Accueil
AAMCI
Notes de l'auteur
LES NEWS DU SITE
Formulaire de contac
LIVRE D'OR
PLAN DU SITE
2° guerre mondiale
La neige et le feu
les premiers du 1°
avec les paras du 1°
les Vosges
l'Alsace
de Jebsheim à Avord
Création Pau / Idron
les entrées du Camp
vue sur le Camp
Idron/col de Fornel
Le Hameau
L' Abandon
Le Camp en Ruine
Epilogue
Le Camp en 2016
le temps de la BETAP
Humour II / 1° R.C.P
Humour Parachutiste
1° RCP en Indochine
Dien Bien Phu
Indochine
la 3° en Indochine
Moulins / Idron
Algérie (jumelles)
Algérie
Commandant PHILIPPON
Royal Auvergne  AFN
18° R.C.P. Algérie
18° RCP
1er RCP Algérie
L'escadron Algérie 1
L'escadron Algérie 2
L'escadron Algérie 3
L'escadron Algérie 4
L'escadron Algérie 5
Noir 1 en Algérie
1° RCP et le putsch
Moulins-les-Metz
Mort pour la France
Années 60 / CQG
Manuel et Moniteur
Mouchoirs d'Instruct
Poignards au 1° RCP
Gaines Individuelles
Les quilles
caricatures
Goliath
Para neige
Para neige 2
Les années Pinatel 1
Les années Pinatel 2
Les années Pinatel 3
Années 70
Témoignages 1971
Témoignages 1971 (2)
juillet 1971
Pentathlète (1)
Pentathlète (2)
Où est donc Gillou
Un ministre à Idron
La piste le camp (1)
La piste le camp (2)
Volontaire para 1
Volontaire para 2
Volontaire para 3
Volontaire para 4
Volontaire para 5
Volontaire para 6
Volontaire témoign..
Exercice N'DIAMBOUR
Exercice KATCHA-MAYU
Années 70/80 divers
Drakkar 1
Drakkar 2
Drakkar 3
le Camp de Ger
la 1° compagnie
la 1° en Allemagne
la 2° compagnie
La 2 sur le Caillou
la 3° compagnie
La 3 au Gabon
La 3 à la Réunion
la 4° compagnie
la compagnie d'appui
La C A à Bou Sfer
La Section RASURA
la Section RASURA 2
l'escadron de reconn
la CCS
l'ordinaire
la 12° compagnie
Musique 11° DP 1
Musique 11° DP 2
Musique 11° DP 3
Musique 11° DP 4
La meilleure façon..
Mémoire d'Anciens
Les 3 B
Hôtel SC Borde
Saint Michel
Chefs de corps
Héritage 1° RCP
Héritage/symbolique
Fanions du 1° RCP
Officiers Appelés
1 RCP camp de Souge
Ephémérides Souge
En stage à l'ETAP
Fanions du 9° RCP
Fanions du 14° RCP
Histo du 18° R.C.P.
Fanions du 18° RCP
Requiem Parachute
Prière d'un fanion
Général de Biré

 

 

( vous êtes page 1 )  ► cliquez ici pour aller page 2

 

 

1961 est l' année de toutes les désillusions mais aussi des réactions desespèrées .
 
Ayant compris qu'ils étaient trahis par la FRANCE nombre de combattants FSNA jouent leur dernière carte et desertent .
Les troupes dites de secteur resserent les dispositifs et abandonnent sans défense ,des postes par manque d' effectifs.
Les parachutistes fournissent l' essentiel des participants au Putsch d' Avril ...Voir à ce sujet le role du "1° RCP dans le PUTSCH d' ALGER ".
 
Le 1° R.C.P. est renvoyé en métropole en Juillet alors que sont dissoutes les 10° et 25° D.P. Privées des acquits de maints et maints combats au cours desquels elles ont toujours été victorieuses ...leurs souffrances , leurs bléssés , leurs morts, tout cela est balayé sans remords lors d' accord truqués et deshonorants...et n' aura en définitive servi à rien !!!
Tous maintenant le savent, rebelles y compris : c' en est fini de l' ALGERIE FRANCAISE ..
 
                                                                                      
                  

 

HENRI ROGER


 

                                                                  
 
          " Le Sous Lieutenant Henri ROGER est un appelé volontaire parachutiste .Il a suivi un Peloton E.O.R. et son classement lui a permis d'obtenir une affectation au 1° R.C.P. Il est chef de Section de Combat à la 3° compagnie ( NOIR 1° ) "
 
Dès sa prise de commandement  il a confié son appareil photo à un parachutiste de la Section en lui donnant pour mission de photographier le quotidien de NOIR 1°
 

 Toutes les diapos ayant été conservées avec leur légende le Sous Lieutenant H.ROGER a pu réaliser un Journal de Marche couvrant la période du 1° Mars  au 20 Juin 1961 .Bien entendu les phases de combat , en particulier , n' y figurent pas car les Chasseurs Parachutistes avaient dans ces circonstances bien autre chose à faire que de jouer les reporters de guerre .

 

 
Fin Janvier 1961 la 25° D.P. opère dans le sud Constantinois .
Le 28 Février le 1° RCP descend vers le sud sur BATNA et y installe sa Base Opérationnelle Avancée sous forme d' un bivouac régimentaire .
 

 


 

         
   " BATNA est situé à 230 kilomètres au Sud / Sud Est de PHILIPPEVILLE  .Le 1° RCP ( PASCAL ) a fait le déplacement en camions en passant par JEMAPES , CONSTANTINE."
 

 

   


 


 

         
                      "Deux vues de BATNA "

 

   


 


 

 
           "Le bivouac , à base de tentes modèle 56 est monté sur une vaste plaine desertique à proximité de BATNA .En fond de tableau on voit les rames de camions Simca alignées "

 

 

 

 

 
 
          " Dès le 2 Mars les bonnes habitudes sont entretenues avant le départ en opération .NOIR 1 répète les gestes de l' assaut sur un djebel voisin du camp .Pour l' infanterie d' assaut qu' était le 1° RCP en ALGERIE ,ce mode d' action était un des plus usités "

Du 3 au 8 Mars une opération est lancée dans la région de CORNEILLE , MAC MAHON .Les fouilles menées par un froid vif , ne donnent aucun résultat et le 8 Mars au soir les Compagnies de PASCAL rejoignent leur bivouac de BATNA
 

 


 

          "Cet extrait de carte permet de repèrer BATNA  ,20 kilomètres à l' est CORNEILLE, 35 kilomètres au Sud Ouet MAC MAHON, 10kilomètres à l' Ouest LAMBESE "

 

   


 


 

 
           Le 4 Mars 1961 A gauche une halte dans le Djebel TAMANENAT . La zone boisée réduit la portée des observations .Elle est propice aux embuscades , c' est pourquoi NOIR 1 est rompu à la technique des assauts , seule réponse aux accrochages à courte distance .A droite NOIR 1 largement déployé franchit le sommet du RAS TANOUT ( 1878 mètres) Le dispositif "en essaim" des deux groupes ici visibles ,est bien adapté au terrain .Certains Chasseurs Parachutistes portent leur arme à la bretelle ...signe soit de fatigue soit que le danger ne  semble  pas imminent  !!"
 

 


 

        " Proches de leur base  les Chasseurs Parachutistes ne sont pas encombrés d'impedimenta ...NOIR 1 marque d'un fumigène rouge la zone de poser ou une liaison héliportée leur apportera le ravitaillement  "
 

 

   


 


 

                               " Un "siko" venant de BATNA livre le ravitaillement pour la suite de l' opération ."
 

 

   


 


 

" Profitant d'un bosquet le Groupe de Commandement de NOIR 1 marque une pause à l' abri des vues au Sud de l' OUED ARBA.et profite du panorama face à un versant enneigé "
 

 


 

   " Le 7 Mars 1961 à MAISON BOUSSELAH  Un hélicoptère de liaison / observation de type" Bell" dépose sur une aire aménagée des indicateurs de   caches .Bien souvent ce genre d' opération ne donnait pas grand chose ...les indicateurs bénévolesd ou containts gagnant du temps en livrant des caches abandonnées ou contenant du matériel sans intéret afin de laisser quelques délais aux rebelles afin qu'ils vident les caches importantes et gagnent d' autres refuges
 

 

   


 


 

          " Halte pour la nuit , au pied d'un grand chêne vert ,du Groupe de Commandement de NOIR 1° Le Sous Lieutenant H.ROGER étudie la carte , à l' abri de son anorack .Les Chasseurs Parachutistes ont étendu leur toile de tente et fait provision de bois sec en prévision d'une nuit qui s' annonce glaciale .Le poste ANPRC 10 , antenne longue est en veille .De leur coté le sous Lieutenant CARTIER ( NOIR 2° )et l' adjudant CANTAT (NOIR 3°) échangent leurs impressions carte en main , face au paysage .
 

 

   


 


 

 
  " RAS GUEDDALANE cote 2010 , magnifique paysage enneigé ou l'on distingue à peine une colonne de Chasseurs Parachutistes en marche vers le col .De loin en loin quelques beaux specimens de cèdres ."
 
Le 10 Mars PASCAL met en route une nouvelle opération dans le secteur de LAMBESE( à une quinzaine de kilomètres à l' Ouest de BATNA ).Le 11 Mars la C.A. et la 3° compagnie sont héliportées sur le DJEBEL AHRAN , Tout le Régiment passe la  nuit à ARRIS ( à une 50 aine de kilomètres au Sud Ouest de BATNA par la Nationale 31 ) Les Compagnies sont à RASSIRA ( à 30 kilomètres au sud d' ARRIS par la N.31 ) le 12 Mars et placées en réserve d'opération héliportée dans le cadre d'une action au niveau de la Division .
 

 

   


 


 

 
                     " La petite ville de LAMBESE est surtout connue pour abriter un très important site de ruines romaines ".
 

 

   


 


 

 
                     "Le 11 Mars NOIR  est amené en camions sur son aire d' enlever ,proche du Douar de AOUGHAR ,Au premier plan un sergent , galon de combat sur la poche gauche"
 

 

   


 


 

 
                   " NOIR 1  embarqué dans les "Sikos survole le douar de AOUGHAR  puis la chaîne montagneuse au Sud d' ARRIS "
 

 

   


 


 

 
                   "La première rotaion est embarquée dans les SIKORSKY et prète au décollage  On aperçoit en arrière plan , sur une colline un poste tenu par une unité de secteur ."
 

 

   


 


 

 
                   "NOIR 1 en cours de  recherche de l' ennemi sur un versant pelé  de ce mème massif montagneux Le 12 Mars héliportage sur RASSIRA"
 
 
 
Une unité amie accroche l' ennemi à 13 heures 30 sur le DJEBEL EL AZREG  qui culmine à 1937 mètres , à l' ouest de RASSIRA   VERT est immédiatement héliportée et ROUGE rejoint en camion ce Djebel très accidenté  sur lequel se terre une bande rebelle éclatée . GRIS également rameutée abat deux fellaghas .Les Chasseurs Parachutistes redescendent péniblement de la montagne à travers des éboulis impraticables à la seule lumière de lucioles larguées d' avion .
En exploitation des informations livrées par des prisonniers de la Division une nouvelle opération est montée pour le 13 Mars .

 

Le 17 Mars le 1° RCP rentre dans ses cantonnements du CAMP PEHAU à PHILIPPEVILLE .
Jusqu' au 23 Mars c' est la remise en condition des personnels et des matériels .
Le 24 PASCAL retourne à l' Est du MASSIF des AURES par voie routière et installe sa Base Opérationnelle Avancée à MAC MAHON ( à 35 kilomètres au S/E de BATNA .)
Le camp est monté sur le terrain d' aviation à la sortie nord de la petite ville qui tient son nom du célèbre Maréchal du II° Empire .
Le 26 Mars le Régiment fouille le DJEBEL MAAGUEL ( au Nord de BATNA ) les conditions meteorologiques sont très mauvaises .Les Chasseurs Parachutistes ne rencontrent pas ame qui vive .Le 27 Mars ,après héliportage aux abords du DJEBEL ETBAG , PASCAL grenouille à l' Ouest de MAC MAHON .
La CA abat un rebelle .Le 29 Mars les Compagnies investissent le DJEBELL CHAFFEZ ( Nord Est de MAC MAHON ) et interviennent le 30 Mars , après un nouvel héliportage , dans la région de CORNEILLE ( 20 kilomètres à l' est de BATNA ) ou une bande signalée sur le KEF SAADA échappe aux recherches .
 

 

   
     

 

    " Le 30 Mars héliportage au Sud de BERNELLE ( BERNELLE est à 9 kilomètres à l' Est de CORNEILLE ) Les hélicoptères sont des Piasecki H 31 dits "bananes " NOIR 1 est enlevé à partir d'un col pelé ...image classique de la Guerre  d' ALGERIE"
 
Le 1° Avril le Régiment repart en opération au Sud Est de Les TAMARINS ( moins de 10 kilomètres au sud de MAC MAHON sur la RN 3 )
 

 

   

 

   

 

   " Le 1° Avril  NOIR est en attente près du Douar ARBA ( 17 kilomètres au sud est de MAC MAHON ) On aperçoit au second plan le véhicule "lot 7" Les Chasseurs Parachutistes se dégourdissent les jambes cependant que leurs impedimenta ( musettes , sacs à dos ) sont restés dans les caisses des Simcas .La photo de l'oued près de ARBA illustre bien une des  difficultés habituelles des opérations de fouille sur ce type de terrain très favorable à la mise en place d' embuscades .." 

 

Le 2 Avril PASCAL est transporté en camions à la MAISON FORESTIERE d' AÏN TINOURIST ( 5 kilomètres à Ouest de Les TAMARINS ) et progresse sur les pentes du DJEBEL DJEBROUNI .Au Sud du 1° R.C.P. le 14 ° fouille l'Oued El KEBIR et accroche une bande rebelle dans des gorges profondes .Devant l' ampleur de l' accrochage tout le 1° RCP est engagé au profit du 14° Après avoir passé  la nuit entière en bouclage sur les falaises, PASCAL rejoint MAC MAHON le 3 Avril à 15 heures .

 

   


 


 

 
              " Le 2 Avril , jour de PAQUES, progression de la rame de NOIR dans la région du DOUAR ARBA .C' est sur cet oued au fond de la gorge que le 14 ° RCP accroche ."
 
 

 

   


 


 

          "Paysage de l' oued el KEBIR ou eut lieu l' accrochage du 14° RCP et les falaises ou fut mis en place le bouclage du Groupement du 1° RCP constitué de ROUGE, NOIR et GRIS .Les rebelles qui savaient la Guerre d' ALGERIE finie à leur bénéfice ont certainement tout fait pour éviter la confrontation .Ils devaient maudire les paras d' être venus les chercher en des lieux aussi reculés et  inhospitaliers ."
 
 
Après 48 heures de repos à MAC MAHON  ,PASCAL repart en opération dans la région de MENAA et fouille le Djebel El AZREG jusqu' au 7 Avril .( entre MENAA et RHOUFI sur la RN 31)
 

 


 

          " Sur cet extrait de carte on voit que le 1° RCP a changé brutalement de ligne de crètes le 5 Avril  pour intercepter les rebelles supposés s'y être réfugiés après l' accrochage du 2 Avril .Après un accrochage ou une infiltration les rebelles avaient coutume  de changer de secteur à coups d' étapes de 30 à 40 kilomètres d'une traite Cette tactique était très payante avec les unités de secteur - liées aux limites de  leur secteur - mais plus aléatoire avec les unités d'intervention - type 1°  RCP - qui n' étaient en aucune façon sujettes à des restrictions territoriales ..Pour rejoindre MENAA il faut remonter sur la RN 3 jusqu' à BATNA puis redescendre plein sud sur la D 54 .
 

 

   


 


 

          " Paysage de la région nord de TIGHANIMINE ( à 20 kilomètres Ouest de MENAA )et Vallée de l' Oued EL ABIOD du coté d' ARRIS .(au Nord de TIGHANIMINE )
 

 

   


 


 

           "Progression de NOIR 1 sur les reliefs nord de TIGHANIMINE .On observe que les Chasseurs Parachutistes paraissent chargés et que le gradé au premier plan est doté d'une corde d' attache et chaussé de pataugas en raison de l' aspect montagneux du terrain.."
 
On suit très bien sur les extraits de carte  les déplacements du 1° RCP dans la quadrilatère formé par les RN 3 et RN 31 de BATNA et BISKRA .

 

 
 - Le 6 Avril la fouille du terrain continue
 

 

   


 


 

          " NOIR est à pied d' oeuvre entre MENAA et CHIR sur la D.54 au coeur du quadrilataire RN 3  RN 31 BATNA, BISKRA .La rame initialement en colonne le long de l'Oued BOUZINA est composée de Simcas ,de jeeps avec remorques 1/4 de tonne,de Dodges 4/4 , enrichie d'un Dodge ambulance .Les paras se reposent avant de reprendre la fouille du terrain.La rame est regroupée sur un terre plain "
 

 

   


 


 

          "Le 7 Avril  les Chasseurs Parachutistes,un peu blasés, ne prètent plus guère d' attention à la beauté des paysages .Le Douar de CHIR qui évoque un KSAR de l' ATLAS MAROCAIN domine la vallée de l' Oued BOUZINA aux cultures verdoyantes en ce début de Printemps "
 

 

   


 


 

          " Après une courte attente dans la vallée NOIR 1 a repris le chemin des pitons .La fouille est rendue très compliquée par ces reliefs abrupts et dechiquetés .Au premier plan sur la pattelette du sac à dos du radio Section ,le marquage est très lisible .Le triangle noir avec le chiffre 1 indique NOIR 1 .Nous utiliserons encore ce type de marquage ,en complément de l' identification GUEPARD, jusqu' à la fin des années 70 au CAMP d' IDRON "
 
Le 8 Avril NOIR1 est à son bivouac de MAC MAHON ( BOA)
 

 

   


 


 

       "Au bivouac NOIR 1 fait de la lessive et s' occupe de TOTOR un tout jeune marcassin de environ un mois promu au role de mascotte"

 

Du 8 au 19 Avril le 1° RCP continue à rechercher l' ennemi dans la règion de El KANTARA ( à 27 kilomètres au Sud est de MAC MAHON ) et MAAFA (entre MAC MAHON et El KANTARA sur la RN 3 )
 

 

   


 


 

         " Le 9 Avril NOIR 1 opère dans le carré PX 72 comme l'indique la carte d' E.M. du S/ Lieutenant HENRI ROGER qui a porté quelques indication au crayon gras de façon à transmettre rapidement les coordonnées sur le mode "CHASSE" Accompagné de son radio  il observe la progression des groupes de NOIR 1plus bas , au confluent de deux thalwegs .Le bergham du radio identifie clairement NOIR 1 "
 

 

   


 


 

           " Lors d'une pose  le S/Lieutenant Henri ROGER entouré à gauche de son radio et à droite du Sergent chef COMMENAY et du sergent ETIENNE .Aux pieds de N.I le poste radio ANPRC 10 équipé de l' antenne courte .De dos le sergent ETIENNE contemple le terrain de chasse de NOIR 1 "
 

 

   


 


 

           " Dominant le thalweg deux grottes qu'il a fallu fouiller .Exercice périlleux .En fin d'opération NOIR 1 rentre Le retour "aux roulettes"( camions) était toujours synonyme de décompression ....chacun pensant plus ou moins consciemment ...pour aujourd'hui c' est terminé , demain sera un autre jour !!! Le vaguemestre a peut être apporté du courrier et il y aura de la bière fraîche au Camp !!! "
 
 

 

-Le 11 Avril une importante opération est déclenchée au Nord d' EL KANTARA

 
 

 

   


 


 

          "11 avril PASCAL se regroupe le long de la RN 3 à 10 kilomètres au Nord de El KANTARA  Au second plan on apperçoit les rames des compagnies et les "syko" qui ont commencé l' héliportage .NOIR 1 est fractionné pour constituer les sticks .Il y a deux D.I.H. l'un composé de  Syko,l' autre de Bananes .
 
 

 

   


 


 

         " Héliportage du 2° REP On voit sous une banane ce qui parait être un douar détruit ou abandonné  ..le cas était fréquent dans les zones interdites après les regroupements de population ."
 
 
Le 13 avril ce fut une opération dans le région de MAAFA ( RN 3 entre MAC MAHON et EL KANTARA )
 

 

   


 


 

        "Progression des grenadiers voltigeurs au sud est du poste de MAAFA ,  puis installation en protection .
 
                                                                                             ► cliquez ici pour aller page 2                                                

                                                     

www.1rcp.fr

 

 

Suite

campidron.fr  | campidron@wanadoo.fr