Accueil
AAMCI
Formulaire de contac
Notes de l'auteur
LES NEWS DU SITE
PLAN DU SITE
LIVRE D'OR
avec les paras du 1°
les premiers du 1°
2° guerre mondiale
les Vosges
l'Alsace
La neige et le feu
de Jebsheim à Avord
Création Pau / Idron
les entrées du Camp
vue sur le Camp
Idron/col de Fornel
Le Hameau
L' Abandon
Le Camp en Ruine
Epilogue
Humour II / 1° R.C.P
Humour Parachutiste
1° RCP en Indochine
Dien Bien Phu
Indochine
la 3° en Indochine
NIEUPORT
Moulins / Idron
Algérie (jumelles)
Algérie
Commandant PHILIPPON
Royal Auvergne  AFN
18° R.C.P. Algérie
18° RCP
1er RCP Algérie
L'escadron Algérie 1
L'escadron Algérie 2
L'escadron Algérie 3
L'escadron Algérie 4
L'escadron Algérie 5
Noir 1 en Algérie
1° RCP et le putsch
Moulins-les-Metz
Mort pour la France
Années 60 / CQG
Manuel et Moniteur
Les agrès
Mouchoirs d'Instruct
Poignards au 1° RCP
Gaines Individuelles
Les quilles
caricatures
Goliath Chien Para
Para neige
Para neige 2
Les années Pinatel 1
Les années Pinatel 2
Les années Pinatel 3
Années 70
Témoignages 1971
Témoignages 1971 (2)
juillet 1971
Pentathlète (1)
Pentathlète (2)
Où est donc Gillou
Un ministre à Idron
La piste le camp (1)
La piste le camp (2)
Un Officier Para
Les Milans
Volontaire para 1
Volontaire para 2
Volontaire para 3
Volontaire para 4
Volontaire para 5
Volontaire para 6
Volontaire témoign..
Exercice N'DIAMBOUR
Exercice KATCHA-MAYU
Années 70/80 divers
La Finul 1980
Drakkar 1
Drakkar 2
Drakkar 3
le Camp de Ger
la 1° compagnie
la 1° en Allemagne
la 2° compagnie
La 2 sur le Caillou
la 3° compagnie
La 3 au Gabon
La 3 à la Réunion
la 4° compagnie
la compagnie d'appui
La C A à Bou Sfer
La Section RASURA
la Section RASURA 2
l'escadron de reconn
la CCS
l'ordinaire
la 12° compagnie
Musique 11° DP 1
Musique 11° DP 2
Musique 11° DP 3
Musique 11° DP 4
La meilleure façon..
Mémoire d'Anciens
Les 3 B
Hôtel SC Borde
Saint Michel
Chefs de corps
Héritage 1° RCP
Héritage/symbolique
Fanions du 1° RCP
Officiers Appelés
1 RCP camp de Souge
1er RCP PSO en stage
Ephémérides Souge
En stage à l'ETAP
Fanions du 9° RCP
Fanions du 14° RCP
Histo du 18° R.C.P.
Fanions du 18° RCP
Requiem Parachute
More Majorum
Le BF au Cambodge
Prière d'un fanion
Général de Biré
Le Camp en 2016
Liste Brevets Para

 

page 4

 

 
►ALERTE GUEPARD (1963/1964 ) Présentation matérielle
 
 
Comme tous les Régiments Parachutistes le 1° R.C.P. participait au tour d' ALERTE GUEPARD .La législation française étant très contraignante quant à l' emploi des appelés en contexte opérationnel on distingua rapidement une alerte des régiments engagés -type A - et une alerte des régiments appelés - type B-
Cette mesure avait au moins le bénéfice de la clarté .Il n' empêche que le 1° RCP jouait parfaitement le jeu tout en ne se faisant pas la moindre illusion sur ses chances d' être engagé ".
 
CLIQUEZ POUR VOIR EN ENTIER
                                                                                               cliquez sur la photographie pour la voir en entier
                           "L'infirmerie du 1°RCP en configuration GUEPARD , prète à embarquer Derrière les hommes :les sacs marins  à leurs pieds les sac berghams  étiquetés Alpha , Bravo,Charlie .Un jeu de parachute par homme .Devant eux les caisses et sacs pour monter l’infirmerie de campagne .Les gaines d' armes et de matériel ( brancards pliants ) Les trousses de soins  pour 10 hommes "
 
" A propos de cette photo  le Médecin Chef jean RENAULT qui fut Médecin Chef du 1° R.C.P. prècise  : L' effectif de l' Equipe de Santé me parait bien riche ( 16 pax ) Pour le matériel - modèle 1948 - j' ai reconnu les 2 cantines médico-chirurgicales , le lot d' appareils pour fractures ,les brancards pliants portés au saut (10 kilos une horreur )les trousses métalliques 10 hommes .
                                       L' ancien Infirmier Major du Régiment ,Paul WATZKI apporte les éléments qui suivent :Il se pourrait que l' Équipe Santé soit enrichie des brancardiers auxiliaires fournis par les  musiciens ....Pour ce qui est du matériel , en plus de ce qui a été cité par le colonel Jean RENAULT ,on voit trois trousses médecin et le chariot porte brancard démonté ( les roues ne sont hélas pas visibles ) On voit également des trousses véhicules "
 
cliquez pour agrandir     cliquez pour agrandir
                                                                                                        cliquez sur les photos pour les agrandir
                             " Un Sergent Infirmier armé d'un PM Mat 49 Il est lourdement chargé ,équipé d'une gaine E.L. 4 porte entre le ventral et la gaine un sac volumineux de type Troupes de Montagne L'Infirmier équipé d'une gaine EL 8  a  chargé son sac bergham de type troupes de montagne La gaine contient soit le Fusil Mas 1949/56 soit un brancard pliant ...soit peut être mème  les deux Au sol les faisceaux de parachutes ,de sacs et les trousses 10 hommes . "
 
 
                               "Infirmier chargé d'une gaine EL 4 et d'un sac bergham La corde de délestage est fixée à l' anneau de charge du parachute coté droit "
 
CLIQUEZ POUR AGRANDIR    
                           cliquez sur la photo pour l'agrandir
                            " Une Equipe Feu AA 52  en configuration combat puis équipée pour le saut .Chef d' équipe armé d'un PM Mat 1949 et d'un poignardUSM 3,Tireur AA 52 armé d'un FM AA 52 présenté sur sa béquille et d'un poignard USM 3, le Chargeur et le Pourvoyeur armés d'un FSA Mas 49/56 et d'une baîonnette A leurs pieds des musettes porte bandes d' AA 52 .Équipés pour le saut ,le Chef d' Équipe  a une gaine EL 4 les trois équipiers une gaine EL 8 Les trois sacs berghams visibles sont du modèle propre au Troupes de Montagne . Il pourrait s' agir de parachutistes de la 1° compagnie (?)"
 
CLIQUEZ POUR AGRANDIR       CLIQUEZ POUR AGRANDIR
                                                                                                                  cliquez sur les photos pour les agrandir
                                                               " La C.C.S. se présente sans les matériels TAP lors de cette vérification intermédiaire "
 
 
                            "Présentation GUEPARD à la 3°compagnie .A l'arrière de la  Section présentée par groupes  on reconnait 4 caisses vert armée de roquettes pour LRAC 73m/m mod 50 et des caisses de munitions 7,5m/m ,AA 52 , 9m/m ,grenades à mains ...etc..La présentation des munitions reelles posait de tels problèmes administratifs et logistiques qu' elle n' était que très rarement effectuée."
 

 

   

   " Ceux qui sont prets attendent ....les gaines confectionnées sont alignées le long des sacs d' alerte On voit bien les poignards USM 3 Celui du parachutistes le plus à gauche est cassé au niveau de l'oeillet pour le passage du lacet de cuir au bas du fourreau -point faible -Le Chef de Groupe au fond vérifie attentivement son carnet de groupe "

    CLIQUEZ POUR AGRANDIR
                                                                                                                                                                      cliquez sur la photo pour l'agrandir
               "Vues de dos Sections en attente avec les gaines confectionnées.Les pelles US que l'on a rarement vues pendant la guerre d' ALGERIE sont maintenant portées  en tenue de combat à l'instruction ou pour certaines  manoeuvres  Au premier plan le tireur LERAC n' a pas intègré le bouclier de son arme à la gaine EL 8 "
 
 
               " Dernières vérifications à Noir 0  En arrière plan le batiment PC de la 3° compagnie On ne voit nulle part la musette TAP ..Elle est à considèrer comme bagage à mains et ne fera pas partie du fret en soute "
 
    CLIQUEZ POUR AGRANDIR
                                                                                                                                                                                        cliquez sur la photo pour l'agrandir
              "Confection des gaines EL 8 La solidarité est omniprésente au sein des groupes de combat On voit bien la composition des équipements  avec tout ce qui est fixé au ceinturon  : cartouchières ,trousse d' entretien , poignard , bidon , outils individuels (essentiellement pelles US ), portes grenades à main(trois étages) saccoche porte grenades à fusil ,étui PA ...Le masque à gaz réservé pour le théatre européen ne figure pas dans le paquetage GUEPARD Le para accroupi le plus à gauche porte en arrière des cartouchières de Fusil une saccoche porte grenades à fusil modèle 1950/53."
 
 
Les photos ne montrent que des perceptions partielles .Il n' apparait pas l'alimentation ( rations ) ni les materiels HCCA ...
Généralement ces controles étaient limités ,ou portaient sur des points particuliers en fonction des besoins d'information du commandement et d'instruction des Unités .
De mème quand une Compagnie était mise en alerte pour un exercice EXOM seuls étaient perçus les matériels nécessaires à l' exercice et non tout l' ensemble "guerre "
 

 

   


   "Tireur au LRAC de la 3° Compagnie équipé pour le saut .Le bouclier du LRAC de 73m/m nécessitait un conditionnement particulier de la gaine ' EL 8 .En situation de saut les manches de la veste seront baissées .Le couvre casque est une capuche de tenue de saut camouflée modèle 1947/ 1953 .On voit le mousqueton de fixation de la corde de délestage fixé a l' anneau de charge à gauche  "

   
              " Tireur AA 52 de la 3° compagnie équipé pour le saut .Le FM AA 52 est conditionné dans une gaine EL 4 Les deux tireurs regroupés sur un mème cliché .Tous deux ont baissé les manches En 1964 les parachutes dorsaux de type TAP 661  sont encore porteurs de leurs élastiques de rappel ( sandow)"
 
              Des photos illustrant la composition des équipements ( brelages ) le port des diverses gaines étaient affichées dans les couloirs des Sections et dans les mementos GUEPARD pour que rien ne soit oublié et que l'uniformité soit respectée dans la compagnie .

 

 

 

►IMAGES de SPORT au 1° RCP  (1963-1964 )

      
 
                        -  Les Régiments Parachutistes ont toujours pratiqué le sport , qu'il soit collectif ou individuel .Leurs détracteurs les ayant mème accusés d'une forme de narcissisme en raison du culte qu'ils étaient censés vouer à leur apparence physique par la pratique du sport .
"Chez les parachutistes ,le culte du corps est une composante essentielle du mythe: le plus fort ,le plus souple , le plus beau ; le meilleur " écrivait un aumonier parachutiste à propos de la GUERRE d' ALGERIE .C' est manifestement une façon très réductrice et mème partisane d' aborder la question .....
              En 1963 le Général KATZ prend le commandement de la Région Militaire de BORDEAUX .Il donne tout de suite des directives pour quantifier et améliorer la pratique sportive dans la IV° R.M.
La cellule information du 1° RCP participe au recensement des sports pratiqués aux CAMPS de GER et d' IDRON afin d' illustrer la réponse du 1° RCP au Commandant de la IV RM
 
   
 
                     " Le CROSS La course à pied sous toutes ses formes est très largement pratiquée :footing , cross , course sur piste , marche commando sont au menu de l' entrainement de base et font partie des divers tests annuels .Le départ de ce cross est donné sur le terrain d' aviation d' IDRON , la ou un ancien avait monté un para club :ARASSUS Le dernier cross régimentaire parti du terrain d' aviation d' IDRON est celui qui a salué la Prise de Commandement du Lieutenant Colonel R.de BIRE  en 1972 .L' arrivée  est jugé sur la piste d' athlétisme du CAMP d' IDRON  Quelques années plus tard notre ami l' Adjudant G. CAUBET améliorera sensiblement la qualité de la dite piste ."
 
   
 
                     " Le PARCOURS du COMBATTANT  500 mètres 20 obstacles , en forme de fer à cheval au Camp d' IDRON en ligne droite au Camp de GER  Franchissement de l' échelle de corde ,en drapeau ,et en saut de flanc ....au second plan le batiment qui deviendra (en 1971 ) l' armurerie de la 12°Compagnie ."
 
   
                    
                                                                                              "Franchissement utilitaire de l' échelle de corde  dit en demi lune "
 
   
                  
 
                                                                              " Franchissement de l' espalier en saut de flanc et en drapeau  ."
 
   
 
                      " Stade du Camp de GER:l' entrainement au grimper de corde sera déterminant pour la satisfaction des tests T.A.P.Le short couleur sable et les espadrilles aux semelles de corde sont les seuls effets de sport du paquetage officiel Le pull over tient lieu de maillot de sport ..On commence à voir des tennis et des basquets ( comme on disait à l' époque) achetées dans le commerce "
 
   
 

   " BASKET  sur le terrain du Camp de GER et sur le terrain de la C.A. au Camp d' IDRON ( gros plan sous le panier ) On voit en arrière plan peint sur le mur l'obus de mortier et le rapace noir qui figurent sur le Fanion de la CA"

 
   

CLIQUEZ ¨POUR AGRANDIR

cliquez sur la photo pour l'agrandir

 
                         " VOLLEY  on constate sur ces photos la richesse en équipements du stade de sports du Camp de GER Deux terrains de volley sont visibles "
 
   
 
                                                                                                     " HAND on dirait qu'il s' agit du Camp d' IDRON "
 
   
 
                           " HAND  ......dans le milieu des années 60 la 3 ° Compagnie fera goudronner sa place d' armes pour pouvoir y tracer un terrain de hand "
 
   
 
                                                                                                                                   " RUGBY "
 
   
 
                                                                        " FOOT  Le match se déroule sur le terrain de l' ETAP dont on reconnait très bien le bâtiment PC"

 

 

   

                                                                           " NATATION .Le bassin n' a pu être identifié ...ce ne semble pas être à PAU "


 
  " BARRE FIXE ...Comme le grimper de corde les tractions à la barre fixe constituent un entrainement en vue des tests TAP Le gradé à gauche pourrait être le Sergent BERCKER "
 
   
 
                " BALLON MILITAIRE  Ce sport collectif  se pratique selon un mode dégradé des règles du rugby  .Excepté l'imperatif de faire des passes à l' arrière et de poser le ballon dans la ligne de buts adverse , le ballon militaire ne connait aucune contrainte que celles imposées par l' arbitre ...nombre de joueurs , dimensions du terrain , tenue des joueurs ..etc , tout est libre .Les équipes en présence se différencient par le port du pull over pour certains alors que les autres sont torse nu ."
 
   
 
               " Dans le cas présent la partie se dispute avec un ballon de rugby ..on a vu des parties jouées avec un casque lourd ...Un des joueurs en pull over semble un peu mal en point Le point négatif du ballon militaire est qu'il occasionnait trop de blessures "
 
   
 
                                         " Empoignades pour la possession du ballon .Un principe   le jeu au pied est exclu donc il n'y a pas de tentative de transformation ."
 
   
 
                                  " Bataille sur une ligne de buts pour marquer un essai .La partie se joue au Camp de GER sur un terrain de rugby sommairement aménagé "
 
              Les amateurs pourront revoir le témoignage PENTATHLETE sur ce même site pour gouter des photos de TIR,de COURSE , de NATATION,de PARCOURS du COMBATTANT et de LANCER de GRENADES .
Au 1° R.C.P on pratiquait aussi différents sports dans les clubs régimentaires , sans oublier les sports de montagne , à l'occasion de séjours au CEM de BARREGES par exemple et bien entendu le saut en parachute .
 
 
           Toutes les photos de ce témoignage sont dues au talent de Michel BERNATETS ..
 
 
 
 
 
►FRANCHISSEMENT DE COUPURE HUMIDE (1963-1964 )

       L' Armée de Terre à peine rentrée d' ALGERIE était en pleine réorganisation .Tous les efforts étaient concentrés sur le Corps de Bataille qui montait la garde  à l' Est sur les deux rives du RHIN face à l' ennemi conventionnel  . Cet  ennemi ROUGE   tapi derrière le rideau de Fer etait réputé  impatient d' envahir l' Ouest .
Les Troupes Aéroportées auxquelles on faisait semble t il payer leur popularité acquise sur d' autres théatres  avaient quelque mal à se situer dans cette nouvelle donne ou il convenait avant tout d' être enfermé dans une caisse  blindée un masque à gaz vissé sur le visage...
Alors comme toute l' Infanterie non mécanisée ni protègée ...le 1° RCP s' entrainait au combat dit commando tout en maintenant son aptitude spécifique de spécialiste  de la troisiéme dimension .
Ainsi que nous l' avons déja dit  ( voir Les années PINATEL sur le site www.campidron.fr ) l' entrainement au franchissement était devenu une des activités favorites du Régiment .
 
                            
 " A première vue le franchissement d'une coupure humide ne présente aucune difficulté pour le Parachutiste déterminé moralement et très entrainé physiquement
Il ne faudrait cependant pas sous estimer l'importance de la distance à franchir "
 
il faut apprendre à construire un radeau .En l'occurence un cadre en bois sur lequel seront fixés trois matelas pneumatiques ...     Notez les horribles casquettes de mecano dont sont encore affublés les Parachutistes ??? "
 
                                    " En introduction à une séance de franchissement avec moyens de fortune - c' est à dire sans zodiacs - il faut apprendre à construire un radeau .En l'occurence un cadre en bois sur lequel seront fixés trois matelas pneumatiques ...Les matelas pneumatiques font partie du paquetage c' est donc la solution de facilité ...Cependant la mise à l' eau de l' esquif à l' armature très mobile pose quelques problèmes .En outre les matelas doivent ils être fixés sur ou sous le cadre ??? Notez les horribles casquettes de mecano dont sont encore affublés les Parachutistes ??? "
 
Reliés à la berge par un va et vient deux Parachutistes en équilibre instable , voguent vers l' autre rive en s' aidant d'une perche    
 
                                 " Reliés à la berge par un va et vient deux Parachutistes en équilibre instable , voguent vers l' autre rive en s' aidant d'une perche L' avantage du procédé est de permettre le franchissement en ne mouillant ni l' arme ni le passager Le Parachutiste vu de profil est équipé d'un poignard de type  US 17 modifié "
 
   
 
                                    " Le matelas pneumatique n' étant que rarement disponible la construction de flotteurs avec la toile rigidifiée par une armature de fortune s'impose .Dans ce cas l' arme et le sac sont au sec, par contre le Parachutiste doit se mettre entierement à l' eau ce qui pose problème pendant la saison hivernale en particulier"
 
Franchissement par radeau de matelas pneumatiques sous l' oeil d'un spectateur attentif qui attend son tour    
 
    " Franchissement par radeau de matelas pneumatiques sous l' oeil d'un spectateur attentif qui attend son tour  Il semble évaluer son pourcentage de chances à gagner l' autre rive sans tomber à l' eau.Pour ne pas être gêné dans ses mouvements il a planté sa pelle US dans son sac à dos "
 
   
                  
           " Deux binomes dirigent leur embarcation  à base de toiles de tente vers l'autre rive Comme ils paraissent avoir pied qui plus est dans une zone sans courant ,l'opération est relativement aisée.Au milieu du gave un nageur utilise un matelas pneumatique comme une planche dans une piscine  Il ne transporte rien ??? Peut être joue t il un rôle de sécurité en étant pret à assister un camarade qui tomberait à l' eau "
 
   
 
                   " Un binôme  chargé de sacs berghams se dirige vers le site de franchissement ou un sergent impavide les attend en surveillant les activités aquatiques de son secteur .Entre deux zodiacs ,un radeau de fortune propulsé par trois parachutistes qui ont l' air d' apprécier l' exercice."
 
   
 
                  " Le franchissement au moyen du zodiac  6 hommes est plutôt confortable quand chaque passager dispose d'une pagaie ...mais les pagaies - matériel US- ne font pas partie de l'unité collective ( UC) du flotteur pneumatique Français ..il faut se débrouiller avec deux avirons et éventuellement une perche tout en surveillant la rive opposée le doigt sur la détente .."
 
   
 
                   " Sous la protection d'une AA 52 vue d' ensemble du site  ..Le pont en arrière plan permettrait de situer avec précision le lieu de cette séance d'instruction Probablement sur le Gave dans les environs de PAU "
 
   
            " Gros plan sur un équipage : toujours deux Parachutistes à la manœuvre et deux autres en surveillance C' est un peu de la navigation de plaisance ...étape indispensable avant les franchissements en ambiance commando de nuit ."
 
   

     " Quand les techniques élémentaires sont acquises on procède à une application avec armes et bagages en tenue de combat complète .Un système de va et vient est organisé permettant de ramener à la berge de départ le radeau vide ."
 
 
          " Les éducatifs sont peu à peu maitrisés sous forme de mécanismes en vue d'une exécution en ambiance opérationnelle . Les radeaux de fortune sont fabriqués de différentes manières mettant en oeuvre du bois , des bidons , des branchages ,la toile de tente ,les casques,les matelas pneumatiques  ....C' est lors des  stages en Centre d' Entrainement Commando que toutes ces techniques seront étudiées plus en détail  "
 
                        En 1963-1964 les règles de sécurité n'imposaient pas le port d'un gilet de sauvetage ...
 
 
 
 
 

 
 
 
► Eric BORSZCZ , ancien Appelé Volontaire du contingent 1983-04 a servi au 1° R.C.P. au sein de la 2° Compagnie peu avant le déménagement  du CAMP d' IDRON pour le CAMP de SOUGE . Il nous propose une douzaine de photos évoquant son service militaire .
 
 
 
   
 
 " Un peloton de ROUGE se présente superbement lors du défilé du 8 Mai 1983 à PAU .Le Capitaine N'GUYEN Commandant la 2° Compagnie est décoré par le Colonel CARDINAL - chef de corps -à PAU le 8 mai 1983 Malheureusement le Lieutenant Colonel N'GUYEN nous a quittés prématurément fin novembre 2013 .....La qualité du défilé (pour un contingent très jeune) fait penser à Eric BORSZCZ qu'il s' agirait peut être plutôt du 14 Juillet 1983 ..un porte drapeau revêtu d'un manteau entretient le doute "
 
 Le logo de ROUGE 2 peint sur le bâtiment section du Camp d' IDRON Comme il se doit l' aigle déploie ses ailes sur fond rouge     Entrée du bâtiment PC de la 2° Compagnie .Sur la façade est peint l'insigne de la 2° Compagnie
 
         Le logo de ROUGE 2 peint sur le bâtiment section du Camp d' IDRON Comme il se doit l' aigle déploie ses ailes sur fond rouge .Entrée du bâtiment PC de la 2° Compagnie .Sur la façade est peint l'insigne de la 2° Compagnie ( voir à ce propos le témoignage -symbolique et tradition - page relative aux insignes) .En arrière plan un parachutiste chargé d'une mission d' entretien du casernement ,escabeau sur l' épaule .Nous sommes à la fin de l'hiver 1983 comme l'indiquent les arbres  ou percent les premiers bourgeons
 
   
 
           " Vue un peu floue des VL jeeps de la 2° au parking sur la place d' armes compagnie .Séance de saut sur la ZS de GER-BOIS d' AZET La coupole reseda s' harmonise bien avec les couleurs des fougères ,de l'herbe sèche et de l'orée du bois "
 
 
 
 Le Parachutiste Eric BORSZCZ aura le privilège de passer 4 mois au GABON dans le cadre d'une Compagnie dite Tournante .
 
 
   
 
                                         " Vue d' ensemble de la place d' armes du Camp Charles de GAULLE à LIBREVILLE ;Parking des véhicules de la 2° Compagnie "
 
Photo de groupe sur la Plage POINTE DENIS     Le Parachutiste Erik BORSZCZ épaule un fusil  FRF 1 En arrière plan  AA 52 sur sa béquille
 
     "Photo de groupe sur la Plage POINTE DENIS .Stage de qualification de tireur d' Élite .Le Parachutiste Erik BORSZCZ épaule un fusil  FRF 1 En arrière plan  AA 52 sur sa béquille "
 
   
 
      " Réveillon NOËL 1983 dans la chambrée aux lits équipés de moustiquaires -à gauche torse nu Eric BORSZCZ -.la médiocre qualité du cliché ne permet pas de voir quel était le menu du réveillon ...Pause casse croute lors d'un exercice Les parachutistes paraissent fatigués . au premier plan le parachutiste Eric BORSZCZ "
 
 
      " Garde a l' aéroport  Au deuxième plan un avion ravitailleur KC 135 Les compagnies tournantes voyageaient régulièrement dans la soute peu confortable de ces avions "
 
 
 
 
 
 
                                                                                                        ►  cliquez ici pour aller à la page 5 du sujet Mémoire d'Anciens
 
 

      www.1rcp.fr
 
 
 

 

RetourSuite

campidron.fr  | campidron@wanadoo.fr