° DP 1
Musique 11° DP 2
Musique 11° DP 3
Musique 11° DP 4
La meilleure façon..
Mémoire d'Anciens
Les 3 B
Hôtel SC Borde
Saint Michel
Chefs de corps
Héritage 1° RCP
Héritage/symbolique
Fanions du 1° RCP
Officiers Appelés
1 RCP camp de Souge
Ephémérides Souge
En stage à l'ETAP
Fanions du 9° RCP
Fanions du 14° RCP
Histo du 18° R.C.P.
Fanions du 18° RCP
Requiem Parachute
Prière d'un fanion
Général de Biré
Liste Brevets Para

 

                                                                   Volontaire Parachutiste au 1er R.C.P.

( vous êtes page 6 )  ► cliquez ici pour aller page 7 et fin

 

suite août - EXOM 73 -

 

 

avec une vue magnifique sur les TROIS ILETS
 
Une Manoeuvre sans histoire de 3 jours aura surtout procuré aux Parachutistes Métropolitains l'occasion de visiter les reliefs à l'Est de FORT DE FRANCE . Rivière Salée , Ducos , Petit Bourg , les Roches Carrées et autres Vert Pré, Petite Lézarde , Rivière Pomme , Glotin , puis Croix Glotin furent le théâtre d'exploits plus touristiques que Guerriers.


 

 
 
Le Sergent-chef MONDON au petit matin, après une nuit où il n'arrêta pas de pleuvoir. . . Une pluie Tropicale tiède , pas vraiment désagréable .  
 
Tous les participants à la manoeuvre furent réunis , pour une prise d' armes , dans la quartier du 33°RIMa . Et c'est tous ensemble que ROUGES et NOIRS ont entonné le fier chant de la 2 ° aux paroles aussitôt dispersées par le vent des tropiques .  
 
" Sous les pins de la B.A. branle bas de combat ..........fusils poignards , grenades aux cotés.....................toutes les casquettes sont la ...............salut les filles n'ayez pas le cafard ...............devant l' assaut de la 2° au paquet "
 En guise de relations publiques les chuteurs ont fait une démonstration sur l'aéroport du LAMENTIN
 


 

                                - De dos l'Adjudant-Chef R.Duvallet de la B.O.M.A.P. -


 


 

                                             - Le Colonel FLOCH représentant le Général félicite les Chuteurs sous le regard amusé du Lieutenant-Colonel Degenne Commandant en second du 1° R.C.P.   On peut reconnaitre le Sergent-Chef Gracq , le Lieutenent de Badts, l' Adjudant-Chef Barbe , le Médecin Capitaine Menou, tous du 1° R.C.P. , revêtus de la Combinaison bicolore .( dos orangé et devant blanc )   
 

GUADELOUPE :

Tôt le matin toute la 2eme Compagnie a été larguée par le Transall F155 entre BEAUPORT et SYLVAIN au NORD OUEST de GRANDE TERRE , ensuite la Compagnie devait s'infiltrer jusqu'au début de BASSE TERRE en face de POINTE A PITRE.


 


 

                        - La presse locale relate l'événement -


 


 

               Pendant que le Groupe de Commandement assure les liaisons de Rouge....


 

 

Un industriel local régale généreusement toute la Compagnie de ses produits laitiers.

Après un saut dans les meilleures conditions de confort, suivi d'une dégustation de produits locaux, ROUGE a commencé à Crapahuter.


 

 

 Les ronds rouges indiquent l' axe général de progression de la Compagnie .

 
Une bonne quarantaine de kilomètres à parcourir en pleine chaleur humide ne constitueront pas un défi trop difficile à relever pour les parachutistes bien entraînés .
 
 
La monotonie de l'entreprise , alliée à un esprit commando particulièrement développé incitèrent l' Aspirant Philippe de DIEULEVEUT à embarquer toute sa section sur les différents niveaux d' une bétaillère et à déjouer ainsi les éventuels controles ennemis tout en économisant ses hommes ..
 
 
En fait nous apprendrons par la suite que la manoeuvre était dite "à simple action" qu'il n'y avait donc pas d' ennemi ......et que nous aurions pu tranquillement progresser l' arme à la bretelle le long de la route . 
 
 
TOURISME
 
La Compagnie a rejoint FORT de FRANCE en Nord Atlas puis sa base de la POINTE du BOUT  et occupé les dix jours suivants à visiter la MARTINIQUE


 


 

                          Nous avons parcouru beaucoup de bananeraies.


 


 

                     L' exubérance de la Forêt Tropicale nous a réjouis lors de l'ascension de la Montagne Pelée.


 


 

il y avait de nombreuses araignées géantes dites : MATOUTOU


 

 

Les localités traversées étaient toutes plus belles les unes que les autres


 


 

Le soir baignade romantique pour effacer les fatigues de la journée


 

retour en Métropole :


 

Lors de cet exercice NOIR 4 aura voyagé en DC.8 , en KC 135 ravitailleur , en NORD 2501 et en TRANSALL C160 ! !


 

 

Le KC 135 destiné au ravitaillement en vol n'a pas de hublots.


 


 

Le Sergent RIVIERE parait d'excellente humeur malgré la chaleur qui règne dans la soute du KC 135.


 


 

Cependant que l' Aspirant Philippe de Dieuleveut raconte au Lieutenant Amarger comment il a capturé un serpent trigonocéphale sur un chemin de la Montagne Pelée. ce sympathique Officier sera célèbre par la suite pour son émission télévisée " La Chasse au Trésor "


 

Après le retour à IDRON , NOIR 4 est resté en position de détaché à la 2 le temps qu' une nouvelle 3° Compagnie soit incorporée.Le séjour chez ROUGE caractérise la bonne entente qui régnait au 1°R.C.P. entre les compagnies .NOIR 4 a fièrement porté le passant ROUGE , chanté non moins fièrement le chant de la 2 " Les casquettes" mais a conservé ses shorts NOIRS .....que voulez vous ...on ne se refait pas totalement !!!!!


 

SÉJOUR RÉGIMENTAIRE en camp à CANJUERS
 
 
 Toujours détachée à la 2° Compagnie NOIR 4 se retrouve à CANJUERS ou le Colonel de BIRE va imposer au 1°RCP un rythme plus que soutenu .
Mais en fait, hormis une longue et harassante manoeuvre , réplique des crapahuts d' ALGÉRIE ,dont certains , peu nombreux ont gardé le souvenir ,nous n'avons rien fait de plus que dans notre habituel camp de CAYLUS , déjà largement évoqué .


 


 

Un groupe de Combat de NOIR 4 . Belles gueules de jeunes Paras


 


 

Revue de Paquetage au coeur du Camp de toile , en fin de séjour. Ces revues étaient plus que nécessaires, certains éléments du paquetage ayant une fâcheuse tendance à disparaître sans explication ! ! !
  

Combien de parachutistes engagés savent aujourd'hui que le chant du 1° RCP fit son entrée au Régiment à l'occasion de ce séjour à CANJUERS et qu'ils le doivent à la 3° Compagnie , plus exactement aux APPELES VOLONTAIRES PARAS de NOIR 4 ?.

 
Dans le silence de la nuit tombant sur le camp de toile NOIR 4 chantait . L'attention du Colonel de BIRE fut attirée par l'un de nos chants .  
 
Nous ayant rejoint un soir il nous demanda de le lui interpréter . Depuis 1973 ce chant ne quittera plus le Régiment  , jusqu' a devenir, avec des paroles modifiées, le chant officiel du REGIMENT de RAPACES . 
 
 
                         Le chant tel que le chantaient les "durs" de NOIR 4 :     
 
 
    Dans la brume et la rocaille 
 
    Para marche au combat 
 
    Loin de chez ta bien aimée 
 
    Para tu souffriras 
 
    Loin de tous ces chacals  
 
    Qui ont les cheveux longs 
 
    Nous garderons notre idéal 
 
    Et toutes nos traditions 
 
    Nous luttons pour la FRANCE  
 
    Et pour sa délivrance 
 
    Nous tomberons un beau matin  
 
    Sur l' un de ses chemins  
 
    Ancien toi qui reposes 
 
    Regarde et souviens toi 
 
    Nous sommes toujours je suppose
 
    Le creuset des paras

 

Septembre : 

Chaque année au mois de septembre tous les Parachutistes rendent Hommage au célèbre ARCHANGE , Chef des Légions Célestes, qu'ils ont choisi comme leur Saint Patron et qu'ils reconnaissent souvent comme leur protecteur , hors de tout contexte religieux.  


 

 
                        - l'Insigne du 9° R.C.P. représente SAINT MICHEL étendant ses ailes protectrices au sommet du Mont SAINT MICHEL , épée haute prêt à Combattre - 

La journée commence par un Office religieux dont la solennité est rehaussée par la participation de la Musique de la 11° D.P.


 
Une chapelle de plein air a été dressée dans le Camp d' IDRON, à proximité du cinéma ..Succédant aux pères YRIART  puis PENINOU le père Michel DUPUY  aumônier du 1° R.C.P., célèbre la sainte Messe .
Selon les années et la personnalité des chefs de Corps , les sections sont engagées dans un rallye musclé ( saut avec chrono au regroupement,marche commando , parcours topographique,tir aux armes de dotation ,parcours du combattant etc ...) en fait  véritable test opérationnel ou bien participent à des tournois sportifs plus récréatifs et nettement moins fatigants ..
 
Une section( le PEG ) s'escrime à faire avancer un G.M.C. première vitesse enclenchée .Toute en finesse , cette épreuve était due à l'esprit inventif de la C.C.S.    Capitaine ROULEAU
La météo étant généralement au rendez vous ,l'arrière saison est très belle en BEARN , des séances de sauts sont organisées .

 

 
 -  Dans le PUMA  de gauche à droite Commandant FOUQUE  DUPARC ( Officier supérieur adjoint),Capitaine de BADTS (NOIR), A/C DUPIRE ( dévoué et talentueux officier d' ordinaire) Commandant de VIRIEU ( chef du Bureau opérations instruction)
 

 
 - Beau poser sur le stade du Camp d' IDRON  A l'époque, avant l' avènement de l'aile ,ce type de parachute était réservé aux "meilleurs"  : les compétiteurs .
 

 
    - Saisi par l'objectif malicieux du para AVIGNON  ce chuteur  a eu moins de chance ....mais son parachute ( dit 56) est moins performant . C'est ce que l'on appelle être branché  -

 
- Tout le monde se retrouve pour le pliage à l'Aire T.A.P. On distingue derrière le rideau d' arbres la fameuse tour de sauts du CETAP  et le zingo du matériel.

Au premier plan,l'  A/C  LAMARQUE puis le S/C BIBI . A genoux l' A/C VENTAJA qui a largué les chuteurs sur le stade                                                                                                                                                                                                                                              certaines années  le repas de la Saint Michel se prend sur le site même des compagnies , d'autres fois tout le Régiment se retrouve dans les salles à manger de l'ordinaire .

 
 
- Sous les ombrages , repas de la 3 °Compagnie . Au centre le FANION sur un faisceau de fusils , entouré des panneaux de tradition de la compagnie -
 

 
              -   Gros plan sur NOIR 2  -
 

BARREGES  : 

En raison des Magnifiques résultats obtenus tout au long de l'année écoulée, les NOIRS ont obtenu du Colonel CHAZARAIN , Chef de Corps , l'autorisation de passer quelques jours à BARREGES pour s'oxygéner. 


 
 
Le Para MENSUELLE a photographié la phase finale du montage de ce bivouac un peu particulier.... la performance ne semble pas déranger outre mesure les moutons.
 
 
Grâce à la réflexion des cadres de la compagnie et au travail des hommes , un magnifique 3 fut formé avec les tentes .... écrira le Caporal CHAMPENNOIS dans le compte rendu destiné aux DERNIERES du PREMIER . Dans le Parc des Pyrénées ou toute intervention sur le milieu est prohibée les NOIRS ont réussi à signer leur présence .
 
SEMAINE SPORTIVE :
 
Pour occuper nos libérables de la 10, les derniers jours sont mis a profit pour organiser toutes sortes de challenges sportifs .

 

 
- NOIR 1 pose entre deux matchs -

 
 
NOIR 2 arrose un certain nombre de coupes fièrement exposées devant le Caporal-chef PLANO

 
LES DERNIERES HEURES

 
 
Les Sections nettoient une dernière fois l' Armement , avant de passer le Relai.
 
 
3 copains de NOIR 1 posent pour un ultime souvenir devant le Bâtiment de la Section.
 
 
Bulle entre copains sur le stade à deux pas de la Compagnie.

 

 
Une dernière photo devant l'armoire , dans la chambre du groupe.

 
 
Comme le Para MAZIARZ chacun remplit son sac à paquetage pour la réintégration finale.
 
LE DERNIER RASSEMBLEMENT :
Les Camions assurant la liaison avec la Gare de Pau attendent dans l'allée devant la Compagnie. le Capitaine rassemble une dernière fois les " NOIRS " pour leur dire au revoir. chacun d'entre eux partira avec un Certificat dit " de Service Militaire " amplement mérité.
 
 
Tout ce qui est suggéré sur ce Certificat, ils l'ont fait....... et bien plus ! ! !

 

 

Leur carnet de sauts leur est remis .Plus besoin comme Ils en avaient l' habitude de dénombrer leurs sauts en dessinant des petits parachutes sur leur couvre casque ,ou des croix sur l'elastique du casque ,ou en faisant des encoches sur le cercle de leur insigne de beret ,ou encore en faisant des noeuds sur un morceau de ficelle à casser d' estrope , devenu fétiche ......

 

 
Certaines manifestations ont donné lieu à confection de diplômes souvenirs . Au 1° R.C.P. on aime bien la course à pieds ! !

 

 
 
Un exemplaire du journal du 1° R.C.P. est remis à chaque libérable.
 
 
 
 

 
 
PUIS EN ORDRE , DANS UN ÉTONNANT SILENCE , ils embarquent dans les camions....... ET QUITTENT DEFINITIVEMENT la Compagnie et LE CAMP D'IDRON.  
 
EPILOGUE 
 
 Depuis l' entrée de la compagnie le capitaine voit s' éloigner les camions qui emportent toute son Unité. A quoi peuvent penser les paras ,tout à la joie de retrouver leur famille , leur fiancée ?  
 
Beaucoup n'ont pas de boulot ...tous s' étaient habitués à une vie rude certes, mais facile ,sans souci du lendemain ....Maintenant leur vie d' hommes va commencer ...Ils doivent être émus de tourner brutalement cette page d' une année .
 
 
Certains seraient bien restés avec nous ...Quelle image vont ils conserver de ces douze mois passées avec nous , sous le passant noir ?
 
NOIR pense qu'il leur a souvent demandé plus que ce qui était raisonnable , que fidèles à la devise de la Compagnie JE VEUX JE PEUX ils ont repoussé leurs limites. 
A son tour ce contingent d' Appelés Volontaires Parachutistes va rejoindre la grande parade des souvenirs ou toutes les générations de NOIRS " beret rouge fièrement vissé sur la tête,passant noir sur l' épaule gauche " défilent en rangs serrés , bras tendus , poignard au coté, de ce pas un peu chaloupé propre aux parachutistes ,en chantant "LES ANCIENS ONT SOUFFERT SUR LA PISTE " .  
 
NOIR sait ce qu'il doit comme satisfactions à ces jeunes paras ..en un éclair il revoit toute l' année écoulée,...cet instant d' émotion est brutalement interrompu.quand disparait au dela du Service Général le dernier camion ...un nouveau contingent d' APPELES VOLONTAIRES PARACHUTISTES va arriver ,d'autres encore leur succéderont qui marcheront de notre pas en chantant LES ANCIENS ONT SOUFFERT SUR LA PISTE ....notre chant ne s' éteindra pas ! La légende des NOIRS continuera .......CAR IL FAUDRA PARA EN DECOUDRE PAR LE POIGNARD ET PAR LA POUDRE ...  
 
 
Votre capitaine qui n'oublie pas . PAU le 30 mars 2006 . 
 
 L'auteur remercie : le lieutenant FERRON ,le S/C MONDON ,les Parachutistes MORARD, LASSELIN clairon de la compagnie , MENSUELLE , MAZIARZ, AVIGNON, et RAVERY photographe de la compagnie, qui ont ouvert leurs albums souvenirs et permis cette évocation .....

 

 
 
JE VEUX JE PEUX
 

 

                                                                                                 ► cliquez ici pour aller page 7 et fin   

   www.1rcp.fr

 

 


campidron.fr  | campidron@wanadoo.fr