Accueil
AAMCI
Notes de l'auteur
LES NEWS DU SITE
PLAN DU SITE
LIVRE D'OR
Formulaire de contac
2° guerre mondiale
La neige et le feu
les premiers du 1°
avec les paras du 1°
les Vosges
l'Alsace
de Jebsheim à Avord
Création Pau / Idron
les entrées du Camp
vue sur le Camp
Idron/col de Fornel
Le Hameau
L' Abandon
Le Camp en Ruine
Epilogue
Le Camp en 2016
le temps de la BETAP
Humour II / 1° R.C.P
Humour Parachutiste
1° RCP en Indochine
Dien Bien Phu
Indochine
la 3° en Indochine
Moulins / Idron
Algérie (jumelles)
Algérie
Commandant PHILIPPON
Royal Auvergne  AFN
18° R.C.P. Algérie
18° RCP
1er RCP Algérie
L'escadron Algérie 1
L'escadron Algérie 2
L'escadron Algérie 3
L'escadron Algérie 4
L'escadron Algérie 5
Noir 1 en Algérie
1° RCP et le putsch
Moulins-les-Metz
Mort pour la France
Années 60 / CQG
Manuel et Moniteur
Mouchoirs d'Instruct
Poignards au 1° RCP
Gaines Individuelles
Les quilles
caricatures
Goliath
Para neige
Para neige 2
Les années Pinatel 1
Les années Pinatel 2
Les années Pinatel 3
Années 70
Témoignages 1971
Témoignages 1971 (2)
juillet 1971
Pentathlète (1)
Pentathlète (2)
Où est donc Gillou
Un ministre à Idron
La piste le camp (1)
La piste le camp (2)
Volontaire para 1
Volontaire para 2
Volontaire para 3
Volontaire para 4
Volontaire para 5
Volontaire para 6
Volontaire témoign..
Exercice N'DIAMBOUR
Exercice KATCHA-MAYU
Années 70/80 divers
Drakkar 1
Drakkar 2
Drakkar 3
le Camp de Ger
la 1° compagnie
la 1° en Allemagne
la 2° compagnie
La 2 sur le Caillou
la 3° compagnie
La 3 au Gabon
La 3 à la Réunion
la 4° compagnie
la compagnie d'appui
La C A à Bou Sfer
La Section RASURA
la Section RASURA 2
l'escadron de reconn
la CCS
l'ordinaire
la 12° compagnie
Musique 11° DP 1
Musique 11° DP 2
Musique 11° DP 3
Musique 11° DP 4
La meilleure façon..
Mémoire d'Anciens
Les 3 B
Hôtel SC Borde
Saint Michel
Chefs de corps
Héritage 1° RCP
Héritage/symbolique
Fanions du 1° RCP
Officiers Appelés
1 RCP camp de Souge
Ephémérides Souge
En stage à l'ETAP
Fanions du 9° RCP
Fanions du 14° RCP
Histo du 18° R.C.P.
Fanions du 18° RCP
Requiem Parachute
Prière d'un fanion
Général de Biré
Liste Brevets Para

 

PAGE 3

 

 

    .La jungle offre de multiples possibilités de monter des bivouacs discrets.Une toile de tente permet de s' abriter du soleil et dans une moindre mesure de la pluie

  " En saison chaude il est parfois nécessaire de marquer une pause en milieu de journée .La jungle offre de multiples possibilités de monter des bivouacs discrets.Une toile de tente permet de s' abriter du soleil et dans une moindre mesure de la pluie "

  " De retour à la base il faut entretenir toiles de tente et couvertures qui sont malmenées pendant les opérations "    

 
                                        " De retour à la base il faut entretenir toiles de tente et couvertures qui sont malmenées pendant les opérations "
 
On dirait que ce groupe d' officiers entreprend de monter un abri en utilisant la voile d'un parachute    
 
             " Voile de parachute T5 US .On dirait que ce groupe d' officiers entreprend de monter un abri en utilisant la voile d'un parachute .Dans cette hypothèse ce serait à l'issue d'un saut car les parachutes T5 US coutant fort cher  sont soigneusement récupèrés après les sauts et ne sauraient être affectés à un role de tente ersatz ."
 
 
              -    Entre deux opérations la 2° compagnie , commandée par le Capitaine LUCAS ( fait prisonnier lors de la retraite de SAM-NEUA Plaine des Jarres), rentre dans ses cantonnements pour se remettre en condition matérielle et physique .
 
    Séance d'instruction -école du soldat avec arme - pour la formation des élèves gradés Laotiens
             
             " Séance d'instruction -école du soldat avec arme - pour la formation des élèves gradés Laotiens .Le Lieutenant Roger PHILIPPON dirige la séance et prodigue ses conseils ."
 
     Les Laotiens ont la réputation d' être de bons piroguiers ,aussi des courses étaient elles organisées entre les unités du 1° Bataillon de Paras LAO  à bord de pirogues traditionnelles
             " Les Laotiens ont la réputation d' être de bons piroguiers ,aussi des courses étaient elles organisées entre les unités du 1° Bataillon de Paras LAO  à bord de pirogues traditionnelles"
 
Instruction sur les transmissions Le Lieutenant Roger PHILIPPON actionne la génératrice de l' ANGRC 9     Entretien de l' armement individuel et préparation sur la carte de la prochaine  mission
 
          " Instruction sur les transmissions Le Lieutenant Roger PHILIPPON actionne la génératrice de l' ANGRC 9 . Entretien de l' armement individuel et préparation sur la carte de la prochaine  mission ; "
 
Un parachutiste Français  équipé de l' ensemble US T 5 .On voit son casque d' entrainement britannique derrière le coude gauche      Embarquement dans un DAKOTA C 47 On identifie les casques d' entrainement britanniques ( un boudin recouvert de toile couleur sable )
 

   " Séance de saut  .Embarquement dans un DAKOTA C 47 On identifie les casques d' entrainement britanniques ( un boudin recouvert de toile couleur sable ) sur certains sautants ,en particulier le second à gauche sous l' aile .Un parachutiste Français  équipé de l' ensemble US T 5 .On voit son casque d' entrainement britannique derrière le coude gauche "

    Le volley ball devait être le sport favorit de Roger PHILIPPON car on tretrouve des photos de volley lors de toutes les périodes de sa vie militaire

 

                " Le volley ball devait être le sport favorit de Roger PHILIPPON car on tretrouve des photos de volley lors de toutes les périodes de sa vie militaire "
 
    Match avec des paras LAO en présence de spectateurs locaux Certains joueurs sont coiffés du beret bleu avec macaron TAP
 
                              " Match avec des paras LAO en présence de spectateurs locaux Certains joueurs sont coiffés du beret bleu avec macaron TAP "
 
Les jeeps sont un bon moyen d' aller faire un tour en ville pendant les quartiers libres des cadres    
 
                                           " Les jeeps sont un bon moyen d' aller faire un tour en ville pendant les quartiers libres des cadres "
 
enues blanches spécifiques à l' Outre Mer  Pause avec un para Laotien en "grand blanc " vareuse pantalon long     Pause seul en "Petit blanc " Chemise manches courtes , short , bas à l' Anglaise
 
              " Tenues blanches spécifiques à l' Outre Mer  Pause avec un para Laotien en "grand blanc " vareuse pantalon long .Pause
seul en "Petit blanc " Chemise manches courtes , short , bas à l' Anglaise "
 
                      " Avec un Capitaine deux tenues intermédiaires .Pantalon chemise manches courtes ou manches longues ...Dans tous les cas souliers blancs "
 
                      " Avec un Capitaine deux tenues intermédiaires .Pantalon chemise manches courtes ou manches longues ...Dans tous les cas souliers blancs "
 

   L' aérodrome de VENTIANE est très fréquenté par les parachutistes Sa proximité justifie l'implantation du 1° Bataillon LAO .


La tenue civile de l'homme aux lunettes fait bon ménage avec sont beret de parachtiste .appareil photos en sautoir il fait très touriste    
 
                        " Les Officiers du Bataillon  s' y retrouvent par accueillir les visiteurs , préparer les activités aériennes ,venir aux nouvelles au contact des équipages de passage. La tenue civile de l'homme aux lunettes fait bon ménage avec sont beret de parachtiste .appareil photos en sautoir il fait très touriste .A l' arrière plan un C 47 en cours d' avitaillement "
 
Des autorités viennent passer en revue un élément du 1° LAO qui part en opération aéroportée    
 
                      " Des autorités viennent passer en revue un élément du 1° LAO qui part en opération aéroportée.Les sections sont présentées en tenue de combat sur l' aerodrome Dans le fond la montagne qui a les mèmes contours que le Pic du Midi d' OSSAU évoque pour le Lieutenant Roger PHILIPPON le passé récent au CETAP du Camp d' IDRON "
 
 Inspection par un Général LAOTIEN et des autorités militaires Françaises
 
                                                                             " Inspection par un Général LAOTIEN et des autorités militaires Françaises "
 
Le nombre de DAKOTAS C 47 alignés au parking indique qu'une OAP importante est en cours . Sous les ailes les premiers sticks sont en attente    
 
                       " C' est la 2° compagnie du Capitaine Roger PHILIPPON qui part le 29 mai 1952 pour l'opération MUONG-HET  .Le nombre de DAKOTAS C 47 alignés au parking indique qu'une OAP importante est en cours . Sous les ailes les premiers sticks sont en attente "
 
 Le Capitaine Roger PHILIPPON fèlicité par un Général de Brigade     Détachement du I° Para LAO passé en revue par une autorité territoriale civile .Le détachement porte une veste camouflée US et un pantalon de te tenue de saut type CHAVATTE en fabrication locale d' Extrème Orient
 
                     " Le Capitaine Roger PHILIPPON fèlicité par un Général de Brigade .Détachement du I° Para LAO passé en revue par une autorité territoriale civile .Le détachement porte une veste camouflée US et un pantalon de te tenue de saut type CHAVATTE en fabrication locale d' Extrème Orient. Le Lieutenant Roger PHILIPPON est dans une toute autre tenue Il porte la Croix de Guerre 1939/45 , la médaille commémorative de la Campagne d' ITALIE et la médaille des Blessés   ( curieusement cette dernière n' a jamais été officielle sous cette forme et pourtant les blessés la portent ainsi depuis la Première Guerre Mondiale ) "
 

Devant les autorités le Capitaine LUCAS prononce l' allocution funèbre (1952 )"

    Toute la 2° compagnie est rassemblée à VIENTIANE autour du bûcher rituel pour la cérémonie de crémation du lieutenant  BOUA KHAM
 
                      " Toute la 2° compagnie est rassemblée à VIENTIANE autour du bûcher rituel pour la cérémonie de crémation du lieutenant  BOUA KHAM . Devant les autorités le Capitaine LUCAS prononce l' allocution funèbre (1952 )"
 
 Deux Officier Laotiens Au premier plan en tenue de saut camouflée française modèle 1947 modifiée 52 le Commandant William LOURIDH
 
                       " Deux Officier Laotiens Au premier plan en tenue de saut camouflée française modèle 1947 modifiée 52 le Commandant William LOURIDH "
 
 Le 7 Aout 1952 Le Capitaine Roger PHILIPPON s' envole vers SAÏGON en transit pour LE BOURGET ou il débarque le 19 Aout    
                                 " Le 7 Aout 1952 Le Capitaine Roger PHILIPPON s' envole vers SAÏGON en transit pour LE BOURGET ou il débarque le 19 Aout"

 

 
 
           " au cours de son séjour au 1° Bataillon de Parachutistes Laotiens le Lieutenant Roger PHILIPPON obtiendra seux citations .L'une dans le cadre de l'opération NAM HET, l'autre dans le cadre de l'opération SAM NEUA "
 
 
              
 
 Après un congé de fin de campagne (CFC) de 90 jours,la page Extrème Orient à peine terminée s'ouvrira la page AFRIQUE FRANCAISE du NORD
 
 

  ►Cinquième période : Le 18 ° R.I.P.C. et l' A.F.N.
                    

           A l'issue d'une permission dite Congé de Fin de Campagne (CFC) de 90 jours le Capitaine Roger PHILIPPON est affecté au 18° R.I.P.C . Il retrouve le beau ciel de PAU le 20 novembre 1953.A cette époque le 18° Régiment d' Infanterie Parachutiste de Choc , gros régiment à deux Bataillons d' active ( I/18 à PAU et II/18 à BAYONNE   et un Bataillon en mobilisation III/18  au CAMP de GER .) vient d' être regroupé à PAU et au CAMP d' IDRON .( I/ 18 à BERNADOTTE II/ 18 à IDRON )    
 
           Des troubles ayant  éclaté dans toute l' Afrique du Nord le gouvernement français tente de faire face .Le 18° R.I.C.P. met sur pied un groupement d' intervention de type "BLIZZARD" à destination de la TUNISIE( 28 10 1954 - 05 11 1954) puis le régiment au complet part en ALGERIE ( 06 11 1954 ) ou il sera engagé sous différentes formes jusqu' à sa transformation en 18° R.C.P.et 9° RCP ( 01 06 1956 )
 
     
 
            
 
 Le Capitaine Roger PHILIPPON commande la 3° compagnie du 18
 
                " Le Capitaine Roger PHILIPPON commande la 3° compagnie du 18 . Le 31 juillet 1954 à EL AOUINA (TUNISIE )la 3°compagnie rend les honneurs à monsieur MENDES-FRANCE ( acteur des accords visant à accorder l'Indépendance à la TUNISIE ) accompagné du Maréchal JUIN .Au premier rang de g à d : S/LT X,Lieutenant THOMAZO mort au champ d'honneur le 18 01 1955 en Algèrie ,Capitaine Roger PHILIPPON ."
 
           De retour en FRANCE le 18 septembre 1954  les I° et II° Bataillons bientot renforcés du III° Bataillon se retrouvent en ALGERIE en novembre 1954 sous forme d'un Régiment "BLIZZARD" Le Capitaine Roger PHILIPPON commandera la 3° compagnie du I° Bataillon  jusqu' au 1° juin 1956 .
 
           Dès le début de ce qui finira par être dénommé Guerre d' ALGERIE, l'Armée Française et l' ALN lutteront pour le controle de la population  .La 3° compagnie du 18° R.I.P.C.pratiquera elle aussi l' "action psy" sous une forme que quelques années plus tard on désignera plutot par le vocable "relations publiques "puis de "communication "
 
    Place d' armes à proximité des cantonnements de la 3° Compagnie Au pied du mat des Couleurs l'insigne du 18°RIPC
            
  " Place d' armes à proximité des cantonnements de la 3° Compagnie Au pied du mat des Couleurs l'insigne du 18°RIPC frappé du chiffre de la compagnie : la 3°.Cérémonie des couleurs présidée par le Chef de Btaillon GERAUD en présence de la population locale ."
 
Vue de l' assistance pendant la cérémonie et les différentes harangues    
 
            " Vue de l' assistance pendant la cérémonie et les différentes harangues "
 
 
 
Harangue du Chef de Bataillon GERAUD photographié par dessus les chèches roulés selon la coutume algèrienne     Après les discours la population est invitée à entrer dans le poste

  " Harangue du Chef de Bataillon GERAUD photographié par dessus les chèches roulés selon la coutume algèrienne. Après les discours la population est invitée à entrer dans le poste ."

 
   
       
    " Le Chef de Bataillon GERAUD et le Capitaine Roger PHILIPPON saluent les invités .En présence du Maire Européen un notable Algèrien revètu d'un riche burnous harangue les invités parmi lesquels on note la présence des anciens combattants "
 
Le Chef de Bataillon GERAUD serre la main des anciens combattants     Il serre la main ensuite aux représentants de la communauté européenne
 
         " Le Chef de Bataillon GERAUD serre la main des anciens combattants .En face de lui un Médaillé Militaire ancien de la Grande Guerre décoré de la Croix de Guerre 1914/1918 et de la Croix du Combattant Volontaire .Il serre la main ensuite aux représentants de la communauté européenne ,ceux que l'on n'appellera bientot plus autrement que "pieds noirs "
 
Dépot de gerbes et minute de silence en présence des notables des deux communautés .Le Capitaine Roger PHILIPPON salue
        
                              " Dépot de gerbes et minute de silence en présence des notables des deux communautés .Le Capitaine Roger PHILIPPON salue "
 
                                          
 
                           ILS ETAIENT NOS FRERES dira le Maréchal JUIN .En 1954 rares étaient ceux qui imaginaient que la FRANCE ,reniant sa parole ,abandonnerait ses ressortissants et trahirait les Algèriens .

  
      
           
 
            Une opération est déclanchée dans Djebel ICHMOUL,à laquelle participent ,sous les ordres du colonel DUCOURNEAU ,les I/18 et II/ 18,une compagnie du 1° RCP et une batterie d' Artillerie . Au cours des accrochages ,quatre HLL (hors la loi ) sont tués et quatre armes de guerre récupèrées Mais la 1° compagnie déplore encore deux morts Le Sergent THEATE et le Parachutiste BOUTTE. Le 29 Novembre le I/18 effectue une opération de nettoyage du Djebel BOU IRHYAL .A 11 heures le Bataillon tombe sur les fellaghas bien retranchés et très accrocheurs Le combats dure jusqu' à la nuit .L' ennemi est anéanti perdant 23 tués .15 armes de guerre sont récupèrées ."
 
Lorsqu'il quittera le 18° RIPC le Capitaine Roger PHILIPPON sera crédité de 569 sauts et 1299 heures de vol  soit 63 sauts et 180 heures de vol au 18°RIPC
           
                     " Lorsqu'il quittera le 18° RIPC le Capitaine Roger PHILIPPON sera crédité de 569 sauts et 1299 heures de vol  soit 63 sauts et 180 heures de vol au 18°RIPC "
 
                                                                                            ----------------------------------------------------------------------
        
          Le lecteur est invité à se reporter aux pages du site " ROYAL AUVERGNE  en AFN" ou à partir des travaux du Lieutenant Colonel STEPHAN  la Guerre d' ALGERIE est décrite et illustrée  par quelques anciens du 18° et principalement Le Lieutenant Colonel TESSIER ,le Major LEROY,Monsieur TOTTEL .
 
                         

 

► sixième periode, le 9° RCP

           
 
                          Après deux séjours en AFN à la tète de la 3° Compagnie du  18° R.I.P.C ( TUNISIE du 05.07.1954 au 16.09.1954 avec le I/18°  -BLIZZARD- puis  ALGERIE du 28.10.1954 au 26.11.1955 avec le 18°- BLIZZARD- )le Capitaine Roger PHILIPPON est de  retour en Métropole le 26.11.1955 à PAU  Il est alors  désigné pour mettre sur pied la 4° Compagnie du 9° R.C.P. à partir des rappelés  du 18° R.I.P.C.
 
 " les éléments choisis pour la  la rédaction de l' état signaletique des services sont si sélectifs qu'ils n' apportent  pas autant d'informations que le souhaiterait le chercheur ."
 
 
     " les éléments choisis pour la  la rédaction de l' état signaletique des services sont si sélectifs qu'ils n' apportent  pas autant d'informations que le souhaiterait le chercheur ." 
 
                  Le 18° R.I.P.C. donne naissance au 18° R.C.P. et au 9°R.C.P. à compter du 01.06.1956 comme suit pour le 9°R.C.P.:.
 
                  C.C.S 9° RCP                                    à partir Cie de Bataillon IV/18°
                  1° Cie de Combat                            à partir 13° Cie du IV/18°
                  2° Cie de Combat                            à partir 14° Cie du IV/18°
                  3° Cie de combat                             à partir 15° Cie du IV/18°
                  4° Cie de Combat                            à partir de rappelés du 18° essentiellement du contingent 1952/2
              
                  Cie d' appui 9°RCP                             à partir de la Cie Anti Chars du 18°
                  Escadron de Reconnaissance         à partir Cie Commandement Régimentaire du 18°
 
                  Compagnie d' Instruction                 à partir Cie d' Appui du I/18° 
 
            -  Bel exemple de filiation par les hommes et non par le numéro d'ordre : le 9° R.C.P. est  fils du 18° .Comme aucune distinction collective n' a été attribuée aux cours de la Guerre d' ALGERIE cette filiation n' a pas fait l'objet d' une transmission d' héritage . Au moins n'y aura t il aucune contestation comme ce fut le cas pour les conflits précédents en ce qui concerne les T.A.P..
 
 Le 11 Novembre 1956  à BATNA lors d'une cérémonie présidée par Le Général SAUVAGNAC le Lieutenant Colonel BUCHOUD remet aux commandants de compagnie leur Fanion
 
                " Le 11 Novembre 1956  à BATNA lors d'une cérémonie présidée par Le Général SAUVAGNAC le Lieutenant Colonel BUCHOUD remet aux commandants de compagnie leur Fanion .Le Capitaine Roger PHILIPPON reçoit celui de la 4° compagnie " -
 
 Au revers ont été brodées des inscriptions commémoratives .I° juin 1956 1°Février 1958 dates du commandement du Capitaines PHILIPPON et LAVERDURE,BATNA,DJIDJELLI lieux de stationnement de la Base Arrière du 9° R.CP. pendant la période considèrée     Ce Fanion est celui offert au capitaine Roger PHILIPPON à l'issue de son Commandement .
 
               " Ce Fanion est celui offert au capitaine Roger PHILIPPON à l'issue de son Commandement .Il est tranché de BLEU à la hampe (couleur des aéroportés et du I° Bataillon) et de VERT aux parties flottantes ( couleur de la 4° unité ) Au revers ont été brodées des inscriptions commémoratives .I° juin 1956 1°Février 1958 dates du commandement du Capitaines PHILIPPON et LAVERDURE,BATNA,DJIDJELLI lieux de stationnement de la Base Arrière du 9° R.CP. pendant la période considèrée "
                   A ce sujet vous pouvez voir sur le site la page " LES FANIONS DE COMMANDEMENT DU 9° RCP "
 
 

  Le 1 Juin 1956 Le Capitaine Roger PHILIPPON est au CAMP de GER ou il met sur pied sa compagnie : la 4° du 9° R.C.P.

Le 1° Juin 1956 est ouvert le JOURNAL de MARCHE de la 4° compagnie du 9°RCP .Le tampon administratif du Commandant d'Unité affiche :Secteur Postal 86 217 en Afrique Française du Nord .La pause en Métropole promet d' être de courte durée ."

 

                             " Le 1° Juin 1956 est ouvert le JOURNAL de MARCHE de la 4° compagnie du 9°RCP .Le tampon administratif du Commandant d'Unité affiche :Secteur Postal 86 217 en Afrique Française du Nord .La pause en Métropole promet d' être de courte durée ."
 
En page N° 2 l' acte de naissance de la 4° compagnie et sa filiation succinte
 
                            " En page N° 2 l' acte de naissance de la 4° compagnie et sa filiation succinte .Les choses vont aller très vite  :Le 2 juin Reconnaissance du CAMP de GER  par le Capitaine et mise en place de la chaîne d'incorporation , le 4  Juin arrivée des Officiers de réserve rappelés ,du 5 au 9 juin formation des sections début de l'instruction et du tir ,du 11 au 14 entrainement (tir , tactique , marche ,techniques TAP ) Le 15 juin séance de saut à la Base Ecole des Troupes Aéroportées .Ensuite par tiers les parachutistes bénéficient d'une permission pour règler leurs divers problèmes familiaux et professionnels  .Le 26 les Colonels de BEAUGRENIER (18°RCP ) et BUCHOUD (9°RCP) inspectent la compagnie  et procèdent à une revue d' effectifs "
 
Le carnet individuel des services aériens fait bien mention des deux sauts éffectués en Juin 1956 L'un sur la DZ BOIS de PAU (probablement sur l' actuel hippodrome )
 
                           " Le carnet individuel des services aériens fait bien mention des deux sauts éffectués en Juin 1956 L'un sur la DZ BOIS de PAU (probablement sur l' actuel hippodrome ) après embarquement à NIEUPORT( soit l' actuel Camp GUINEMER soit l' ancienne zone d' embarquement proche de l' aéroport ) à partir d'un avion JUNCKER 52 de fabrication Française -AAC 1 TOUCAN - sorti des Ateliers Aéronautiques de COLOMBES  L' autre  sur la DZ de GER après embarquement à TARBES-OSSUN à partir d'un C 47 DAKOTA "
 
Effectifs de la 4° compagnie au 26 juin 1956 : 170 Officiers , Sous Officiers et Parachutistes .163 d' entre eux referont le grand voyage pour l' ALGERIE . 29 juin PORT VENDRES embarquement sur l' El DJEZAIR , le 30 Juin ALGER,le 1° Juillet SETIF ,le 2 juillet arrivée à LAVERDURE Base du 9° RCP La 4° s'installe au Camp de Colonies de Vacances des petits cheminots .Le 5 Juillet départ en opération
                           
                        " Effectifs de la 4° compagnie au 26 juin 1956 : 170 Officiers , Sous Officiers et Parachutistes .163 d' entre eux referont le grand voyage pour l' ALGERIE . 29 juin PORT VENDRES embarquement sur l' El DJEZAIR , le 30 Juin ALGER,le 1° Juillet SETIF ,le 2 juillet arrivée à LAVERDURE Base du 9° RCP La 4° s'installe au Camp de Colonies de Vacances des petits cheminots .Le 5 Juillet départ en opération "
 
LAVERDURE est situé immédiatement au Nord Ouest de SOUK AHRAS sur la RN 20 en direction de BONE
 
                          " LAVERDURE est situé immédiatement au Nord Ouest de SOUK AHRAS sur la RN 20 en direction de BONE .(100 kilomètres) La frontière tunisienne (tracé rouge ) est à une trentaine de kilomètres à l' Est Le point rouge désigne un dépot de carburant Cette carte en carroyage chasse est celle du Marechal des Logis P.MARY membre d'un équipe d' hélicoptère H 21 ( banane volante ) "
 
 
                        Les Appelés et Rappelés  Volontaires Parachutistes des Contingents 1952, 1954 ,1955 ont eu un comportement exemplaire lors de cette délicate phase de création de la 4° compagnie du 9° R.C.P. Hormis quelques inaptes médicaux, tous ont répondu à la convocation et sont repartis en ALGERIE en qualité de Volontaires Parachutistes "

   - Le journal de Marche traduit une intense activité opérationnelle dans la région de LAVERDURE (pratiquement tous les jours en opération ) mais aussi des travaux d' aménagement de la Base Arrière .Les parachutistes n' emploient guère le mot -poste- laissant aux Troupes de Secteur ce type d' appellation afin de bien faire le distingo avec leur état de Troupes d' Intervention .Le rythme très soutenu  provoque de nombreuses admissions à l' infirmerie du corps  ou à l' hopital de Secteur .

Nous apprenons à la lecture du journal de Marche que l'indicatif radio de la 4° est GRIS .Tradition qui se perpètue encore au début du XXI° siècle ;Quelques pages plus loin il semble être  VERT (?) Les bilans sont modestes ,quelques suspects abattus ou capturés et des caches de soutien logistique à la rebellion découvertes (vétements , alimentation , outillage ..)
 
         Arrivée le 2 Juillet la 4° Compagnie quitte LAVERDURE le 4 Aout pour BATNA relevée par une compagnie du 153° Régiment d'Infanterie . 
 
 Planche extraite de l' excellent ouvrage - Insignes de l' Armée de Terre- Guerre d' Algèrie-par Mrs Ch.JANIER et J.MARCHETTI
 
                         " Planche extraite de l' excellent ouvrage - Insignes de l' Armée de Terre- Guerre d' Algèrie-par Mrs Ch.JANIER et J.MARCHETTI -L'insigne du 153 ° Régiment d' Infanterie Motorisée est en haut à gauche .Glorieux Régiment de la Division des AS pendant la Grande Guerre ,il porte en souvenir l'As de trèfle( à quatre feuilles) sur le blason de la ville de STRASBOURG .En haut de l' écu en lieu et place de la couronne il arbore une évocation de fortification en souvenir de son passé de Régiment de Forteresse. Décoré de la Fourragère à la couleur du ruban de la Légion d' Honneur (Guerre de 14 / 18) il appartenait en ALGERIE à la 2° Division d' Infanterie Motorisée "
 
BATNA est un carrefour important sur la N 3 reliant CONSTANTINE à BISKRA .L'indicatif de BATNA est CABRI
 
 
                       " BATNA est un carrefour important sur la N 3 reliant CONSTANTINE à BISKRA .L'indicatif de BATNA est CABRI ,il y a un Hopital et un aérodrome  avec carburant ainsi que le montrent les symboles dessinés sur sa carte par le MDL P.MARY .BATNA se situe dans le carré de 100 kilomètres Romeo Xray du carroyage chasse.
 
        La 4° compagnie s'installe dans l' Ecole des Filles Musulmanes le 8 Aout puis au Stade 27 le 22 septembre  1956 On la retrouve au sanatorium en Décembre ..
 
A la suite d'un concours de circonstance extrèmement favorable nous avons mis la main sur les Comptes Rendus d'Opérations du 9° R.C.P. alors que le régiment était commandé par le Lt Colonel BUCHOUD .Fascicule 1/24
 
                     " A la suite d'un concours de circonstance extrèmement favorable nous avons mis la main sur les Comptes Rendus d'Opérations du 9° R.C.P. alors que le régiment était commandé par le Lt Colonel BUCHOUD .Fascicule 1/24 ."
 
Préparation d'une opération au P.C. OPS Régiment ou le Capitaine Roger PHILIPPON retransmet  à ses Chefs de Section les ordres du Colonel    
 
                   " Préparation d'une opération au P.C. OPS Régiment ou le Capitaine Roger PHILIPPON retransmet  à ses Chefs de Section les ordres du Colonel. Le Capitaine Roger PHILIPPON porte un blouson de toile US par dessus sa veste camoufléeUn chef de section a prèféré le treillis toutes armes à la tenue camouflée".
 
     
 
 
                     
 
    " L'Opération du Djebel BOU ARIF( 20 kilomètres N/E de BATNA ) le 12 Septembre 1956 s'est soldée par 29 rebelles abattus et 6 tués dont trois brulés vifs au 9° RCP .La 4° Compagnie s' est distinguée par son aptitude à manoeuvrer "
 
   " Extrait du C.R. des combats de BOU ARIF le 12 sept 1956 ."
 
                                                                                              " Extrait du C.R. des combats de BOU ARIF le 12 sept 1956 ."
 
 

Le 12 Octobre la 4° Compagnie en bouclage se prècipite à la rescousse de la 2° Compagnie prise en embuscade . 6 kilomètres topo  pratiquement parcourus au pas de course en zone montagneuse .

  " Le 12 Octobre la 4° Compagnie en bouclage se prècipite à la rescousse de la 2° Compagnie prise en embuscade . 6 kilomètres topo  pratiquement parcourus au pas de course en zone montagneuse .

Les Fells ont juste le temps de s'esquiver sous le nez de VERT malgrè les tirs mortiers et FM .La 2°Compagnie  déplore 3 morts et 6 blessés dont le Lieutenant BECHU futur Chef de Corps du 9° RCP "
 
     
 
                         
  " Une seule carte pour la compagnie ,un épais brouillard ,un terrain très difficile ..les Fells  exploitent aussitot une occasion aussi  favorable .La 2° Compagnie handicapée par un problème topographique a été surprise et clouée au sol .Contrairement à ce que l'on entend parfois raconter, les Fells manoeuvraient adroitement et courageusement ."
 
    Le 17 Octobre VERT 3 trouve des abris camouflés dans une mechta .Elle est incendiée
 
                           " Le 17 Octobre VERT 3 trouve des abris camouflés dans une mechta .Elle est incendiée .Il était fréquent que les Fells creusent des caches ou organisent pour leur défense des mechtas dans lesquelles ils s' abritent . Le Médecin Chef du Régiment était parfois obligé de vacciner sur le terrain .Le Capitaine Roger PHILIPPON reçoit ici une piqure sous le regard goguenard de ses Chefs de Section attendant leur tour de livrer leur fessier au tir de flechettes du Major ."
 
                          En Septembre le 9° R.C.P a  fêté la Saint MICHEL .Quelques privilègiés ont pu sauter à LAMBIRIDI -DZ le long de la RN 3 entre BATNA et MAC MAHON -
 
Le Capitaine Roger PHILIPPON est décoré de la Valeur Militaire par semble t il le Général SAUVAGNAC Les récipiendaires sont revètus de tenues de saut modèle 1947/ 52 neuves Les équipements de toile ( ceinturon et bretelles de suspension ) sont U.S."     Le premier emblème est celui du 9° RCP ,en troisiéme il s' agit très probablement de celui du 7° Rgt de Tirailleurs Algèriens .(au milieu ??)
 
                       " Le premier emblème est celui du 9° RCP ,en troisiéme il s' agit très probablement de celui du 7° Rgt de Tirailleurs Algèriens .(au milieu ??) Le Capitaine Roger PHILIPPON est décoré de la Valeur Militaire par semble t il le Général SAUVAGNAC Les récipiendaires sont revètus de tenues de saut modèle 1947/ 52 neuves Les équipements de toile ( ceinturon et bretelles de suspension ) sont U.S."
 
 
                             " Le 11 novembre 1956 à BATNA le 9° R.C.P. a reçu son Drapeau et ses Fanions .Voir à ce sujet -Fanions du 9° RCP sur ce même site .
 
 
 
  " Le fait d' avoir une mission operationnelle n' exonère pas des servitudes  collectives ,aussi les compagnies prennent elles à tour de role le service de "Grande Semaine " ainsi que le montre cet extrait du Journal de Marche de la 4° Compagnie .Selon les circonstances la liste des services peut être allongée .La garde de nuit des ponts de voie ferrée en est un exemple .Les parachutistes qui ne participent pas à l' execution de ces services partent en opération ".
 
                                     Le 24 Novembre 1956  l'opération CHELLALA ne fournit pas les résultats escomptés La 4° Compagnie fait deux prisonniers et récupère des Pistolets Mitrailleurs ( Allemand et Italien ) pendant que la bande rebelle parvient à s'infiltrer dans le bouclage et à s' échapper .
Le 27 novembre 1956 une opération est montée sur le Djebel FOZNA (120 kilomètres au sud Ouest de BATNA). Cette opération combinait les déplacements en véhicule les déplacements à pied et le largage en deux rotations par 6 Dakotas  .Comme les rebelles n' étaient pas au rendez vous l'opération s' est réduite à un exercice aéroporté .
 
                                    Le 4 Décembre 1956 retour dans leur foyer des Rappelés Libérables .En plus des pots et festivités d'usage les Officiers du Contingent se voient décerner de curieuses citations  au titre d' ordres non moins curieux .
 
                                   
                                 
     " Il est question d'ordres minéraux  : du Petit Caillou ,du Grand Parpin (sic),de la Grande Caillasse ....ordres visiblement humoristiques dont le Grand Maitre serait le Colonel BUCHOUD commandant le 9° Régiment de Chasseurs Presqu'alpins ...
Le rédacteur serait reconnaissant à toute personne susceptible de lui apporter un complément d'information sur ces ordres minéraux "
 
Pot offert par les libérables au Capitaine  Roger PHILIPPON entouré des Officiers du contingent     Pot offert par les libérables au Capitaine  Roger PHILIPPON entouré des Officiers du contingent
 
                                                           " Pot offert par les libérables au Capitaine  Roger PHILIPPON entouré des Officiers du contingent  ".
 
     
 
                               
  " Le 9 décembre se déroule une opération de contre guerilla type:départ 5heures 30 ,retour à la Base Arrière 15 heures 30 ,18 heures reprise de l' action sur la mème zone ,12 heures 30 retour à la Base Arrière .Ce tempo implique nécessairement des phases de repos .L' épisode des "trous viet" est à porter au crédit d'anciens combattants d' INDOCHINE ayant déserté en ALGERIE et rejoint la rébellion ..Les Algèrien étaient devenus maitres dans l' art du camouflage non seulement des caches pour les rebelles mais aussi des reserves alimentaires , huile , grain .."
 
Le Capitaine Roger PHILIPPON avec les parachutistes de la Section de Commandement se réchauffent au soleil levant après une nuit à la belle étoile     Un groupe de combat a passé la nuit en alerte dans un GMC .Certains tentent de se protèger du froid en se couvrant les jambes de leur toile de tente
 
                               " Le Capitaine Roger PHILIPPON avec les parachutistes de la Section de Commandement se réchauffent au soleil levant après une nuit à la belle étoile .Un groupe de combat a passé la nuit en alerte dans un GMC .Certains tentent de se protèger du froid en se couvrant les jambes de leur toile de tente .Un prisonnier ,capturé la veille , doit au lever du jour  guider les parachutistes  vers une cache .Le parachutiste le plus à droite a glissé une grenade à fusil anti personnel- 34 mm modèle 1952 - dans la poche de sa veste.A ses pieds le fusil MAS 31 / 51  Lance grenades (FLG)
 
 
                                                                                  " Le Capitaine Roger PHILIPPON en pleine action de controle de la population ."
     
 
 

   Mi Décembre 1956 la 2° et la 4° Compagnie sont jumelées sous les ordres du Capitaine Roger PHILIPPON (effectif:140) Le 19 arrive le renfort du C.I. 9° RCP pour compenser les dernières libérations (effectifs 37) La lecture du journal de Marche nous apprend que presque à chaque opération une ou plusieurs Sections de VERT se perdent sur le terrain C' est probablement du au remplacement des chefs de section anciens par des jeunes non encore familiarisés au terrain."

Le Lieutenant Colonel BUCHOUD préside un pot à la popote des Sous - Officiers de la 4° compagnie le 25 décembre .Derrière le chef de corps le Commandant BLOCH à sa gauche le Capitaine Roger PHILIPPON."    

 

                   " Le Lieutenant Colonel BUCHOUD préside un pot à la popote des Sous - Officiers de la 4° compagnie le 25 décembre .Derrière le chef de corps le Commandant BLOCH à sa gauche le Capitaine Roger PHILIPPON."
 
Deux petits Français Musulmans aident à la mise en place de la décoration de Noël     Au dessus du Fanion Colonel tous les Fanions des unités sont exposés en demi cercle
 
                  " Deux petits Français Musulmans aident à la mise en place de la décoration de Noël .Montage du sapin et chapelle improvisée pour le culte catholique ( célébration de la messe ) . Au dessus du Fanion Colonel tous les Fanions des unités sont exposés en demi cercle ."
 
 La 4° compagnie avait adopté deux petits garçons qui vivaient comme des enfants de troupe au sein de la Compagnie    
 
                " La 4° compagnie avait adopté deux petits garçons qui vivaient comme des enfants de troupe au sein de la Compagnie .
On les voit ici en compagnie du Capitaine PHILIPPON et lors d'un crapahut avec un radio .Il serait interessant de savoir ce que sont devenus ces petits garçons en 1962 "
 
     
 
                 
  " Le FLN ayant donné un ordre de grève gènérale une vaste opération est montée sur BATNA pour fouiller la ville et casser le mouvement de grève .Les commerces sont ouverts par la force ,les non grévistes sont protègés .L' opération BATNA débute le 28 Janvier 1957 elle prendra fin le 5 Février Le FLN n' est jamais parvenu à imposer l' execution de ses ordres de grève générale "
 
Le 25 Février 1957 Le Lieutenant Colonel BUCHOUD déclenche l' opération CHELIA mettant en oeuvre tout le 9° R.C.P. à l' exclusion de la Compagnie de Grande Semaine à BATNA
 
 
                   " Le 25 Février 1957 Le Lieutenant Colonel BUCHOUD déclenche l' opération CHELIA mettant en oeuvre tout le 9° R.C.P. à l' exclusion de la Compagnie de Grande Semaine à BATNA .Le CHELIA désigne un djebel boisé des AURES sur lequel s' élève le Mont du mème nom ,sommet le plus élevé d' ALGERIE culminant à 2 328  mètres .Les pentes nord sont abruptes et découpées de ravins très encaissés .Les lignes de crète sont souvent bordées de falaises .Ce djebel est très favorable à un combat défensif "
 
Mouvement vers le CHELIA La 4° Compagnie  VERT part en camions à 5 heures .N 31 jusqu' à MARKOUSA ,puis D 20 jusqu' au carrefour 5 kilomètres Ouest de Aine TOUFFANA ,puis plein sud sur la D 160 jusqu' à FOUM TOUB ,enfin piste jusqu'à MEDINA ,puis à nouveau piste jusqu' aux pentes nord du CHELIA

   " I° Temps : Mouvement vers le CHELIA La 4° Compagnie  VERT part en camions à 5 heures .N 31 jusqu' à MARKOUSA ,puis D 20 jusqu' au carrefour 5 kilomètres Ouest de Aine TOUFFANA ,puis plein sud sur la D 160 jusqu' à FOUM TOUB ,enfin piste jusqu'à MEDINA ,puis à nouveau piste jusqu' aux pentes nord du CHELIA "

 

                       " 2° Temps :11heures 40 fouille des thalwegs Nord/Sud du CHELIA la 4 ° compagnie est à l'ouest du dispositif régimentaire , 13 heures 45 le Commandant de la 3° Compagnie rend compte -accroché sérieusement plusieurs tués - Sur le croquis d' excellente qualité l'action de la 4° est reportée en VERT  celle de la 3° en JAUNE "
                       
                         3° Temps :15 heures 05 La 4° Compagnie reçoit l'ordre de déborder vers le Sud pour trouver une position favorable .15 heures 15 La 4° compagnie ( 1° section ) a trouvé un emplacement favorable face aux Fells Le Capitaine Roger PHILIPPON met en action ses appuis :Lance Grenades et mortier de 60 et demande lintervention de l'aviation  puis il lance l' assaut à 15 heures 20, formation en triangle  base en avant  1° et 3° sections en tète  2° section en soutien .Au prix d'un blessé la 4° Compagnie enlève la position ,les Fells s' enfuient dans un thalweg très encaissé .
 
                       4° Temps : 16 heures la 4° Compagnie reçoit l'ordre d' effectuer un nouveau débordement par le sud pour fouiller le thalweg du haut vers le bas .16 heures 20 Le mouvement s' execute sous le feu ennemi .Le ratissage se poursuit jusqu' 18 heures 30 , heure à laquelle la jonction se fait avec l'Escadron de Reconnaissance Régimentaire
 
A 21 heures en pleine nuit ,l'opération est démontée ,22 heures arrivée au cantonnement .
 
Sur ce croquis extrait du Journal de Marche de la 4° Compagnie sont détaillés le 3° et le 4° Temps
                                                                   Sur ce croquis extrait du Journal de Marche de la 4° Compagnie sont détaillés le 3° et le 4° Temps
 
La 4° Compagnie a abattu au moins 6 hors la loi et a fait de nombreux blessés .Elle s'est emparée de la position rebelle ,détruit ses vivres,récupèré d'importants documents et des  des Drapeaux FLN ainsi que 6 armes .
 
                  -  Le lendemain une fouille détaillée des sites d' accrochage permet à la 4° Compagnie de récupèrer 3 nouvelles armes ..
 
 
                   
 
" Le 8 Mars 1957 une opération est déclenchée en coopération avec le 94 Régiment d' Infanterie et le I/ 7° Régiments de Tirailleurs Algèriens .La destruction des caches est un moyen de contre guerilla particulièrement efficace qui prive les Hors la Loi de leur soutien logistique et les containt à se dévoiler pour subvenir à leurs besoins ."
 
   Le 7° Régiment de Tirailleurs Algèrien tenait garnison dans les AURES (BATNA-BARIKA..) c' est un des plus glorieux Règiments de l' Armée d' AFRIQUE On peut le qualifier de REGIMENT des AURES NEMENTCHA
 
                   Le 7° Régiment de Tirailleurs Algèrien tenait garnison dans les AURES (BATNA-BARIKA..) c' est un des plus glorieux Règiments de l' Armée d' AFRIQUE On peut le qualifier de REGIMENT des AURES NEMENTCHA .Le 94 ° Régiment d' Infanterie tenait garnison à KHENCHELA en bordure est des AURES il détient la Fourragère aux couleurs de la Médaille Militaire et bénéficie d'un triple héritage (Royal BAVIERE 1709-17°Brigade d' Infanterie Légère 1794-1° Régiment de la Garde Impériale 1871 )Ces deux régiments pour des raisons territoriales sont souvent les compagnons d' armes des unités parachutistes intervenant dans les AURES
 
 Patte d' épaule d'un Adjudant Chef du 7° R.T.A. avec l' insigne AURES-NEMENTCHA Cet insigne était régulièrement porté par les parachutistes ayant opèré dans ce Secteur
 
       " Patte d' épaule d'un Adjudant Chef du 7° R.T.A. avec l' insigne AURES-NEMENTCHA Cet insigne était régulièrement porté par les parachutistes ayant opèré dans ce Secteur "
 

 

                                                                                                              cliquez sur page 4 pour la suite du sujet      

       www.1rcp.fr

 

 

RetourSuite

campidron.fr  | campidron@wanadoo.fr