Accueil
AAMCI
Notes de l'auteur
LES NEWS DU SITE
Formulaire de contac
LIVRE D'OR
PLAN DU SITE
2° guerre mondiale
La neige et le feu
les premiers du 1°
avec les paras du 1°
les Vosges
l'Alsace
de Jebsheim à Avord
Création Pau / Idron
les entrées du Camp
vue sur le Camp
Idron/col de Fornel
Le Hameau
L' Abandon
Le Camp en Ruine
Epilogue
Le Camp en 2016
le temps de la BETAP
Humour II / 1° R.C.P
Humour Parachutiste
1° RCP en Indochine
Dien Bien Phu
Indochine
la 3° en Indochine
Moulins / Idron
Algérie (jumelles)
Algérie
Commandant PHILIPPON
Royal Auvergne  AFN
18° R.C.P. Algérie
18° RCP
1er RCP Algérie
L'escadron Algérie 1
L'escadron Algérie 2
L'escadron Algérie 3
L'escadron Algérie 4
L'escadron Algérie 5
Noir 1 en Algérie
1° RCP et le putsch
Moulins-les-Metz
Mort pour la France
Années 60 / CQG
Manuel et Moniteur
Mouchoirs d'Instruct
Poignards au 1° RCP
Gaines Individuelles
Les quilles
caricatures
Goliath
Para neige
Para neige 2
Les années Pinatel 1
Les années Pinatel 2
Les années Pinatel 3
Années 70
Témoignages 1971
Témoignages 1971 (2)
juillet 1971
Pentathlète (1)
Pentathlète (2)
Où est donc Gillou
Un ministre à Idron
La piste le camp (1)
La piste le camp (2)
Volontaire para 1
Volontaire para 2
Volontaire para 3
Volontaire para 4
Volontaire para 5
Volontaire para 6
Volontaire témoign..
Exercice N'DIAMBOUR
Exercice KATCHA-MAYU
Années 70/80 divers
Drakkar 1
Drakkar 2
Drakkar 3
le Camp de Ger
la 1° compagnie
la 1° en Allemagne
la 2° compagnie
La 2 sur le Caillou
la 3° compagnie
La 3 au Gabon
La 3 à la Réunion
la 4° compagnie
la compagnie d'appui
La C A à Bou Sfer
La Section RASURA
la Section RASURA 2
l'escadron de reconn
la CCS
l'ordinaire
la 12° compagnie
Musique 11° DP 1
Musique 11° DP 2
Musique 11° DP 3
Musique 11° DP 4
La meilleure façon..
Mémoire d'Anciens
Les 3 B
Hôtel SC Borde
Saint Michel
Chefs de corps
Héritage 1° RCP
Héritage/symbolique
Fanions du 1° RCP
Officiers Appelés
1 RCP camp de Souge
Ephémérides Souge
En stage à l'ETAP
Fanions du 9° RCP
Fanions du 14° RCP
Histo du 18° R.C.P.
Fanions du 18° RCP
Requiem Parachute
Prière d'un fanion
Général de Biré

 

                    

 (C) sujet campidron Reproduction non autorisée
 


  Le PUTSCH d' avril 1961 aura eu un effet déterminant sur l' issue de la Guerre d' ALGÉRIE .Mais contrairement à ce qu' escomptaient ses auteurs ,ceux que l'on nommera "les soldats perdus " leur échec précipitera le dénouement de la "question algérienne" en accélérant le processus d' accession à l' indépendance .En effet ,le Président de la République pourra en toute légitimité avec l' assentiment des Français de métropole , prononcer la dissolution immédiate des unités de son choix et rapatrier sans délais celles qui avaient un peu trop pris à coeur leur mission de conserver l' ALGÉRIE à la FRANCE .
Le 1° R.C.P. abandonne le CAMP PEHAUT (PHILIPPEVILLE) pour MOULIN les METZ en Mai 1961 alors que la guerre continue en ALGÉRIE  et que sa présence aurait été nettement plus utile en ALGÉRIE que dans l' Est de la FRANCE....

 

carte de Moulins-les-Metz


 


     " Renouant avec une vieille tradition  les Compagnies posent pour l' album de photos régimentaire .Ici autour du Capitaine VASSEUR un peu plus de 150 parachutistes et cadres de la 3° Compagnie On reconnait sur faisceaux de fusils Mas 49 / 56 le Fanion aux éléphants ( bleu et vert) En arrière plan un bâtiment semblable à tous ceux des sinistres casernes de l 'Est dont bon nombre n' étaient que très sommairement entretenues depuis 1945 ".

 

 

   


 



             " Une chambre pour deux cadres - officiers ou sous officiers célibataires- Il y tenait deux lits et deux armoires "troupe" il n' y avait pas de table .Le seul confort résidait en un lavabo .Ces chambres correspondaient aux critères de l' entre deux guerres . Les cadres de contact, essentiellement des Sergents étaient logés à coté des chambres troupe .Le rédacteur au retour d' ALGÉRIE a vécu plusieurs années dans ce type de "confort" "

Le 19 Juillet un Groupe d'intervention est mis en alerte pour répondre aux revendications et aux provocations Tunisiennes concernant la Base de BIZERTE .

Le 21 Juillet le 1° RCP est sur pied de guerre .

 

   


 


           "Faisceaux formés , NOIR 1 attend l' ordre d' embarquement .avec le sourire tous grimpent dans les camions qui roulent en direction du terrain d' aviation ..l' aventure qui reprend n' est pas pour déplaire aux Chasseurs Parachutistes "
 

 

(C) campidron    


 


         " Au pied des longs courriers d' AIR FRANCE ,l' affaire parait sérieuse et les discussions vont bon train .On remarque sur les sacs à dos le marquage bleu clair des alertes de type GUEPARD qui seront encore en usage dans les années 70 "
 
L' Affaire de BIZERTE sera magistralement règlée par les 2° et 3° RPIMa ( pour ce qui concerne les TAP ) et ne justifiera pas l' engagement du 1° RCP .Le 23 Juillet tout sera rentré dans l'ordre , 1000 parachutistes auront eu raison des troupes tunisiennes beaucoup plus nombreuses,et leur infligeront de lourdes pertes .Malgrè ce succés la V° République donnera satisfaction à Monsieur BOURGUIBA en restituant sans condition la Base de BIZERTE .On pourrait dans ces conditions se demander pourquoi après l' accession à l' indépendance de la TUNISIE ,la FRANCE avait tenu à conserver cette implantation ???
 
  Le 27 Juillet devait consacrer solennellement l' arrivée de la 11° Division Légère d' Intervention à NANCY
 

 

    (C) campidron


 


      " Le 24 juillet entrainement au défilé pour la 3° compagnie .Il n' y a plus guère de tenues de sauts sur les rangs .Le remplacement par les" treillis biffin" a commencé .Le premier rang est composé de Caporaux et Caporaux Chefs qui chacun porte la marque de son grade comme bon lui semble .Les treillis sont de différents types dont certains dits allègés  ont été conçus pour l' ALGERIE Curieusement ils portent encore le beret rouge ...mais pas pour longtemps La reprise en mains est en marche "
 

 

colonel LAFONTAINE    


 


  " sortant du Quartier Sergent BLANDAN , Caserne du 26 ° Régiment d' Infanterie  ( dont l'insigne figure sur le mur du Poste de Police) le 1° RCP rejoint   en défilant dans les rues de NANCY l'emplacement de la Prise d' Armes du 27 Juillet .Le colonel LAFONTAINE , chef de corps étrenne sa toute nouvelle cravate de commandeur de la Légion d' Honneur .Le Capitaine VASSEUR en tète de la 3° compagnie  "

                      

 

   


 


   
       " En tète du 1° Peloton l' adjudant HOULON ( vétéran d' INDOCHINE ) et le Sous Lieutenant Henri ROGER Chef de NOIR 1 en tête du  1° Peloton de NOIR ."
 

 

   


 


                          "La Musique de la 11° DLI ouvre le défilé .L' adjudant CASENAVE impressionne par la hauteur de ses jets de canne .derrière , le Command Car du général MARZLOFF Commandant la 11° DLI Pour les défilés motorisés la mode était encore aux flancs blancs pour les pneus "
 

 

(C) campidron    


 


                              " Défilé du 1° RCP . Le colonel LAFONTAINE Chef de Corps le Drapeau du Régiment et sa garde "

 

(C) campidron    


 


   " Défilé de la 3° Compagnie .Le 1° Peloton , Adjudant HOULON et Sous lieutenant ROGER . Le Fanion n' est pas celui de la 3° Compagnie .

Ce Fanion est manifestement celui du I° Bataillon de la 1/2 Brigade de Marche en INDOCHINE 1947 .(Voir à ce sujet FANIONS de COMMANDEMENT ,page 1 descrition des Fanions bleu encadré de rouge  du 601 ° GIA ). Pour quelle raison le Fanion aux éléphants - vert et bleu , aux quatre coins coupés - ne figurait il pas en tète de la 3° Compagnie ? Ce genre de photo est de nature à tromper les historiens amateurs de symbolique non chevronés "
 

 

   


 


               " Ces gros plans de qualité médiocre ne laissent cependant place à aucun doute quant à l'identification des Fanions "
 
  En 1961 pour le 1° R.C.P. et la quatrième génération de Chasseurs Parachutistes débute  la très longue période ayant pour thème la Guerre Froide ....On a dit lors de la chute du Mur de BERLIN que l' Occident avait gagné la Guerre Froide contre les forces du Pacte de VARSOVIE ...Cette période  fut , passé l' enthousiasme pour le tout nouveau "combat commando "et de la D.O.T.( défense opérationnelle du territoire) , un véritable Désert des Tartares !!!
 

 

le capitaine VASSEUR (C) campidron    


 


                " Le Capitaine VASSEUR procède à une séance d'instruction des cadres.Les jeunes vétérans des djebels après avoir FAIT la GUERRE apprennent comment on doit la faire !!!.Comme disait - parait il - le Général BIGEARD :il y a la Guerre et l' ecole de guerre !!
C' est la période ou émergea un type d'Officier de temps de paix qui pour satisfaire au politiquement correct du moment inventa une sorte de pédagogie verbeuse sensée contribuer à l' émergence d'une armée dite moderne .En carricaturant on pourrait dire " dont les soldats étaient soudainement devenus intelligents par le progrés du modernisme et les cadres demeurés dans je ne sais quel obscurentisme " Peu à peu les critères essentiellement scolaires l' emportérent sur l' aptitude guerrière .
 

 

(C) campidron     (C) campidron


 


              "Parmi les moyens d' échapper un peu à la routine qui s'installe figurent les séances de tir .La proximité des grands champs de manœuvre des Camps de l' Est est propice à ce type d' activité  .Il n' existe cependant aucune infrastructure technique .Les cibles sont plantées à la pioche l' été , l'hiver il faut dans un froid glacial user de barres à mines pour creuser le sol gelé .
Notez l' usage de la béquille pour la mise en batterie des AA 52 version F.M. "
 

 

    (C) campidron


 


" Exercice de Défilé sur la place d' armes . Au premier plan une flamme noire marque l' entrée du Batiment de la 3° compagnie .Le Capitaine VASSEUR fera réaliser le TABLEAU d' HONNEUR de NOIR en ALGERIE .Sur ce Tableau d' Honneur seront inscrits les noms des NOIRS tombés au combat , blessés , titulaires de citations , récipiendaires de la Légion d' Honneur et de la Médaille Militaire .Ce panneau déja évoqué sur le site figurait dans le bureau du Commandant de Compagnie au CAMP d' IDRON . Il a disparu lors du déménagement de PAU / IDRON à SOUGES ...on pourrait se demander pourquoi ? "

 

 

   


 


              " Le S/Lt H. ROGER avec trois camarades Chefs de Section devant l' entrée du batiment de la 3° compagnie , dont le fronton est orné de la reproduction du Fanion aux éléphants , du Brevet de Parachutiste et de l'insigne du 1° RCP .Sur les tenues la Fourragère au titre des TOE est bien identifiable ,celle au titre de la Seconde Guerre Mondiale , non officielle , apparait Rouge ( .'voir à ce sujet le chapitre symbolique du site )"
 

 

    (C) campidron


 


               " TOTOR et TITINE mascotes de la 3° Compagnie voyagent dans le coffre de la voiture du S/Lt H. ROGER . Le destin de ces gentilles  bestioles est évoqué dans NOIR 1°en ALGERIE 1961"
 
 
  Le 1° RCP restera dans l' Est jusqu' en Septembre 1962 .Il y sera très bien accueilli par la population européenne .Par contre il y connaitra de très nombreux incidents avec les immigrés maghrébins encadrés par les tueurs du FLN, qui eux ,en toute impunité ,continuaient sur le sol national la Guerre d' Algérie . Le Chasseur Parachutiste Francis SORO sera lâchement assassiné le 23 Juillet 1961.
 
Le 25 Septembre 1962 le 1° RCP s'installera au CAMP d' IDRON ou une nouvelle page de son histoire sera écrite ."
 
 

    www.1rcp.fr

 


campidron.fr  | campidron@wanadoo.fr