Accueil
AAMCI
Notes de l'auteur
LES NEWS DU SITE
Formulaire de contac
LIVRE D'OR
PLAN DU SITE
2° guerre mondiale
La neige et le feu
les premiers du 1°
avec les paras du 1°
les Vosges
l'Alsace
de Jebsheim à Avord
Création Pau / Idron
les entrées du Camp
vue sur le Camp
Idron/col de Fornel
Le Hameau
L' Abandon
Le Camp en Ruine
Epilogue
Le Camp en 2016
le temps de la BETAP
Humour II / 1° R.C.P
Humour Parachutiste
1° RCP en Indochine
Dien Bien Phu
Indochine
la 3° en Indochine
Moulins / Idron
Algérie (jumelles)
Algérie
Commandant PHILIPPON
Royal Auvergne  AFN
18° R.C.P. Algérie
18° RCP
1er RCP Algérie
L'escadron Algérie 1
L'escadron Algérie 2
L'escadron Algérie 3
L'escadron Algérie 4
L'escadron Algérie 5
Noir 1 en Algérie
1° RCP et le putsch
Moulins-les-Metz
Mort pour la France
Années 60 / CQG
Manuel et Moniteur
Mouchoirs d'Instruct
Poignards au 1° RCP
Gaines Individuelles
Les quilles
caricatures
Goliath
Para neige
Para neige 2
Les années Pinatel 1
Les années Pinatel 2
Les années Pinatel 3
Années 70
Témoignages 1971
Témoignages 1971 (2)
juillet 1971
Pentathlète (1)
Pentathlète (2)
Où est donc Gillou
Un ministre à Idron
La piste le camp (1)
La piste le camp (2)
Volontaire para 1
Volontaire para 2
Volontaire para 3
Volontaire para 4
Volontaire para 5
Volontaire para 6
Volontaire témoign..
Exercice N'DIAMBOUR
Exercice KATCHA-MAYU
Années 70/80 divers
Drakkar 1
Drakkar 2
Drakkar 3
le Camp de Ger
la 1° compagnie
la 1° en Allemagne
la 2° compagnie
La 2 sur le Caillou
la 3° compagnie
La 3 au Gabon
La 3 à la Réunion
la 4° compagnie
la compagnie d'appui
La C A à Bou Sfer
La Section RASURA
la Section RASURA 2
l'escadron de reconn
la CCS
l'ordinaire
la 12° compagnie
Musique 11° DP 1
Musique 11° DP 2
Musique 11° DP 3
Musique 11° DP 4
La meilleure façon..
Mémoire d'Anciens
Les 3 B
Hôtel SC Borde
Saint Michel
Chefs de corps
Héritage 1° RCP
Héritage/symbolique
Fanions du 1° RCP
Officiers Appelés
1 RCP camp de Souge
Ephémérides Souge
En stage à l'ETAP
Fanions du 9° RCP
Fanions du 14° RCP
Histo du 18° R.C.P.
Fanions du 18° RCP
Requiem Parachute
Prière d'un fanion
Général de Biré
Liste Brevets Para

 

 

la 3eme compagnie du 1er RCP au Gabon

 


Ce sujet comporte 7 pages, n'oubliez pas de cliquer sur SUITE en bas des pages à droite.    


                                                                         



En "surfant" sur le net  j' ai appris qu'un ancien officier de ma Compagnie recherchait des témoignages sur un séjour au GABON effectué alors que je servais à la 3° Compagnie du 1° RCP ,en qualité d' Appelé Volontaire Parachutiste du contingent 1973 / 02 .
J' ai donc recherché  les diapos prises au cours de mon service militaire.....
Brutalement toute une période de ma vie , dont je parlais si peu , a resurgi du passé ..
Mes enfants appartiennent à une génération qui ignore tout du service militaire  - et pour cause -
"C' est  vrai papa que tu as été dans les paras ? "
Je me suis dit "Mon vieux HENRI c' est le moment ou jamais de raconter ce que fut ton service militaire"
                                    
 
 
Mon oncle avait "fait "l' ALGERIE , il était dans les paras , dans un RCP , je ne sais pas trop lequel .....
Il m' incitait régulièrement à "me porter volontaire" pour les paras et pour commencer à m'inscrire à la P.M. PARA
J' étais sportif , plutot costaud ,,j' avais envie de voir du pays , cette aventure me tentait ...j' ai franchi le pas !!
J' ai effectué mes premiers sauts en qualité de "premi" à ORLEANS ...et puis
les fètes de la fin de l' année 1972  à peine passée  je débarquais un petit matin de Février 1973 au CAMP d' IDRON . 






Le Sous Lieutenant Jacques MORLANG défile à la tête de sa Section N 2 sur l' allée du cinéma au CAMP d' IDRON .MORLANG est un vétéran de la GUERRE d' ALGERIE ( voir à son sujet les pages consacrées à L' ESCADRON )
 
 Février ,Mars :les classes ,  ce ne fut pas triste ...( voir à ce sujet les pages de "Appelé Volontaire Parachutiste à la 3° Compagnie")  J' étais tombé dans la Section NOIR 2 ....notre chef l' Adjudant MORLANG  voulait que sa section soit la meilleure , il n' élevait jamais la voix mais la lueur de son regard suffisait à nous convaincre. Notre section était la meilleure , avec les copains nous en étions convaincus .Un jour il nous annonça officiellement que nous partirions prochainement au GABON .Ce ne fut qu' une confirmation car depuis notre incorporation les caporaux nous motivaient dans cette perspective en clamant à toute occasion que seuls les meilleurs seraient du voyage ..
 




Avec les potes de NOIR 2 devant le batiment section .
 
Ainsi donc tous mes espoirs se réalisaient : je sautais en parachute , je faisais du sport , je percevais une solde supérieure à celle des "biffins" et maintenant j' allais partir outre mer , sous les cocotiers, comme on disait ..
 



Point de situation sur la Compagnie au printemps 1973
------------------------------------------------------------------------------------
 
Au printemps 1973 la 3° Compagnie est commandée depuis plus d' un an par le Capitaine Jean de WARREN ,qui assume avec brio la difficile succession du Capitaine Jean Bernard PINATEL .Tous les anciens se souviennent du charisme du Capitaine  Jean Bernard PINATEL dont l' empreinte sur NOIR sera palpable des années encore après son départ du Régiment .




Soirée d' adieux au Capitaine PINATEL , le Sergent Chef Gérard DULION debout chante , à droite le Capitaine Jean Bernard PINATEL (quittant le commandement) 
             à gauche le Capitaine Jean de WARREN (prenant le commandement )



 La compagnie est forte de quatre sections : à NOIR 1 le Sous Lieutenant BARTOLI a succedé au Lieutenant DE FUENTES , à NOIR 2 l' Adjudant MORLANG a succédé à l' Adjudant Chef GAUER ( dit TONTON ) NOIR 3 est passée entre les mains d' Aspirants fanas dont l' excellent Norbert d' ABOVILLE , NOIR 4 est commandée par le Lieutenant de BADTS en stage de longue durée à l' ETAP .....





 (en 1970 ou 71) de droite à gauche : le père PENINOU Aumonier Parachutiste , vétéran de la GUERRE d' ALGERIE,le Lieutenant DE FUENTES NOIR 1 et le Sergent Chef G. DULION son Adjoint .





 Défilé de la 3 en 1972 , probablement pour la SAINT MICHEL ,derrière le Capitaine de WARREN  le Lieutenant  G. de BADTS (à droite) Le Sous Lieutenant Norbert d' ABOVILLE ( à gauche) Le Porte Fanion est le Sergent Chef GEISLER .





 Prise d' armes à TARBES à l' issue de la manoeuvre CORRIDA ( début 1973)  Capitaine J. de WARREN (à droite) Lieutenant G.de BADTS N 4 (à sa droite) entre les deux le Sous Lieutenant BARTOLI NOIR 1 Porte Fanion Sergent Chef WOJTAL





Défilé après la manoeuvre CORRIDA  Capitaine J.de WARREN , S/Lt BARTOLI ( à droite ) LT G. de BADTS (à gauche) Lors de cette manoeuvre NOIR avait ordonné à NOIR 4 de s' emparer d' un mouvement de terrain,coute que coute .....on dit que face à un ennemi récalcitrant NOIR 4 avait sorti les poignards ....allez savoir !!!!
 En tout cas le mouvement de terrain fut pris !!!!



Composition de la Compagnie Tournante .
 
Les Sections NOIR 3 et NOIR 4 composées de contingents libérables ou ne disposant pas du potentiel suffisant ( 6 mois avant la date de fin de service) ne seront pas concernées par le séjour au GABON .Il sera donc fait appel à un renfort des autres compagnies .
La CCS fournira , comme d' habitude ,une partie des spécialistes
VERT fournira la Section du Sous Lieutenant René CHAROUSSET
ROUGE fournira la Section du Lieutenant Jean Pierre MOUSSART cependant qu'une nouvelle section NOIR 4 à l'instruction au G.I.( provisoirement sous les ordres du Sergent Chef  Jean Claude MONDON)  passera en position détachée à la 2° Compagnie et bénéficiera d' un séjour aux ANTILLES ( voir Volontaire PARA à la 3°: 10 et 11)
La compagnie montera lentement en puissance et hormis une journée passée au CAMP de CAYLUS aucune activité de cohésion ne sera programmée .
Ce n' est qu' au moment du départ que la 3° compagnie renforcée  sera réunie au complet.
 
 Nous avons embarqué dans un DC 8 du COTAM le 16 Avril 1973 sur la Base Aérienne de MONT de MARSAN .Nous avions perçu un paquetage de type GUEPARD pour zones tropicales , nous avions été vaccinés et informés des risques des maladies auxquelles notre séjour au GABON nous exposerait .Quant à ce que seraient nos futures activités ,nous en étions parfaitement ignorants. En fait peu nous importait l' essentiel était " d' être du voyage ".




 Nous devions atteindre le GABON après quelques 5 ou 6 heures de voyage et le survol de  :la MEDITERRANEE,l'ALGERIE,le SAHARA,le NIGER, le TCHAD ,le CAMEROUN .Contrairement à ce que l' on pensait ,il n' y avait pas de décalage horaire entre PAU et LIBREVILLE .





 Le Drapeau et les Armes de la République Démocratique du GABON





 A part quelques exceptions , mèmes les plus curieux ne connaissaient du GABON pas grand chose de plus que cette carte .





 En contravention avec les consignes qui prévoyaient que l' on soit en civil , nous avons voyagé en tenue de tergal d' été .Mème en civil il aurait fallu beaucoup de bonne volonté pour nous faire passer pour de simples touristes ...mais les règlements internationaux sont ainsi faits .





 En vol nous avons bien entendu satisfait à l' usage de photographier les ailes de l' avion .Ces photos seraient les premières du reportage  souvenir que presque chacun d' entre nous projetait de se constituer .





Un moteur du DC 8 peu avant le survol de LIBREVILLE




Vues aériennes de LIBREVILLE et de l' aéroport international .



L' élément précurseur de la Compagnie nous attendait à l' aéroport ,pour nous conduire au CAMP GENERAL de GAULLE qui sera notre principal lieu de stationnement pendant la durée du séjour .Le Camp Général de GAULLE est situé entre l' aéroport et LIBREVILLE .




L' entrée du Camp Général de GAULLE ne manque pas d'une certaine allure .




Nous avons tout de suite repèré l' insigne de la 11° D.P. sur un pilier . Sur l' autre pilier figurait l'insigne du 6° Régiment Inter Armes d' Outre Mer .Nous allions tous passer à tour de role au poste de garde à l' entrée du CAMP .Ce service plutot ennuyeux est loin de constituer le meilleur des souvenirs .


L' insigne du 6° RIAOM .Ce Régiment stationné en République Centre Africaine avait été commandé par le Colonel BIGEARD à BOUAR .Brochant sur l' ancre de marine le fond orange évoque la couleur des pistes en latérite .Un massacre d' elan de DERBY souligne l' implantation en RCA.La tète de panthère est un clin d' oeil au "souple et félin" du colonel BIGEARD .La Croix de LORRAINE et les Armes sont un héritage du 6° R.I.C.


L' insigne du 6° Régiment d' Infanterie Coloniale .L' écusson rappelle les villes de LYON garnison du régiment et de TOULON ville libérée par le Régiment .La Croix de LORRAINE illustre la part prise par le 6° RIC aux campagnes de Libération de la FRANCE . - - - - - Il nous apparut vite que le CAMP était pratiquement vide .Seul l' Attaché militaire ( Commandant MONDOULET )avec un Peloton d' Automitrailleuses détaché du 6° RIAOM semblaient y résider en permanence avec quelques services pour le soutien .. - - - - Entretenu par les compagnies tournantes et le GENIE le Camp avait cependant belle allure .


Place d' Armes et Mat des Couleurs .Au fond à gauche salle à manger , cuisines .Le Brevet Parachutiste est en bonne place sur le socle du Mat des Couleurs .On reconnait également l'insigne du 2° RIMa .


Sur cette vue on voit un insigne d' Assistance Militaire Technique au GABON et les insignes des 2° REP et 2° RIMa


Dans l' allée centrale de part et d' autre de l' allée :Bureau du Capitaine J. de WARREN ( à gauche) Bureau de l' Adjudant COSTEDOAT ( Adjudant de Compagnie) et Service de Semaine ( à droite )


Logement du Capitaine J. de WARREN et du Lieutenant Adjoint M. de FRITSCH




Logements des Officiers et des Sous Officiers .


Chalets des parachutistes avec le souvenir d' une précédente Compagnie Tournante du 9° RCP .Encore peu familiarisés aux usages militaires , nous étions un peu étonnés de toutes ces marques laissées par les Détachements nous ayant précédés


L' incontournable "chien jaune "si caractéristique de l' AFRIQUE .




Le sous lieutenant R. CHAROUSSET semble bien adapté à son nouvel environnement .





www.1rcp.fr




Suite

campidron.fr  | campidron@wanadoo.fr