Accueil
AAMCI
Notes de l'auteur
LES NEWS DU SITE
Formulaire de contac
LIVRE D'OR
PLAN DU SITE
2° guerre mondiale
La neige et le feu
les premiers du 1°
avec les paras du 1°
les Vosges
l'Alsace
de Jebsheim à Avord
Création Pau / Idron
les entrées du Camp
vue sur le Camp
Idron/col de Fornel
Le Hameau
L' Abandon
Le Camp en Ruine
Epilogue
Le Camp en 2016
le temps de la BETAP
Humour II / 1° R.C.P
Humour Parachutiste
1° RCP en Indochine
Dien Bien Phu
Indochine
la 3° en Indochine
Moulins / Idron
Algérie (jumelles)
Algérie
Commandant PHILIPPON
Royal Auvergne  AFN
18° R.C.P. Algérie
18° RCP
1er RCP Algérie
L'escadron Algérie 1
L'escadron Algérie 2
L'escadron Algérie 3
L'escadron Algérie 4
L'escadron Algérie 5
Noir 1 en Algérie
1° RCP et le putsch
Moulins-les-Metz
Mort pour la France
Années 60 / CQG
Manuel et Moniteur
Mouchoirs d'Instruct
Poignards au 1° RCP
Gaines Individuelles
Les quilles
caricatures
Goliath
Para neige
Para neige 2
Les années Pinatel 1
Les années Pinatel 2
Les années Pinatel 3
Années 70
Témoignages 1971
Témoignages 1971 (2)
juillet 1971
Pentathlète (1)
Pentathlète (2)
Où est donc Gillou
Un ministre à Idron
La piste le camp (1)
La piste le camp (2)
Volontaire para 1
Volontaire para 2
Volontaire para 3
Volontaire para 4
Volontaire para 5
Volontaire para 6
Volontaire témoign..
Exercice N'DIAMBOUR
Exercice KATCHA-MAYU
Années 70/80 divers
Drakkar 1
Drakkar 2
Drakkar 3
le Camp de Ger
la 1° compagnie
la 1° en Allemagne
la 2° compagnie
La 2 sur le Caillou
la 3° compagnie
La 3 au Gabon
La 3 à la Réunion
la 4° compagnie
la compagnie d'appui
La C A à Bou Sfer
La Section RASURA
la Section RASURA 2
l'escadron de reconn
la CCS
l'ordinaire
la 12° compagnie
Musique 11° DP 1
Musique 11° DP 2
Musique 11° DP 3
Musique 11° DP 4
La meilleure façon..
Mémoire d'Anciens
Les 3 B
Hôtel SC Borde
Saint Michel
Chefs de corps
Héritage 1° RCP
Héritage/symbolique
Fanions du 1° RCP
Officiers Appelés
1 RCP camp de Souge
Ephémérides Souge
En stage à l'ETAP
Fanions du 9° RCP
Fanions du 14° RCP
Histo du 18° R.C.P.
Fanions du 18° RCP
Requiem Parachute
Prière d'un fanion
Général de Biré


Le quotidien à Saint Leu ( suite )



" Portes Ouvertes , suite "  Le Sergent Allioti - une Figure - Chef de l'Atelier Armement.



Le soir pour nous reposer des Activités de la journée, nous profitons de la plage, tout en respectant une certaine ordonnance.  Notre réputation de rigueur n'était pas totalement usurpée.

 


L'entrainement :     1) Le Saut .


Compte tenu de l'existence au 2° R.P.I.Ma d'une section spécialisée et d'un centre de Pliage de Parachutes, nous avons effectué une moyenne de cinq Sauts par homme, ce qui est plus qu'en Métropole où nous ne parvenions pas à maintenir le rythme d'un Saut mensuel.

 



Largage de la 3 par C 160 sur la zone de Saut de Golfe



Si la mer n'était à quelques pas on pourrait se croire sur Ger.



Bien sûr tous les Sauts sont de type " Manoeuvre " c'est à dire équipés de gaines et suivi d'un exercice de réarticulation. La zone est confortable mais relativement réduite et entourée de zone boisées et proche de la mer.


Ce chuteur de la 3 va se poser sur la cible, avec son 87 Reseda.  Certains chuteurs ont pu effectuer quelques Sauts de plus que les 5 Sauts / homme.


 
L'entrainement :                        2)  Le Crapahut
 
 Nous avons participé à des TESTS OPERATIONNELS , des MANOEUVRES , au cours desquels notre aptitude a été soulignée par les différentes autorités militaires qui nous controlaient .
Nous avons en particulier réussi un exceptionnel coup de main compagnie ,dans des conditions très difficiles en PLAINE des CAFFRES .
 
Le relief bien marqué de l'ile nous a offert de multiples occasions de pratiquer des raids spectaculaires .
Traversées en FORET PRIMAIRE, descente du BRAS de la PLAINE , de la RAVINE du TREMBLET , de la RIVIERE LANGEVIN , PITON des NEIGES , PITON de la FOURNAISE ....C'est à pied comme il se doit que nous avons découvert les plus beaux sites de la REUNION .


Dernier point topo avant de s'enfoncer en forêt primaire pour une reco entre Cadres. Noir 0 et Noir 3.



Cela ne va pas être facile se disent les Sergents Xavier , Caporal-Chef Laborde , Sergent-Chef Bille , Caporal-Chef Bouigeon , Sergent-Chef Savin , Capitaine de Badts , qui semblent jauger leur adversaire.



La végétation est trop dense, presque impénétrable.....à l'aide de cordes de rappels nous empruntons le cheminement des ravines, presque à sec en cette saison. Le beau Sous-Lieutenant de la Rochefoucault commence à se poser des questions.



Au petit matin nous nous fondons dans un ocean de lave.


Dans le soleil levant nos ombres tracent d'étranges gravures rupestres


Nous allons devoir franchir ces abimes aux parois verticales.


           C'est musette sur la tête que nous nous engageons dans les passages en eau profonde



                     Parfois aidés de cordes, nous franchissons des rapides.



           Il nous arrive de rencontrer des paysages qui évoquent les Combats de nos Anciens sous d'autres cieux..



         Les jeunes Paras retrouvent spontanément les gestes et les attitudes de leurs Anciens.



Démontage du bivouac après une nuit bien fraiche.



La piste nous reprend. Sommes nous en Petite Kabylie ?  évocation nostalgique des crapahuts avec mes braves Harkis.



Le Para Bonnet s'offre un bout de piste en chaise à porteurs.



Le Lieutenant Ferron qui a été Sergent à la 3 , fait un point minutieux.



A l'entrée d'un Ilet dont les Paras Ricq , Bouche, et le Caporal Giat franchissent les clotures.  



l' Adjudant Bourguignon (  N 2  )  marque la conquête du Piton des Neiges. 3069 mètres.




RetourSuite

campidron.fr  | campidron@wanadoo.fr