Accueil
AAMCI
Notes de l'auteur
LES NEWS DU SITE
PLAN DU SITE
LIVRE D'OR
Formulaire de contac
2° guerre mondiale
La neige et le feu
les premiers du 1°
avec les paras du 1°
les Vosges
l'Alsace
de Jebsheim à Avord
Création Pau / Idron
les entrées du Camp
vue sur le Camp
Idron/col de Fornel
Le Hameau
L' Abandon
Le Camp en Ruine
Epilogue
Le Camp en 2016
le temps de la BETAP
Humour II / 1° R.C.P
Humour Parachutiste
1° RCP en Indochine
Dien Bien Phu
Indochine
la 3° en Indochine
Moulins / Idron
Algérie (jumelles)
Algérie
Commandant PHILIPPON
Royal Auvergne  AFN
18° R.C.P. Algérie
18° RCP
1er RCP Algérie
L'escadron Algérie 1
L'escadron Algérie 2
L'escadron Algérie 3
L'escadron Algérie 4
L'escadron Algérie 5
Noir 1 en Algérie
1° RCP et le putsch
Moulins-les-Metz
Mort pour la France
Années 60 / CQG
Manuel et Moniteur
Mouchoirs d'Instruct
Poignards au 1° RCP
Gaines Individuelles
Les quilles
caricatures
Goliath
Para neige
Para neige 2
Les années Pinatel 1
Les années Pinatel 2
Les années Pinatel 3
Années 70
Témoignages 1971
Témoignages 1971 (2)
juillet 1971
Pentathlète (1)
Pentathlète (2)
Où est donc Gillou
Un ministre à Idron
La piste le camp (1)
La piste le camp (2)
Un Officier Para
Volontaire para 1
Volontaire para 2
Volontaire para 3
Volontaire para 4
Volontaire para 5
Volontaire para 6
Volontaire témoign..
Exercice N'DIAMBOUR
Exercice KATCHA-MAYU
Années 70/80 divers
Drakkar 1
Drakkar 2
Drakkar 3
le Camp de Ger
la 1° compagnie
la 1° en Allemagne
la 2° compagnie
La 2 sur le Caillou
la 3° compagnie
La 3 au Gabon
La 3 à la Réunion
la 4° compagnie
la compagnie d'appui
La C A à Bou Sfer
La Section RASURA
la Section RASURA 2
l'escadron de reconn
la CCS
l'ordinaire
la 12° compagnie
Musique 11° DP 1
Musique 11° DP 2
Musique 11° DP 3
Musique 11° DP 4
La meilleure façon..
Mémoire d'Anciens
Les 3 B
Hôtel SC Borde
Saint Michel
Chefs de corps
Héritage 1° RCP
Héritage/symbolique
Fanions du 1° RCP
Officiers Appelés
1 RCP camp de Souge
Ephémérides Souge
En stage à l'ETAP
Fanions du 9° RCP
Fanions du 14° RCP
Histo du 18° R.C.P.
Fanions du 18° RCP
Requiem Parachute
Prière d'un fanion
Général de Biré
Liste Brevets Para

  

 


 

  Mais ou est donc passé GILLOU ?????  

 
                           Tout le monde , au CAMP d' IDRON, au début des années 70 connaissait ou avait entendu parler de GILLOU ...
 
En 1971 il était sous Officier Adjoint du Lieutenant Chef du Peloton d' elèves Gradés ( P.E.G.) à la 12° compagnie
 
Affecté à la 3° compagnie , il fut muté hors T.A.P. -pour cause d' osmose - et la sa trace se perd.
 
Les bruits les plus fous ont courru ....on a mème entendu dire qu'il serait mort ...ce qui heureusement est faux , nous l' avons vérifié .
 
L' auteur de ces lignes après avoir recueilli les souvenirs du  chef de P.E.G. s' est lancé dans une longue enquète , aux multiples rebondissements .
 

 

 

Au CAMP DE GER Le Sergent Chef G. LEMERCIER "dit GILLOU" avec le Caporal EVEN .La rumeur voulait que GILLOU ait été affecté au PEG pour embarasser le Lieutenant chef de Peloton dont il se disait qu'il n' était pas assez souple avec certains de ses supérieurs ...Ce fut la une grave erreur d' appréciation ,preuve que le commandement n' agit pas toujours avec la sagesse qu'on lui prète ..
 

 

 

 

Ne parvenant pas à retrouver des casquettes du type de celles portées par la C.A. ( voir à ce sujet LA CA à BOU SFER)  GILLOU qui n' était pas à une provocation près avait récupèré des casquettes de "marines  U.S." d'un autre age pour singulariser le PEG  .La réussite fut totale ..
 

 

 

 

Ce jour la GILLOU avait entrepris de raconter comment en ALGERIE il avait sauvé la vie du chef de Peloton ...alors que tous deux étaient respectivement Tireur  et Chargeur FM .Tout devenait limpide pour les Elèves Gradés qui comprenaient les raisons de la connivence existant entre leurs cadres .Ce jour la aussi, histoire de créer l' ambiance GILLOU avait fait sauter un stock d' artifices provoquant la sortie en trombe du Colonel M. BRENAC, intrigué par les explosions , presque sous les fenètres de son bureau .

 

 

 

 

   
   

 

 

Ce Fanion au bout d'une lance était exposé à l'entrée de la fillod ( proche du cinema) symètrique du Bureau du Chef de Corps ,par rapport à la Place d' ARMES
C' était le logement du P.E.G.depuis qu'il avait été chassé de son habitat habituel par le Capitaine Commandant de Compagnie pour quelque nouvelle et très expliquable incompatibilité d'humeur   .
" On s' en fout mon Lieutenant , avait dit GILLOU, je connais une fillod vide ".Alors chantant "La lune est claire" le PEG a dignement quitté le rapport de Compagnie pour ne plus y revenir,et s' en était allé vers son nouveau destin .
Le Fanion, à la couleur  ORANGE, de la 12° compagnie évoquait avec insistence l' entrainement nocturne auquel son chef  soumettait le PEG à longueur de semaine sur le CAMP de GER .
 
             Ici prennent fin les évocations du chef de P.E.G. et débute notre enquète .
 

 

 

   
   
GILLOU aurait été vu coulant des jours paisibles en Nouvelle Calédonie .Ses  résultats comme  rotisseur de porcelet n' étaient pas et de loin à la hauteur de ses talents de conteur , il aurait donc renoncé à son projet d'ouvrir une rotisserie pour touristes métropolitains . .

 

 

"Une source de qualité A 1 a cru reconnaitre GILLOU dans cet espion en pleine action de repèrage, quelque part au MOYEN ORIENT  Sa parfaite connaissance de la langue arabe acquise en ALGERIE lui aurait été d'une grande utilité"
 

 

"L'information précédente pourrait trouver une confirmation dans cette photo prise , toujours au MOYEN ORIENT, dans un établissement fréquenté par tous les aventuriers de l' époque .La couverture de GILLOU résidait dans une apparence d' Adjudant ...mais ce n' était qu'une couverture "

 

 

 

 

 

"GILLOU aurait piqué une tète chez les mercenaires ..ou ses talents musicaux auraient été reconnus en raison de son habileté à jouer du clairon , ce délicat instrument"
 
 
 

 

 

                                        

 

" Indéniablement , GILLOU fit un passage en Gendarmerie , mais de courte durée semble t il, car la forme d'humour de notre lascar n' était guère compatible avec l' esprit de la boutique " ...

 

                                  

 

 

 

"Ce Beret Bleu au visage buriné de baroudeur ...c' est encore GILLOU  quand il troquait le casque de la mème couleur pour un béret ..avant d'en griller une."
 

 

 

" Il se dit qu' entre deux missions GILLOU se repose au PORTUGAL ,ou il pèche le congre Les plus grands aventuriers ont leur point faible .notez que son partenaire rit ...nul doute que GILLOU vient d' en sortir une bonne "
 

 

 

 

 

"Parvenu à ce stade de notre enquète nous avons  perdu la piste de GILLOU aussi nous proposons  une photo des années 70 pour que le lecteur repère bien le personnage et qui sait nous aide à le retrouver !!! Notez que le jeune para à droite de GILLOU rit ...et que quelle que soit la photo les personnes qui sont avec lui en font autant . L' animal ne se reposait jamais de faire le pitre "
 
        GILLOU fut tout cela , et bien plus encore que malheureusement nous n' avons pas le moyen d'illustrer ..
 
S'il existait une Médaille Commememorative  pour les plus  grands blagueurs la sienne porterait un tel nombre de citations que son ruban descendrait jusqu' au sol .
Toutes les blagues possibles et imaginables il les a faites , c' est une certitude....
 
Son chef de P.E.G. nous a confié  qu'il revivait au travers de son Adjoint le temps révolu , mais pas si lointain -à l' époque - ou il était lui mème Sergent Chef  et que c' était peut être une des raisons de leur complicité ..
 

 

 

 

 

GILLOU c' était aussi et surtout le Sergent Chef G.LEMERCIER ....un sous Officier Parachutiste particulièrement attachant .sportif de haut niveau , technicien averti , connaissant son métier sur le bout des doigts , trouvant une solution à toutes les situations .....dévoué et fidèle ....un vrai homme de terrain ,un peu perdu quand s'installait le conventionnel de la routine .
 
...........enfin , c' est du moins ce que nous a raconté son Chef de P.E.G.!!!
 
 

 

G . LEMARCIER     AVEC LES PARAS PORTUGAIS


 


 

DERNIERES NOUVELLES
"On a retrouvé GILLOU !!!
Notre correspondant local l' a vu avec les Paras Portugais il y a quelques jours
On pourrait croire qu'il a obtenu la Valeur Militaire au LIBAN ...c' est dans l'ordre des choses , alors qu'il servait au Régiment d' AUVERGNE ...En réalité c' est en ALGÉRIE qu'il l'a gagnée lors d'un accrochage demeuré célèbre au cours duquel il a ramené , sur son dos , son tireur F.M. blessé...qui n' était autre que son futur chef de PEG à IDRON au début des années 70  "

 

 

Deux anciens du CAMP d' IDRON au coeur d'une nouvelle affaire de "PRISE d' OTAGES ?

 
 
 
 
 
 

 

   


 


 

 
 
Tout semblait aller pour le mieux !!
 PAULO ( alias Paul ALLIOTI) avait rejoint GILLOU en pays LUSITANIEN et ensemble ils participaient à des manifestations militaires au sein du 2° Régiment d' Infanterie Parachutiste  ....GILLOU  taquinant la muse , casquette en peau de locomotive sur la tète , avait mème  entrepris d' écrire ses mémoires gargantuesques avec le concours de PAULO .....un autre expert en aventures esbaudissantes
 
 
 

 

Coup de tonnerre nos deux loustics seraient embastillés ....ainsi qu' en témoigne ce poignant appel à l' aide  .En attendant que le montant de la  rançon soit réuni ...je pense que les geoliers n'ont pas fini de "rire"
Pour le moment il est inutile d' envoyer vos dons au site CAMPIDRON
 
 

 

 


 ÉPILOGUE :

 
 GILLOU a estimé qu'il était temps pour lui de faire le dernier saut .
 
Il a courageusement mené un combat inégal contre la maladie .
Puis le 20 Mars 2012, comme il était qualifié "largueur OPS" il s' en est allé discrètement ,comme pour une dernière blague .
 
Saint PIERRE  s' est rendu compte tout à coup que profitant de la cohue on lui avait dérobé une clé d' accès à la D.Z. PARADIS .Il a juste eu le temps d' entrevoir un grand diable l' air narquois qui filait au point de regroupement des Parachutistes .
Pendant un court instant le vénérable vieillard a songé faire appel à la garde ...et puis dans son immense sagesse il a estimé que ce Parachutiste un peu roublard avait parcouru sur terre une piste difficile et pleine d' embuches , que finalement il s' en était plutôt bien tiré ...alors il a fermé les yeux .
 
GILLOU a illico été incorporé dans les Légions Célestes ou il fait maintenant partie de ces " anciens qui ont souffert sur la Piste "Il  réjouit ses anciens et nouveaux  copains des mille blagues dont il avait le secret .

Gérard de BADTS

 

 

 

 

   

 

 

 

      www.1rcp.fr
                                 
                                                                  

 

 

 


campidron.fr  | campidron@wanadoo.fr