Accueil
AAMCI
Notes de l'auteur
LES NEWS DU SITE
PLAN DU SITE
LIVRE D'OR
Formulaire de contac
2° guerre mondiale
La neige et le feu
les premiers du 1°
avec les paras du 1°
les Vosges
l'Alsace
de Jebsheim à Avord
Création Pau / Idron
les entrées du Camp
vue sur le Camp
Idron/col de Fornel
Le Hameau
L' Abandon
Le Camp en Ruine
Epilogue
Le Camp en 2016
le temps de la BETAP
Humour II / 1° R.C.P
Humour Parachutiste
1° RCP en Indochine
Dien Bien Phu
Indochine
la 3° en Indochine
Moulins / Idron
Algérie (jumelles)
Algérie
Commandant PHILIPPON
Royal Auvergne  AFN
18° R.C.P. Algérie
18° RCP
1er RCP Algérie
L'escadron Algérie 1
L'escadron Algérie 2
L'escadron Algérie 3
L'escadron Algérie 4
L'escadron Algérie 5
Noir 1 en Algérie
1° RCP et le putsch
Moulins-les-Metz
Mort pour la France
Années 60 / CQG
Manuel et Moniteur
Mouchoirs d'Instruct
Poignards au 1° RCP
Gaines Individuelles
Les quilles
caricatures
Goliath
Para neige
Para neige 2
Les années Pinatel 1
Les années Pinatel 2
Les années Pinatel 3
Années 70
Témoignages 1971
Témoignages 1971 (2)
juillet 1971
Pentathlète (1)
Pentathlète (2)
Où est donc Gillou
Un ministre à Idron
La piste le camp (1)
La piste le camp (2)
Un Officier Para
Volontaire para 1
Volontaire para 2
Volontaire para 3
Volontaire para 4
Volontaire para 5
Volontaire para 6
Volontaire témoign..
Exercice N'DIAMBOUR
Exercice KATCHA-MAYU
Années 70/80 divers
Drakkar 1
Drakkar 2
Drakkar 3
le Camp de Ger
la 1° compagnie
la 1° en Allemagne
la 2° compagnie
La 2 sur le Caillou
la 3° compagnie
La 3 au Gabon
La 3 à la Réunion
la 4° compagnie
la compagnie d'appui
La C A à Bou Sfer
La Section RASURA
la Section RASURA 2
l'escadron de reconn
la CCS
l'ordinaire
la 12° compagnie
Musique 11° DP 1
Musique 11° DP 2
Musique 11° DP 3
Musique 11° DP 4
La meilleure façon..
Mémoire d'Anciens
Les 3 B
Hôtel SC Borde
Saint Michel
Chefs de corps
Héritage 1° RCP
Héritage/symbolique
Fanions du 1° RCP
Officiers Appelés
1 RCP camp de Souge
Ephémérides Souge
En stage à l'ETAP
Fanions du 9° RCP
Fanions du 14° RCP
Histo du 18° R.C.P.
Fanions du 18° RCP
Requiem Parachute
Prière d'un fanion
Général de Biré
Liste Brevets Para

 
 

 

la piste et le camp ( numéro 2 )

 

                " La PISTE et le CAMP N° 1 " présente parmi d' autres un ensemble de photos de  la 3° compagnie sous le commandement du Capitaine J.de WARREN ( 1971-1973 )
Avec" La PISTE et le CAMP N° 2" nous remontons le temps toujours en compagnie des NOIRS , jusqu'au milieu des années 60 sous le Commandement du Capitaine  DELAFORGE ( septembre 1963 à Septembre 1965 ) et surtout Gérard COPPEE.(Septembre 1965 à Septembre 1967 )
Cette évocation a pu être réalisée grace aux souvenirs de l'Appelé Volontaire Parachutiste   G.DESWEEMER Caporal du contingent 1965 fraction 1/A
                                                                 

  G.DESWEEMER a pris beaucoup de photos , il a eu l'obligence  de scanner certaines de ses diapos pour nous en faire profiter et Nous allons le suivre sur le bout de piste qu'il a parcouru aux  CAMPS de GER puis d' IDRON  ,sous le beret rouge , derrière "le Fanion aux éléphants ". 

 

G.DESWEEMER  titulaire de 17 sauts  n' est pas "prémilitaire " il s' est tout simplement déclaré volontaire parachutiste     au pied de la Tour de MONTANER  Avant que cette tour ne fasse l'objet de travaux de restauration elle était untilisée par le 1° RCP comme site de descente en rappel

 

                                 
G.DESWEEMER  titulaire de 17 sauts  n' est pas "prémilitaire " il s' est tout simplement déclaré volontaire parachutiste lors des tests de selection ( les fameux trois jours ) On le reconnait sur ces deux clichés ,pret pour le saut ,chargé d'un sac bergham sur la zone d' embarquement de PAU / UZEIN et à coté des faisceaux de Noir 1 au pied de la Tour de MONTANER  Avant que cette tour ne fasse l'objet de travaux de restauration elle était untilisée par le 1° RCP comme site de descente en rappel
 
  De son passage à l' ETAP G.DESWEEMER  a selectionné quelques vues des tours d' instruction , dont deux avaient été désarmées dans les années 70 Il se souvient également qu' au Camp d' IDRON la tour de départ était  active en 1965
 

 

" La tour de DEPART , la fameuse Brigitte !!     Le parachutiste prenait la position de sortie à la porte et se jetait dans le vide au commandement GO comme il aurait à le faire  depuis l' avion

 

                                " La tour de DEPART , la fameuse Brigitte !! Le parachutiste prenait la position de sortie à la porte et se jetait dans le vide au commandement GO comme il aurait à le faire  depuis l' avion .La descente était freinée par un contrepoids ajusté en fonction de la corpulence de l' élève .Ces deux vues montrent une très belle position de sortie La plateforme de cette tour était à une hauteur légèrement inférieure à 20 mètres . C' était une sorte de controle de motivation "
 

 

La tour d' ARRIVEE     Le parachutiste est relié à un cadre oscillant qui fait office de coupole par les quatre élévateurs

 

                               La tour d' ARRIVEE .Le parachutiste est relié à un cadre oscillant qui fait office de coupole par les quatre élévateurs .Il doit prendre la position  d' atterrissage pour le "roulé boulé " que lui indique le moniteur .La vitesse de la descente est règlée par un système de contrepoids Contrairement à Brigitte il s' agit la d'un apprentissage essentiellement technique "
 

 

Cette petite tour qui a disparu semble être une mini tour de Départ  La plateforme  ne devait pas se situer à plus de 5 mètres

 

         " Cette petite tour qui a disparu semble être une mini tour de Départ  La plateforme  ne devait pas se situer à plus de 5 mètres de hauteur .
Les tours de Départ n' existaient plus dans les années 70. Celle d' arrivée ne doit plus guère servir que lorsque l' agrée de synthèse est indisponible "
 
De son passage à l' ETAP il a bien entendu conservé des images de saut

 

  " Les faisceaux ont été formés sur l' aire d' embarquement de PAU-UZEIN      Embarquement d'un stick ( groupe de saut ) dans le Nord   A cette époque les C 160 Transall n' étaient pas encore entrés en service "

 

 
                                 " Les faisceaux ont été formés sur l' aire d' embarquement de PAU-UZEIN  On observe que les S.O.A. sont blanches et que les dorsaux sont munis de sandows ( elastiques de rappel) Embarquement d'un stick ( groupe de saut ) dans le Nord   A cette époque les C 160 Transall n' étaient pas encore entrés en service " 
 

 

Pendant le vol un largueur à la porte de gauche     Lors du stage à l' ETAP tous les sticks assurent un certain nombre de travaux d'interet général...en particulier à la SEPP .Rares sont les parachutistes qui résistent au plaisir de photographier les voile pendues dans la tour de séchage en attente de pliage ."

 

                              " Pendant le vol un largueur à la porte de gauche Lors du stage à l' ETAP tous les sticks assurent un certain nombre de travaux d'interet général...en particulier à la SEPP .Rares sont les parachutistes qui résistent au plaisir de photographier les voiles pendues dans la tour de séchage en attente de pliage ."

 

Tout nouvel arrivant est impressionné par certains aspects du CAMP d' IDRON     A noter que les bords des fossés de l' allée centrale  n'ont pas encore été stabilisés par des plaques PSP."

 

    

   " Tout nouvel arrivant est impressionné par certains aspects du CAMP d' IDRON ..le portique d' entrée en est un ...la présence de la Musique de la 11° D.P.dirigée ici par l' adjudant chef CAZENAVE en est un autre ...A noter que les bords des fossés de l' allée centrale  n'ont pas encore été stabilisés par des plaques PSP."

 

 

"On voit à travers les arbres ,au fond ,le Bâtiment P.C. de la 3° compagnie     . Cinq ans plus tard la place d' armes de Noir sera entourée d' arbres et ornée de fleurs et  arbustes .

 

                              "On voit à travers les arbres ,au fond ,le Bâtiment P.C. de la 3° compagnie .A droite Noir 3 et noir 4 .Sous l' arc en ciel le bâtiment de Noir 4  . Cinq ans plus tard la place d' armes de Noir sera entourée d' arbres et ornée de fleurs et  arbustes .
 

 

Les copains de chambres .Évocation chahutante de l' entretien des sols     Après l' extinction des feux il n' était pas rare que les fenêtres soient ainsi occultées afin que les occupants de la chambre puissent continuer incognito une petite fête

 

                               "Les copains de chambres .Évocation chahutante de l' entretien des sols ...il fallait gratter puis cirer le sol en ciment des chalets de Section ..10 parachutistes animent cette photo .. L' autre cliché d'une chambre ou les fenêtres ont été aveuglées par des couvertures pourrait avoir été prise au Camp de GER lors des classes ou du PEG que G.DESWEEMER a effectués à la 1° section de la 11° Compagnie .Après l' extinction des feux il n' était pas rare que les fenêtres soient ainsi occultées afin que les occupants de la chambre puissent continuer incognito une petite fête "
 

 

Devant le bâtiment de NOIR 1 la Section procède à une revue de paquetage

 

                                   " Devant le bâtiment de NOIR 1 la Section procède à une revue de paquetage Un oeil exercé permet de reconnaitre les divers effets du paquetage ...un peu en vrac !! Sur la première toile de tente on repère l' horrible béret de toile imposé à toute l' Armée de Terre dès 1962 ....En 1965 les cadres parachutistes avaient encore beaucoup de mal à digérer cet apport incongru à leur tenue ."
 
 
Le Caporal G. DESWEEMER a bénéficié d'un stage au Centre National d' Entrainement Commando ( CNEC ) de MONTLOUIS ses photos montrent des obstacles et des techniques qui avaient disparus dans les années 70 .
 

 

L' entrée de la citadelle .C' est par cette porte étroite que de drôles de pèlerins entraient pour effectuer une retraite d'un style un peu spécial     Vu depuis la citadelle le petit village de MONTLOUIS qui semble blotti entre les fortifications humaines et les murailles naturelles ."

 

                            "L' entrée de la citadelle .C' est par cette porte étroite que de drôles de pèlerins entraient pour effectuer une retraite d'un style un peu spécial .Vu depuis la citadelle le petit village de MONTLOUIS qui semble blotti entre les fortifications humaines et les murailles naturelles ."
 

 

    "Cette roulette et cette tyrolienne double verticale n' existaient plus dans les années 70     Le départ de la tyrolienne en haut d'un arbre fait penser au même obstacle créé au C.E.C. de GIVET au tout début des années 60 , probablement par les mêmes "artistes "concepteurs "

 

                           "Cette roulette et cette tyrolienne double verticale n' existaient plus dans les années 70 .Le départ de la tyrolienne en haut d'un arbre fait penser au même obstacle créé au C.E.C. de GIVET au tout début des années 60 , probablement par les mêmes "artistes "concepteurs "
 

 

Ce sympathique mur sur lequel on grimpait individuellement par une corde lisse .............     a été remplacé par un obstacle à vocation de franchissement collectif

 

                        - " Ce sympathique mur sur lequel on grimpait individuellement par une corde lisse et un élément d' échelle et dont on descendait à la corde lisse de l' autre coté a été remplacé par un obstacle à vocation de franchissement collectif  "
 

 

Il semble que les pontonniers  aient mal calculé la hauteur du dernier support en X  .     A l' époque on enseignait au CNEC la manière de franchir une petite coupure avec des troncs d' arbres

 

                          " A l' époque on enseignait au CNEC la manière de franchir une petite coupure avec des troncs d' arbres .Il semble que les pontonniers  aient mal calculé la hauteur du dernier support en X  .Dans un autre atelier les élèves pontonniers apprenaient a réaliser une sorte d' échelle à base de cordages et de traverses de bois sur lesquels ils posaient un tablier articulé fabriqué en troncs d' arbre .On distingue la proue d'un zodiac de sécurité  cependant qu'un parachutiste parait en équilibre instable "
 
   En 1965 la mode était à la Défense Opérationnelle du Territoire et toute l' infanterie autre que celle du corps de Bataille Blindé Mécanisé  se transformait en Infanterie dite Commando Une manière d'occuper des unités sous équipées en attendant de les doter de matériels modernes ..Les techniques de  franchissement faisaient l'objet de recherches techniques et d'un entrainement intensif Il fallait qu' après l'intermède algérien l' Armée Française s' adapte à ses nouvelles missions en rapport avec le théâtre européen..
 

 

Du coté de LOURDES , NOIR 1 franchit le Gave par tyrolienne double horizontale             Pour franchir une petite coupure on avait remis à l'honneur des techniques rudimentaires utilisées en INDOCHINE mais aussi par des mouvements de jeunesse tels que les Scouts de FRANCE

 

                           " Du coté de LOURDES , NOIR 1 franchit le Gave par tyrolienne double horizontale .La technique de franchissement est simple ..Mais il faut mettre à l' eau un parachutiste pour porter et attacher les cordes sur l' autre rive . En final un autre parachutiste devra se mettre à l' eau après avoir détaché les cordes de la rive de départ .Au premier plan un parachutiste ayant franchi par ses propres moyens .La sécurité est assuré par un cordage relié au câble porteur ."
 
                          Pour franchir une petite coupure on avait remis à l'honneur des techniques rudimentaires utilisées en INDOCHINE mais aussi par des mouvements de jeunesse tels que les Scouts de FRANCE
 

 

Atelier de Franchissement par NOIR 1 sur un petit cours d' eau dans la région de LOURDES     .Le tout est posé le plus loin possible dans le lit du cours d' eau .L'opération suivante consiste à lancer un autre support en X  et ainsi de suite ou un autre tronc passerelle si l'on est assez près de la berge à atteindre ."

 

                            "Atelier de Franchissement par NOIR 1 sur un petit cours d' eau dans la région de LOURDES .On construit d' abord un support en X relié à la berge de départ par une corde qui servira de main courante et un tronc sur lequel on se déplacera .Le tout est posé le plus loin possible dans le lit du cours d' eau .L'opération suivante consiste à lancer un autre support en X  et ainsi de suite ou un autre tronc passerelle si l'on est assez près de la berge à atteindre ."
 

 

Un pontonnier traverse selon le mode tyrolienne simple pour aller fixer sur la berge à atteindre la main courante et le tronc passerelle      Ensuite il ne reste qu' à faire passer la Section .Si les manœuvres sont bien exécutées , personne ne doit se mouiller ce qui constitue tout de même un avantage non négligeable .  !!"

 

 
                           "Un pontonnier traverse selon le mode tyrolienne simple pour aller fixer sur la berge à atteindre la main courante et le tronc passerelle . Ensuite il ne reste qu' à faire passer la Section .Si les manœuvres sont bien exécutées , personne ne doit se mouiller ce qui constitue tout de même un avantage non négligeable .  !!"
                          

  Le saut constituait souvent la première motivation initiale des Appelés Volontaires Parachutistes  .G.DESWEEMER a abondamment photographié le NORD ATLAS .Ces clichés ont maintenant valeur de témoignage à une époque ou il ne reste peut être plus qu'un seul de ces avions à voler encore .  

 

.Quelques anciens reconnaitront peut être le N 46 ? "      Les Nord ATLAS au parking à PAU UZEIN

 

 

               " Les Nord ATLAS au parking à PAU UZEIN Il flotte un parfum  d' OAP dans l' air .....Quelques anciens reconnaitront peut être le N 46 ? "
 

 

" L' ambiance est à la bonne humeur  ....."     " L' ambiance est à la bonne humeur  ....."

 

                                    " L' ambiance est à la bonne humeur  ....."
 

 

Les visages sont un peu marqués .     .Il est vrai que la gaine E.L. 8 n' est pas la compagne idéale pour le saut ...et que la musette est bien garnie ..."

 

     " Les visages sont un peu marqués ..Il est vrai que la gaine E.L. 8 n' est pas la compagne idéale pour le saut ...et que la musette est bien garnie ..."
 

 

Le beau ciel de PAU est parfois un peu chargé mais il revient très vite au bleu      Il y a du monde sur l' aire d' embarquement

 

                                   "Il y a du monde sur l' aire d' embarquement .Le beau ciel de PAU est parfois un peu chargé mais il revient très vite au bleu  "
 
 

 

Debout les volontaires     ..les parachutes sont prêts pour l' aventure ..le Nord attend ....ne perdons pas de temps "

 

" Debout les volontaires ...les parachutes sont prêts pour l' aventure ..le Nord attend ....ne perdons pas de temps "
 
 

 

GER , WRIGHT ...le plaisir est le même  ...     GER , WRIGHT ...le plaisir est le même  ...

 

                                       GER , WRIGHT ...le plaisir est le même  ...
 

 

Les tuyas de GER BOIS d' AZET .......... une légère brise anime les coupoles créant les conditions idéales pour prendre une photo       

 

                                        Les tuyas de GER BOIS d' AZET .......... une légère brise anime les coupoles créant les conditions idéales pour prendre une photo
 
 " Le terrain " c' est à dire l' entrainement en vue du combat occupe une place importante dans l' emploi du temps du Volontaire Parachutiste .
 

 

En fin d'une journée d'instruction le bivouac est monté     un feu de bivouac est allumé en attendant l'heure de l' exercice de nuit  ou tout simplement pour le plaisir avant de se retirer sous les tentes .

 

                                        " En fin d'une journée d'instruction le bivouac est monté , les caisses de rations collectives éventrées ...parfois un feu de bivouac est allumé en attendant l'heure de l' exercice de nuit  ou tout simplement pour le plaisir avant de se retirer sous les tentes .
 

 

Instruction individuelle au CAMP de GER  Le fameux FOMEC .     .instruction collective au CAMP de CAYLUS , le déplacement de la Section en ligne .

 

                                   "Instruction individuelle au CAMP de GER  Le fameux FOMEC ...instruction collective au CAMP de CAYLUS , le déplacement de la Section en ligne .
 

 

Marche en tout terrain pendant les classes dans la région de LOURDES ,     reconnaissance d'une piste dans le Camp de CAYLUS "

 

                                        " Marche en tout terrain pendant les classes dans la région de LOURDES , reconnaissance d'une piste dans le Camp de CAYLUS "
 

 

...regroupement et pose dans un pré     Pose dans un bosquet .

 

                 Pose dans un bosquet ....regroupement et pose dans un pré ..Le Sergent au premier plan satisfait au vieux principe du fantassin selon lequel "les pieds sont l'objet de soins attentifs
 

 

Poste d'une équipe feu ..les servants de l' AA 52 en embuscade     Le Régiment était doté de Lances Fusées Anti Char U.S.au tube articulé en deux éléments .Le parachutiste G.DESWEEMER prépare des "fusées "  pour un tir à CAYLUS  On rencontre rarement des photos montrant cette munition ..

 

                                       " Poste d'une équipe feu ..les servants de l' AA 52 en embuscade .Le Régiment était doté de Lances Fusées Anti Char U.S.au tube articulé en deux éléments .Le parachutiste G.DESWEEMER prépare des "fusées "  pour un tir à CAYLUS  On rencontre rarement des photos montrant cette munition ..

 

  Spécialistes de la 3° dimension     les parachutistes entretiennent les savoirs faires acquis en ALGÉRIE en matière d'emploi des hélicoptères .

 

   Spécialistes de la 3° dimension les parachutistes entretiennent les savoirs faires acquis en ALGÉRIE en matière d'emploi des hélicoptères .

 

 

  Sergent Chef  Jean LAMARQUE , chef de Section en cours de progression , son radio porteur d'un ANPRC 10 à ses cotés .J.LAMARQUE est un vétéran d' ALGÉRIE décoré de la Médaille Militaire pour faits de guerre , quelques années plus tard il sera fait chevalier de la Légion d' Honneur .

 

                         Sergent Chef  Jean LAMARQUE , chef de Section en cours de progression , son radio porteur d'un ANPRC 10 à ses cotés .J.LAMARQUE est un vétéran d' ALGÉRIE décoré de la Médaille Militaire pour faits de guerre , quelques années plus tard il sera fait chevalier de la Légion d' Honneur .
 

 

le Colonel Marcel BIGEARD en inspection

 

                         " Sur la place d' armes de la 3° Compagnie au CAMP d'IDRON le Colonel Marcel BIGEARD en inspection .Ce grand soldat , figure emblématique des parachutistes nous a hélas quittés le 18 juin 2010. ( cliquez sur le nom du général BIGEARD )
 
                          

     www.1rcp.fr


campidron.fr  | campidron@wanadoo.fr