Accueil
AAMCI
Notes de l'auteur
LES NEWS DU SITE
PLAN DU SITE
LIVRE D'OR
Formulaire de contac
2° guerre mondiale
La neige et le feu
les premiers du 1°
avec les paras du 1°
les Vosges
l'Alsace
de Jebsheim à Avord
Création Pau / Idron
les entrées du Camp
vue sur le Camp
Idron/col de Fornel
Le Hameau
L' Abandon
Le Camp en Ruine
Epilogue
Le Camp en 2016
le temps de la BETAP
Humour II / 1° R.C.P
Humour Parachutiste
1° RCP en Indochine
Dien Bien Phu
Indochine
la 3° en Indochine
Moulins / Idron
Algérie (jumelles)
Algérie
Commandant PHILIPPON
Royal Auvergne  AFN
18° R.C.P. Algérie
18° RCP
1er RCP Algérie
L'escadron Algérie 1
L'escadron Algérie 2
L'escadron Algérie 3
L'escadron Algérie 4
L'escadron Algérie 5
Noir 1 en Algérie
1° RCP et le putsch
Moulins-les-Metz
Mort pour la France
Années 60 / CQG
Manuel et Moniteur
Mouchoirs d'Instruct
Poignards au 1° RCP
Gaines Individuelles
Les quilles
caricatures
Goliath
Para neige
Para neige 2
Les années Pinatel 1
Les années Pinatel 2
Les années Pinatel 3
Années 70
Témoignages 1971
Témoignages 1971 (2)
juillet 1971
Pentathlète (1)
Pentathlète (2)
Où est donc Gillou
Un ministre à Idron
La piste le camp (1)
La piste le camp (2)
Un Officier Para
Volontaire para 1
Volontaire para 2
Volontaire para 3
Volontaire para 4
Volontaire para 5
Volontaire para 6
Volontaire témoign..
Exercice N'DIAMBOUR
Exercice KATCHA-MAYU
Années 70/80 divers
La Finul 1980
Drakkar 1
Drakkar 2
Drakkar 3
le Camp de Ger
la 1° compagnie
la 1° en Allemagne
la 2° compagnie
La 2 sur le Caillou
la 3° compagnie
La 3 au Gabon
La 3 à la Réunion
la 4° compagnie
la compagnie d'appui
La C A à Bou Sfer
La Section RASURA
la Section RASURA 2
l'escadron de reconn
la CCS
l'ordinaire
la 12° compagnie
Musique 11° DP 1
Musique 11° DP 2
Musique 11° DP 3
Musique 11° DP 4
La meilleure façon..
Mémoire d'Anciens
Les 3 B
Hôtel SC Borde
Saint Michel
Chefs de corps
Héritage 1° RCP
Héritage/symbolique
Fanions du 1° RCP
Officiers Appelés
1 RCP camp de Souge
1er RCP PSO en stage
Ephémérides Souge
En stage à l'ETAP
Fanions du 9° RCP
Fanions du 14° RCP
Histo du 18° R.C.P.
Fanions du 18° RCP
Requiem Parachute
More Majorum
Le BF au Cambodge
Prière d'un fanion
Général de Biré
Liste Brevets Para


L' entrainement au saut qui trouve sa finalité dans les Opérations Aéroportées est pousuivi autant que l' emploi du temps et la disponibilité des avions le permette .Pour certains Chasseurs Parachutistes de la 3° Compagnie  un saut opérationnel sur l' ennemi constituera le troisième saut dit " de Brevet"





Façon humoristique de signaler un aérodromme qui mérite bien une photo .





 
En attendant de sauter ...En arrière plan les hangars et les avions ..on reconnait un JUNKER 52 .
 Le sergent CUVILLE assis à coté de son jeu de parachutes en profite pour se faire tirer le portrait .Contrairement à pas mal de ses camarades le Sergent CUVILLE n' est pas chaussé de brodequins mais de rangers U.S. Ce Sergent sportif accompli  était un spécialiste des exercices à la barre fixe .




 Le moment est venu de s' équiper de ses parachutes U.S. Le Sergent CUVILLE  ne connait pas le commandement "En commençant par le casque !! équipez vous !!" Ou alors ..les troupes aguerries prenaient quelques libertés avec les usages des Centres d' Entrainement au Saut .....





 
Réintègration des parachutes après un saut . .il me semble bien que tout le monde fume tranquillement .....
 




De loin on dirait vaguement un JUNKER .Il s'agirait plutot d' un transporteur de la firme DASSAUT






Le Bataillon part en opération .L'allègement des Chasseurs parachutistes se compose de musettes et de sacs à parachutes .Les photos ne dévoilent pas de sacs à dos ni de sacs marins 





 
Scénes habituelles de progression ,sous forme de patrouilles ,à la recherche de l' ennemi sur un terrain caractérisé par une végétation dense entrecoupé de clairières , n' offrant pas de vues lointaines ..
 




L' observation aérienne permet de guider les troupes au sol et de règler les tirs d' artillerie .Est ce un MORANE ?





 
Appuis feux fournis par l' aviation - on dirait des "spitfire " et les armes de bord des bateaux de débarquement qui ont amené les Chasseurs Parachutistes à pied d' oeuvre .
 




Les Viets retranchés dans un village sont accrochés .Une pagode détruite par les attaques aériennes est en feu .





Le village est en feu , à part la Pagode en dur ,tout est construit en bois et paille de riz .







Les mortiers de 81 m/m de la C.C.B. ( Compagnie de Commandement de Bataillon ) en pleine action d' appui .





Beau feu d' artifice provoqué par l'impact d'un projectile au phosophore .





Section Rassemblée après le combat On reconnait un Fusil Mitrailleur. un MAS 36 à crosse pliable , deux mortiers de 30 m/m , et un tromblon VB grenade à fusil au bout du fusil Contre le mur à gauche un PM Thomson .Le second parachutiste  à partir de la gauche porte un PA Colt au ceinturon .Un porteur ou partisan participe à la photo.







 
L' armement pris à l' ennemi est amassé sur la digue ou passe la voie ferrée.Nous sommes en saison sèche il n' y a pas d'eau dans les rizières.Quittant leurs bateaux les marins sont venus se rendre compte sur place des résultats de l' engagement avant le réembarquement des Chasseurs Parachutistes .
 






Qui a placé le Saint Michel à cet endroit ? Un clin d' oeil des Paras pour que l' archange les soutienne dans leur combat ? Il serait interessant de savoir si cet important ensemble religieux a survécu à deux guerres et à la répression communiste ?



Cette GUERRE d' INDOCHINE naissante fait de très nombreuses victimes .En avril 1947 la 3° Compagnie ne compte plus que 65 hommes ,cadres compris,sur les 115 parachutés un mois plus tot dans la région de SAM -NEUA .







Un Chasseur Parachutiste "enveloppé dans son pépin" repose dans le choeur d'une petite église .Image dépouillée ,quasi monacale de ce jeune parachutiste brutalement arraché à une vie terrestre turbulente parmi ses copains et qui parait maintenant bien seul face à son nouveau destin ....Prècédé par l' aumonier qui a célébré l' office des morts,il sera  porté en procession par ses camarades dans le carré militaire d'un cimetière ou ils lui rendront les derniers Honneurs   .







La tombe du Parachutiste CORDIERE de la C.C.B.







 
Les morts de cette nouvelle guerre s' ajouteront dans les cimetières d' INDOCHINE à ceux déja très nombreux des précédents conflits .Jamais les Gouvernements Français n' accorderont au Corps Expéditionnaire les moyens réclamés par les commandants en chef et nécessaires pour mener à bien cette guerre .Les politiques  engagent l' Armée Française dans des guerres qu'ils sont incapables de conduire , pour ensuite purement et simplement abandonner nos soldats et les populations qui ont eu le tort de croire en la FRANCE . . A défaut d' être reconnues par la nation  les meilleures de nos unités s'y épuiseront et disparaitront pour  "l HONNEUR"
 






 
ll fallait fouiller les calcaires pour trouver et détruire l'infrastructure Viet ...ses usines d' armement en particulier .
 




Pour défendre une zone qu'ils avaient reçu l' ordre d' interdire aux Français ,les combattants réguliers Viets se sont battus avec détemination et courage .





Deux Chasseurs Parachutistes ont payé de leur vie le succès de l'opération ;Ils gisent sur des brancards de fortune , enveloppés dans leurs toiles de tente .







 
Cependant que l' aumonier récite une dernière prière ,leurs camarades rendent les Honneurs Militaires à ces deux Chasseurs Parachutistes tombés au Champ d' Honneur .Cérémonial émouvant et plein de dignité que ces adieux , sur les lieux mèmes du combat entre compagnons d' armes ,entre PARACHUTISTES .Au fond nues tètes huits camarades de section qui porteront les brancards .
Comment ne pas penser au chant de la 3: LES ANCIENS ONT SOUFFERT SUR LA PISTE COMME DES CHEVALIERS ET DES PREUX ...



RetourSuite

campidron.fr  | campidron@wanadoo.fr