Accueil
AAMCI
Formulaire de contac
Notes de l'auteur
LES NEWS DU SITE
PLAN DU SITE
LIVRE D'OR
avec les paras du 1°
les premiers du 1°
2° guerre mondiale
les Vosges
l'Alsace
La neige et le feu
de Jebsheim à Avord
Création Pau / Idron
les entrées du Camp
vue sur le Camp
Idron/col de Fornel
Le Hameau
L' Abandon
Le Camp en Ruine
Epilogue
Humour II / 1° R.C.P
Humour Parachutiste
1° RCP en Indochine
Dien Bien Phu
Indochine
la 3° en Indochine
NIEUPORT
Moulins / Idron
Algérie (jumelles)
Algérie
Commandant PHILIPPON
Royal Auvergne  AFN
18° R.C.P. Algérie
18° RCP
1er RCP Algérie
L'escadron Algérie 1
L'escadron Algérie 2
L'escadron Algérie 3
L'escadron Algérie 4
L'escadron Algérie 5
Noir 1 en Algérie
1° RCP et le putsch
Moulins-les-Metz
Mort pour la France
Années 60 / CQG
Manuel et Moniteur
Les agrès
Mouchoirs d'Instruct
Poignards au 1° RCP
Gaines Individuelles
Les quilles
caricatures
Goliath Chien Para
Para neige
Para neige 2
Les années Pinatel 1
Les années Pinatel 2
Les années Pinatel 3
Années 70
Témoignages 1971
Témoignages 1971 (2)
juillet 1971
Pentathlète (1)
Pentathlète (2)
Où est donc Gillou
Un ministre à Idron
La piste le camp (1)
La piste le camp (2)
Un Officier Para
Les Milans
Volontaire para 1
Volontaire para 2
Volontaire para 3
Volontaire para 4
Volontaire para 5
Volontaire para 6
Volontaire témoign..
Exercice N'DIAMBOUR
Exercice KATCHA-MAYU
Années 70/80 divers
La Finul 1980
Drakkar 1
Drakkar 2
Drakkar 3
le Camp de Ger
la 1° compagnie
la 1° en Allemagne
la 2° compagnie
La 2 sur le Caillou
la 3° compagnie
La 3 au Gabon
La 3 à la Réunion
la 4° compagnie
la compagnie d'appui
La C A à Bou Sfer
La Section RASURA
la Section RASURA 2
l'escadron de reconn
la CCS
l'ordinaire
la 12° compagnie
Musique 11° DP 1
Musique 11° DP 2
Musique 11° DP 3
Musique 11° DP 4
La meilleure façon..
Mémoire d'Anciens
Les 3 B
Hôtel SC Borde
Saint Michel
Chefs de corps
Héritage 1° RCP
Héritage/symbolique
Fanions du 1° RCP
Officiers Appelés
1 RCP camp de Souge
1er RCP PSO en stage
Ephémérides Souge
En stage à l'ETAP
Fanions du 9° RCP
Fanions du 14° RCP
Histo du 18° R.C.P.
Fanions du 18° RCP
Requiem Parachute
More Majorum
Le BF au Cambodge
Prière d'un fanion
Général de Biré
Le Camp en 2016
Liste Brevets Para

 

 

retour page 1   ( vous êtes page 3 et FIN )   retour page 2

 

              Le 13 Mai NOIR est de retour à MRAOU !!  Il s' agit cette fois pour NOIR 1 d'une ouverture de piste -en règle- Dans les actions de contre guerilla les ouvertures de route tiennent une place importante .Il s' agit de livrer la route à une unité amie de façon à ce qu' elle puisse y circuler sans risque .Il faut donc déminer l' axe et tenir les abords d' ou l' ennemi serait susceptible d'intervenir .

 

 

   


 


 

     "On s'observe des deux cotés de la frontière ..au fond petit cube blanc le poste Tunisien . Le S/Lt H.ROGER note une certaine agitation du coté Tunisien .Ce doit être le branle bas de combat pour faire éventuellement face à une agression , fort improbable ,de la part des Français ."
 

 

   


 


 

      " La progression est liée au rythme des démineurs .Ceux ci auscultent la piste à l' aide de leur SCR 536 , pas très performent mais suffisant pour détecter une grosse masse métalique du genre obus piègé ou mine antichar .
 

 

   


 


 

    " Chacun progresse sous la protection de l' autre !!! Les démineurs , le char et les Chasseurs Parachutistes sont inter dépendants face aux risques d' actions hostiles provenant de TUNISIE "
 

 


 

  " Les cavaliers ,protègés par le blindage, sont habitués à ces patrouilles le long de la frontière Tunisienne .Sur le coté un Chasseur Parachutiste qui porte sa pelle US dans le dos , accrochée aux bretelles de suspension .On voit rarement les paras équipés de cet outil individuel dans les djebels "
 

 

   


 


 

  " Progression de NOIR .Les Chasseurs Parachutistes se sont mués en" panzer grenadiers" pour ratisser les abords de la piste .Le char est en mesure de riposter immédiatement à tout tir provenant de TUNISIE , ce que les armes des Chasseurs Parachutistes ne peuvent pas faire  Pause casse croute pour NOIR 1 .Opération terminée "
 
Le 14 Mai halte détente tourisme à MADAURE . Plusieurs civilisations antiques se sont succédéès sur ce site connu depuis le 3° siècle avant J.C. et détruit lors de l'invasion arabe .On y retrouve la trace de l' écrivain APULEE et de SAINT AUGUSTIN .
 

 

   


 


 

    
 
     " ci-dessous, On aperçoit les Chasseurs Parachutistes qui visitent les ruines de la ville romaine "
 

 

   


 


 

              Le 15 Mai repos .
 

 

   


 


 

      "Le dodge 6X6 de l' Adjudant HOULON , adjudant de Compagnie .Sur son véhicule deux fanions et un triangle noirs,identifient la compagnie , également un panneau en forme de clin d' oeil ,probablement récupèré dans la zone du barrage .
Cette mise en scène démonstrative attesterait s'il en était besoin que les Sous Officiers sont attachés à leur Compagnie ils en connaissent les traditions  et les transmettent .Au CAMP d' IDRON il en était de mème,Y connaissant généralement une longévité plus grande que les Officiers ils étaient l' ame des Compagnies  En arrière plan le bivouac de NOIR .Le S/C MARIS adjoint de NOIR 4 se détend en lisant ."
 
Le 16 Mai le 1° R.C.P. rejoint PHILIPPEVILLE et sa Base Arrière de PEHAUT Puis repart dans la foulée en opération dans la région d' ARAGO ' à 150 kilomètres au Sud Ouest de PHILIPPEVILLE ) Il y sejournera jusqu' au 21 Mai .Une trève unilatérale est accordée au FLN pour marquer le début des négociations d' EVIAN .PASCAL est maintenu "en alerte barrage"
 

 


 

  "Cette carte concerne la région de ARAGO,CATINAT , le COL des OLIVIERS ou NOIR séjournera du 17 au 21 Mai "
 
 
De PHILIPPEVILLE à ARAGO  il y a environ 150 kilomètres ...
 

 

   


 


 

             " Le 19 Mai dans la région d' ARAGO,L' aviation est au rendez vous sous forme d' un  Appui feu  T 6 complèté par l'observation d'un Piper qui vient de marquer 2 fells par fumigène Ce terrain à la végétation très dense se prète bien au camouflage des rebelles et complique la tache des Chasseurs Parachutistes "
 

 

   


 


 

          " Le bivouac de NOIR 1 est monté sur un site sympathique avec un peu d'ombre Au second plan la rame de NOIR .Le S/Lt H.ROGER contemple ses impedimenta qui de toute évidence ne tiendront pas dans la guitoune .
 

 

   


 


 

          "Les Noirs perçoivent leur repas dans un élément de tente 56 abritant la cuisine de campagne .Au bivouac ils ont troqué les tenues de combat camouflées pour des shorts et chemises ou chemisettes . L' Adjudant de Compagnie a organisé une popote pour les Officiers et les Sous Officiers à base de tabourets et de tables de réfectoire pliantes En arrière plan on aperçoit une partie de" la roulante "
 

 

   


 


 

       " Paysages de la région d' ARAGO et vue sur CATINAT
 
Le 21 Mai PASCAL reprend la route pour retourner le long du Barrage dans la zone est de SOUK ARHAS  .
 

 

   


 


 

       " Au Col des OLIVIERS la rame de NOIR se regroupe et les pleins sont effectués .Nous sommes au carrefour de la D 6 et de la RN 3 .Vers la droite direction CONSTANTINE vers la gauche direction PHILIPPEVILLE "
 

 

   


 


 

       " Le S/Lt H. ROGER a pris en photo sa place de Chef de Bord de son simca .On y trouve son casque, ses cartes , son cahier avec les ordres d' opération , une bouteille de bière et une boite d' allumettes  ...car il est fumeur .A la halte certains en profitent pour raffraichir leur coupe de cheveux "

 

Le 23 Mai NOIR est de retour à LAMY ,au bord du Barrage
 

 

   


 


 

      " Vues du Barrage qui suit la frontière Algéro Tunisienne .au second plan un Poste d'observation comme il y en avait tout le long du Barrage ..Ce barrage remplissait une double mission : dissuader les amateurs de franchissement clandestin  et donner avec précision les coordonnées du lieu ou le réseau électrique était coupé .L' Alerte Barrage permettait de disposer à tout moment d'une troupe d'intervention apte à détruire les bandes rebelles avant qu' elles ne puissent atteindre leur destination . En 1961 aucune bande n' aurait tenté ce genre d' aventure .L' ALN préfèrait très largement la planque Tunisienne à la confrontation avec l' Armée Française .Encore que symboliquement ,pour paraitre en position de force à EVIAN ,un franchissement de Katiba bien médiatisé aurait été une bonne opération au plan international ".
 

 

   


 


 

             " Bivouac de NOIR le 23 Mai au bord d'un oued il faisait bon se délasser en fin de crapahut "
 

 

   


 


 

     " Le 24 Mai NOIR a quitté son bord d' oued pour s'installer dans une foret de chênes lièges , toujours aux abords immédiats de LAMY ."
 
Jusqu' au 03 Juin PASCAL surveille et ratisse la zone du Barrage comprise entre LAMY et MUNIER .Une forte bande rebelle tente de franchir le Barrage dans la nuit du 31 Mai .A t elle pu franchir ? C' est peu probable car les Chasseurs Parachutistes ont passé au crible la zone interdite du Barrage et tout leur secteur d' action , sans rencontrer personne Dans les ZONES dites INTERDITES toute personne rencontrée était considèrée comme ennemie ...en fait la réalité était plus complexe et les Troupes de Secteur comme les Unités d' Intervention savaient faire la part des choses .
 

 

   


 


 

             " Le 27 Mai ratissage en Zone Interdite à la recherche de rebelles ou d'indices de passage "
 

 

   


 


 

    " Le 29 Mai Dans la région de MUNIER ..un Engin Blindé de Reconnaissance ( EBR) patrouille le long du Barrage Nous somme au printemps la prairie est encore verte et couverte de fleurs .
 

 

   


 


 

    " Le 31 Mai crapahut dans la région de LAMY sur le DJEBEL OUST La commandement de NOIR 1 a trouvé un observatoire ombragé d'ou les liaisons passeront sans problème "

 

   


 


 

" Le 2 Juin est le dernier jour passé en Alerte Barrage Le 1° RCP rentre le lendemain sur PHILIPPEVILLE .Sans doute pour soigner sa présentation lors du retour à PEHAUT , NOIR procède à une répétition de chants .Le short bleu marine faisait partie du paquetage pour la tenue de sport Certains cadres en portaient encore au début des années 70 au CAMP d' IDRON "

Ayant définitivement quitté la PISTE des DJEBELS le 1° R.C.P. vit ses derniers jours en ALGERIE au Camp PEHAUT .
L'instruction TAP reprend ses droits ...Au Camp PEHAUT en bordure de mer les Chasseurs Parachutistes bénéficient d'un véritable Centre d' Entrainement au Saut .Le 7 Juin NOIR est aux agrés
 

 

   


 


 

                   "Entrainement à la roulette pour recréer les conditions de l' arrivée au sol "
 

 

   


 


 

                      "Le S/Lt H.ROGER fait les démonstrations au harnais suspendu ."
 

 

   


 


 

         " exercice de rouler à partir du banc .Les puristes plutot que de poser le beret au sol ,le calaient entre leurs genoux .Si le beret tombait lors du rouler c' est que les genoux n' étaient pas maintenus verrouillés ...donc le rouler était mauvais ...il fallait recommencer .Le stick assis assiste à un cours sur la présentation du Parachute Ventral ..les Ventraux sont toujours blancs "
 
 
Le 13 Juin séance de sauts sur la D.Z. proche du CAMP PEHAUT
 

 

   


 


 

        " Pour NOIR 1 Equipez vous !!! Le Sergent DELETRAIN de NOIR 1 nous permet d'observer  ce qui semble un bricolage particulier .La housse à parachutes utilisée comme gaine et non pas fixée à la barrètte de poitrine et roulée sous le ventral .L' vantage du procèdé ne parait pas évident ."

 

   


 


 

           " Largage et descente sous voile .A l' époque les parachutes blancs étaient encore largement majoritaires ."

 

 

   


 


 

             " Regroupement sur la DZ puis réintègration des parachutes "
 
 
 
 
 
           

  Le 3 Juillet 1961 le 1° Régiment de Chasseurs Parachutistes reçoit l'ordre de rentrer en FRANCE.  A partir du 11 Juillet il s'installe à MOULINS les METZ en LORRAINE  . PASCAL n' existe plus . Une page d' histoire se tourne ......d'autres Chasseurs Parachutistes feront vivre le Régiment au CAMP d' IDRON puis au CAMP de SOUGE puis à PAMIERS
L' Histoire continue . L'inscription sur la soie de notre DRAPEAU :AFRIQUE FRANCAISE DU NORD garde à jamais le souvenir des faits d' armes et des sacrifices de nos anciens d' ALGERIE .
 

 

   


 


 

     

 

   


 


 

       " TOTOR et TITINE sont les deux marcassins capturés dans le djebel .Tous deux ont suivi NOIR 1 à MOULINS les METZ ou l'un d' entre eux a tenté sa chance dans les bois Lorrains ...l' autre est venu au CAMP d' IDRON .Il se disait dans les années 70 qu' autrefois la 3 avait un sanglier  !!!! Une légende de plus entretenue au comptoir pensait on !!
Une fois encore la légende était vraie . Ce sanglier filait la nuit en expédition dans les jardins voisins ...jusqu' au jour ou un pépinièriste irrascible a radicalement mis fin aux virées nocturnes de la mascotte de NOIR 1 ."
 

 

   


 


 

       " Le rédacteur remercie le S/lt Henri ROGER ( NOIR 1 ) et le félicite d' avoir si rigoureusement tenu le  Journal de Marche illustré de sa Section à partir de photos légendées .
Ces photos constituent un témoignage du plus haut interet sur la vie quotidienne d'une Section de Combat perpetuellement en opération ,lors des derniers mois  de la présence du 1° RCP en ALGERIE .
Il est très rare de trouver un ensemble aussi important et parfaitement cohérent .
Pour resituer le  témoignage  NOIR 1 en ALGERIE (1961) dans le cadre général du 1° R.C.P. il a été fait appel à la chronologie établie à partir du JMO du 1° RCP par Georges FLEURY dans son livre BERETS ROUGES en ALGERIE 1954- 1961 "
 

                                                                                      FIN du sujet Noir 1 en Algérie

www.1rcp.fr

 

 

Retour

campidron.fr  | campidron@wanadoo.fr