Accueil
AAMCI
Notes de l'auteur
LES NEWS DU SITE
Formulaire de contac
LIVRE D'OR
PLAN DU SITE
2° guerre mondiale
La neige et le feu
les premiers du 1°
avec les paras du 1°
les Vosges
l'Alsace
de Jebsheim à Avord
Création Pau / Idron
les entrées du Camp
vue sur le Camp
Idron/col de Fornel
Le Hameau
L' Abandon
Le Camp en Ruine
Epilogue
Le Camp en 2016
le temps de la BETAP
Humour II / 1° R.C.P
Humour Parachutiste
1° RCP en Indochine
Dien Bien Phu
Indochine
la 3° en Indochine
Moulins / Idron
Algérie (jumelles)
Algérie
Commandant PHILIPPON
Royal Auvergne  AFN
18° R.C.P. Algérie
18° RCP
1er RCP Algérie
L'escadron Algérie 1
L'escadron Algérie 2
L'escadron Algérie 3
L'escadron Algérie 4
L'escadron Algérie 5
Noir 1 en Algérie
1° RCP et le putsch
Moulins-les-Metz
Mort pour la France
Années 60 / CQG
Manuel et Moniteur
Mouchoirs d'Instruct
Poignards au 1° RCP
Gaines Individuelles
Les quilles
caricatures
Goliath
Para neige
Para neige 2
Les années Pinatel 1
Les années Pinatel 2
Les années Pinatel 3
Années 70
Témoignages 1971
Témoignages 1971 (2)
juillet 1971
Pentathlète (1)
Pentathlète (2)
Où est donc Gillou
Un ministre à Idron
La piste le camp (1)
La piste le camp (2)
Volontaire para 1
Volontaire para 2
Volontaire para 3
Volontaire para 4
Volontaire para 5
Volontaire para 6
Volontaire témoign..
Exercice N'DIAMBOUR
Exercice KATCHA-MAYU
Années 70/80 divers
Drakkar 1
Drakkar 2
Drakkar 3
le Camp de Ger
la 1° compagnie
la 1° en Allemagne
la 2° compagnie
La 2 sur le Caillou
la 3° compagnie
La 3 au Gabon
La 3 à la Réunion
la 4° compagnie
la compagnie d'appui
La C A à Bou Sfer
La Section RASURA
la Section RASURA 2
l'escadron de reconn
la CCS
l'ordinaire
la 12° compagnie
Musique 11° DP 1
Musique 11° DP 2
Musique 11° DP 3
Musique 11° DP 4
La meilleure façon..
Mémoire d'Anciens
Les 3 B
Hôtel SC Borde
Saint Michel
Chefs de corps
Héritage 1° RCP
Héritage/symbolique
Fanions du 1° RCP
Officiers Appelés
1 RCP camp de Souge
Ephémérides Souge
En stage à l'ETAP
Fanions du 9° RCP
Fanions du 14° RCP
Histo du 18° R.C.P.
Fanions du 18° RCP
Requiem Parachute
Prière d'un fanion
Général de Biré
Liste Brevets Para

  

( vous êtes page 1 )  ► cliquez ici pour aller à la page 2 et Fin

                                                                           Souvenirs d'un pentathlète du 1° RCP

 


 "LANNEMEZAN en 1980 L' Adjudant BIBI LARBI reçoit la Médaille Militaire des mains du chef de Corps du 1° R.H.P.le Lieutenant Colonel DUHESMES , BIBI va faire valoir ses droits à la retraite à l'issue d'une carrière exemplaire de Sous Officier Parachutiste .Il est détaché du 1° R.H.P. au CEM de BARREGE c' est pourquoi il porte les écussons de ce régiment qui. a en charge le Centre d'Entrainement en Montagne "

 
                                                                                                              

                                                                                                   
 
                             Bien connu des anciens du CAMP d' IDRON dans les années 70 ,BIBI LARBI , rude Sous Officier à la volonté inflexible était un sportif de haut niveau , pentathlète , chuteur opérationnel ...mais c' était aussi un homme au  destin  intimement lié aux évènements de la Guerre d' ALGERIE
 

 


 

Tout jeune homme -bien avant l' age légal- il s' engage en Sept 1957  dans la formation la plus proche de son domicile ,le 18° Rgt de Chasseurs à Cheval.Il faut bien comprendre qu'en pleine guerre d' ALGÉRIE , un jeune homme en état de porter les armes n' avait guère de choix .D'une manière ou d'une autre il était obligatoirement impliqué dans la guerre ....soit du coté Français , soit du coté FLN . Dans les deux cas les conséquences pouvaient être dramatiques pour lui et les siens .Le jeune BIBI était Français et entendait bien le rester , c' est donc pour l' Armée Française qu'il opta en s' engageant dans l'unité la plus proche de son domicile.
La vie dans ce modeste Régiment de Chasseurs à Cheval ne lui convenant guère , il se fait breveter Parachutiste à BLIDA après avoir fait ses classes au C.I. 18° R.C.P.du Camp d' IDRON
 

 


 

A l'issu du PUTSCH d' avril 1961 le 18° RCP ( Colonel MASSELOT ) est dissous .... BIBI LARBI est muté hors T.A.P.  Pour marquer sa désapprobation il se fait photographier avec son diplôme de Brevet Parachutiste épinglé sur son blouson . Il est inconcevable à ses yeux qu'il soit muté dans les" longues capotes " lui le Para .
Il obtient fort heureusement d' être rengagé au 1° R.C.P.
 

 

   


 


  Après les évènements d' Avril 1961 le destin de l'ALGERIE FRANCAISE est scellé . En violation flagrante des promesses officielles , la FRANCE se désengage  et les unités parachutistes rentrent en métropole .Affecté à la 3° Compagnie du 1° RCP BIBI traverse la MÉDITERRANÉE .Photo de la 3° compagnie à METZ ( Capitaine VASSEUR ) Garde faisceaux, toujours à METZ, BIBI LARBI présente au photographe le revers du Fanion "aux éléphants " de la 3° Compagnie .Les lunettes de soleil genre Ray Ban faisaient partie de l'incontournable panoplie vestimentaire à la mode au début des années 60

 

 

   


 


 Après un saut sur la zone de GER-BOIS d' AZET  Le Caporal BIBI de la 3° compagnie , beret en bataille , pose avant le se diriger vers le point de regroupement

Caporal chef devant le Batiment de NOIR 3 avec son copain le Sergent ALMODOVAL .Au second plan on voit les véhicules affectés à la Compagnie ,garés sur la Place d' Armes du coté droit en entrant sur le territoire NOIR .
 

 

    BIBI LARBI


 


 

Sergent il est volontaire pour le stage SOGH ( 6624) Il est Breveté Chuteur Ops en 1972 .Ce stage très sélectif nécessite de solides qualités physiques , un parfait contrôle émotionnel et conjugue les qualifications de types commando et aéroportée .

 
 

 

   


 


 Sergent Chef , BIBI LARBI sert maintenant chez VERT à la 1° compagnie dont il porte le Fanion à l' occasion d'une Présentation au Drapeau et Remise de Fourragères .Il fait également régulièrement partie de la Garde du Drapeau du 1° R.C.P. La photo montre bien le laçage de tradition dit "laçage para" hérité du temps des bottes de saut .

 

 

   


 


 En qualité de sous Officier Adjoint le Sergent chef BIBI contrôle les paquetages Guépard avant le départ de VERT en Compagnie Tournante au GABON .il est en tenue de sortie de sous officier...avec toutefois une coiffure qui n' a pas été prévue pour ce type de tenue .Derrière lui c'est le caporal Antoine PEREZ.

  
Quelques mois plus tard il a ajouté à son Brevet de Parachutiste Allemand celui du GABON qu'il a accroché coté gauche .

 

  A partir de 1961 les Unités Paras ont progressivement quitté l' ALGERIE  .Sur le terrain les postes des Unités de Secteur ont été peu à peu  abandonnés , les effectifs combattants ont fondu et se regroupent autour des P.C......En 1962 l' Armée Française a entamé la grande réforme destinée à la transformer en une "Armée moderne adaptée au théatre européen " : rapatriement et dissolution des Régiments ,épuration de l' encadrement , changement radical d'organisation et de mission....L' Armée Française nouvelle  , blindée / mécanisée, débutait sa longue  veille face aux Forces du Pacte de VARSOVIE.
 
Cette période peu exaltante fut propice à la renaissance de la pratique du sport en général et du PENTATHLON MILTAIRE en particulier.
Le Général KATZ - plus connu des Pieds Noirs sous le surnom de" Boucher d' ORAN" -grand spécialiste en  matière sportive , s'y employa activement  .Sa charge de Commandant de la IV° Région Miltaire (BORDEAUX) plaçait l' essentiel des Unités Parachutistes sous son commandement territorial  .
L' age d'or du pentathlon allait durer une bonne dizaine d' années , du début des années 60 au début des années 70 .Puis les Régiments dont l' encadrement était sans cesse soummis à des mesures de restriction d' effectifs abandonnèrent la pratique de cette superbe discipline ,faute de cadres à y affecter .
 
                                                                                               
                                                                                                    
 
Un équipe de pentathlon régimentaire se composait de 10 hommes .1 Officier , 3 Sous Officiers , 6 hommes de troupe dont 2 issus du Contingent .
Le classement se faisait sur 6 participants ,les 5 meilleurs d' entre eux étaient retenus L'officier quel que soit ses résultats entrait dans le classement comme 6° compétiteur .
Les Régiment s' affrontaient par élimination successive au niveau Division , Région Militaire ,puis concours National , sur 5 épreuves : TIR, PARCOURS D'OBSTACLES, LANCER DE GRENADES, PARCOURS NAUTIQUE ,  CROSS . (effectuées dans cet ordre ) .
 
         

 

   


 


 

Le 1° R.C.P. doit beaucoup à l' Adjudant RAUNER qui était entraineur de l' équipe de pentathlon .Sportif de niveau international , il s'imposait à titre personnel une discipline de fer .Entraineur mais aussi compétiteur il était capable de remplacer au pied levé un équipier indisponible .Nous l' avons tous croisé un jour ou l' autre à l' entrainement sur le stade du CAMP d' IDRON ...mais sa grande modestie le faisait passer inaperçu de ceux qui ne le connaissaient pas .Hélas il nous a quittés il y a quelques années victime d'un accident alors qu'il s' entrainait en vélo .On le voit ici ,blessé au parcours du combattant ( caserne NIEL à TOULOUSE ) et soutenu par BIBI et MARIE ROSE
 
BIBI LARBI est entré dans l' équipe de pentathlon du 1° RCP avec le grade de Caporal ,il en est parti avec le grade de Sergent -Chef Dans le palmares annuel nous le voyons Caporal en 1964 ,Caporal chef en 1967 ,Sergent en 1968 ,69,70,71 .....Une telle longévité dans une compétition de niveau national mérite bien que ce témoignage sur le PENTATHLON au 1° R.C.P.lui soit dédié .
 
 
  1°    Le TIR
 
Chaque tireur effectuait, à l' arme de dotation, un tir de précision et un tir de vitesse de 10 cartouches chacun à 200 mètres sur cible C.200 zonée  .
 

 


 Un tireur en action , doté d'un FSA 49 / 56 .Le tir s' effectue casqué ,sans appui .A coté du tireur un "coach"qui positionne chaque impact sur une petite cible ( à gauche du tireur ) lors du TIR de PRECISION .Le "coach" est en liaison téléphonique ( EE 8 ) avec la tranchée de tir qui lui communique la position des impacts Ou bien en liaison visuelle par le système dit de paletage indiquant la position des impacts au moyen d'une palette manoeuvrée selon un  code particulier .Pour le TIR de VITESSE le tireur ne bénéficie d' aucune assistance .Il doit en une minute tirer ses 10 cartouches , avec, pour corser l' affaire  , un changement de chargeur .

 
En 1969 Le Sergent BIBI était CHAMPION de TIR de la IV° R.M. à BORDEAUX
En 1969 Le Sgt HELIP et l' adt RAUNER ètaient respectivement 1° et 2°  de l' Epreuve Nationale de TIR

  

2°    Le CROSS
 
Cette épreuve se déroulait en tenue de sport sur une distance de 8 kilomètres d'un parcours au profil général plat .C' est à dire que les montés étaient compensées par des descentes d'importance équivallente .
 
           

 

   


 


 

 Photo en couleurs Départ du cross lors du National 1968 .(Adt RAUNER,S/C MARIE ROSE,S/C BRELEUR ,S/C ORTEGA,S/C JOLIVET,Sgt BIBI ,C/C COLLET,S/LT LECLERC )
Départ du cross lors du Régional 1969 (S/C MARIE ROSE,S/C JOLIVET,Sgt BIBI,Sgt BREKALO,Sgt HELIP ,Sgt JAUFFRET,Sgt COLLET ,Lt DE FUENTES ) 
Le cross se disputait comme un contre la montre ,avec  un départ par équipe .Le classement  individuel se faisant sur l' ensemble des coureurs en intègrant dans le décompte du temps le décalage du aux départs échelonnés .              
 
 

 

   

Le Sergent BIBI en plein effort

 


 

 
 
 
              

 

   


 


 

 L' équipe du 1° RCP vient de partir ,les coureurs sont encore groupés .le dossart 56 est celui du Caporal BIBI . En 1969 sous le dossart 25 le sergent BIBI franchit l' arrivée au Régional .
 
             

 

de FUENTES    


 


 

  Le Lieutenant DE FUENTES a perdu son dossard .L'Adjudant RAUNER ( dossard 62 ) en pleine lutte entraine l' équipe du Régiment dans son sillage .
 
 
En 1970 l' équipe du 1° RCP se classait 1° en cross au National
 
 
3°  PARCOURS d' OBSTACLES
 
     Epreuve individuelle chronomètrée sur ce que nous nommions Parcours du Combattant .il s' agissait de franchir selon des modalités précises les 20 obstacles d' un parcours en forme de fer à cheval , de 500 mètres .Le parcours type a longtemps été celui de l' Ecole de Sports d' ANTIBES .Celui du CAMP d' IDRON en était très proche celui de la Caserne NIEL à TOULOUSE très éloigné
Un certain nombre de photos présentent les techniques de franchissement .(Tous les compétiteurs en action  ne sont pas du 1° RCP .)
 
    

CLIQUEZ POUR AGRANDIR

                                                                                                                     cliquez sur le plan pour l'agrandir

 

                                               " Reproduction cotée du plan de référence du Parcours d' Obstacles  qui se résume à 500 mètres ,20 obstacles "

 

départ du parcours. le compétiteur en trois foulées va bondir sur l'ECHELLE de CORDE

 

 
              

 

   


 


 

  Franchissement du MUR d' ASSAUT  .Gérard PRUT ,pied en barrage va enrouler l' obstacle dans la fouléè pour en sortir en saut de flanc comme le Lieutenant Paul HILLEREAU .( 35° RAP)
 
             

 

PIANO    


 


 


Franchissement du PIANO aussi baptisé GIRAFE  : MARIE ROSE s' élance résolument du haut de l'obstacle tout comme le lieutenant P.HILLEREAU.
 
             

 

POUTRES PARALLELES     MARIE-ROSE


 


 


Franchissement des poutres paralléles DESSUS DESSOUS .: le pentathlète de droite enroule mieux l' obstacle et s' économise un peu plus que l' autre compétiteur qui pourtant parait plus dynamique .
 
 

 

   


 


 

 
Franchissement des PLOTS  D'une fosse en théorie remplie d' eau émergent deux rangées de plots .il convient de franchir cet obstacle soit en utilisant les 5 plots ( alternance d'un pas à droite et d'un pas à gauche ) soit dans la foulée en 3 ou 4 enjambées .
Bien entendu les pentathlétes franchissent dans la foulée .L' élévation des bonds en dit long sur la maitrise de ces compétiteurs .
 
             

 

franchissement du rail    


 


 

  
Franchissement du RAIL ou ECHELLE de RAIL  Beau franchissement très technique dit "en drapeau" du Lt P. HILLEREAU .L' autre compétiteur est en pleine action de rotation pour réaliser sa reception dans l' axe de la course .
 
            

 

la cage à poule    


 


 

 Franchissement du CHAPEAU de GENDARME ( ou dos d' ane ) et du LABYRINTHE  ( ou cage à poules )
Ces deux obstacles ne présentent pas de difficulté apparente ...cependant ils necessitent un minimum de technique pour sinon , récupèrer un peu , au moins ne pas trop dépenser d' énergie .La fatigue se lit sur le visage du compétiteur franchissant le Labyrinthe .avant dernier obstacle .
 
            

 

la fosse    


 


 

 Franchissement des FILS COUPE JARETS et de l'ensemble MURET et FOSSE. Ce compétiteur en action entre le MURET et la FOSSE sera à peine ralenti par l'obstacle double .   L' autre franchit dans la foulée , en six bonds ,les FILS COUPE JARETS alors que le franchissement dit utilitaire prévoit un sursaut pour chaque fil .Très belle attitude de ce pentathlète .
 
            

 

fosses ANTICHARS    


 


 

 Franchissement des FOSSES ANTICHARS Avec une incroyable énergie le pentathlète franchit en trois bonds très aériens le derniers obstacle avant de foncer vers la ligne d' arrivée .
  
En 1969 Le S/C MARIE ROSE était Champion de FRANCE du PARCOURS d' OBSTACLES .

 

                                                                                                                                                                               ► cliquez ici pour aller page 2 et FIN

1rcp.fr

 


campidron.fr  | campidron@wanadoo.fr