Accueil
AAMCI
Notes de l'auteur
LES NEWS DU SITE
PLAN DU SITE
LIVRE D'OR
Formulaire de contac
2° guerre mondiale
La neige et le feu
les premiers du 1°
avec les paras du 1°
les Vosges
l'Alsace
de Jebsheim à Avord
Création Pau / Idron
les entrées du Camp
vue sur le Camp
Idron/col de Fornel
Le Hameau
L' Abandon
Le Camp en Ruine
Epilogue
Le Camp en 2016
le temps de la BETAP
Humour II / 1° R.C.P
Humour Parachutiste
1° RCP en Indochine
Dien Bien Phu
Indochine
la 3° en Indochine
Moulins / Idron
Algérie (jumelles)
Algérie
Commandant PHILIPPON
Royal Auvergne  AFN
18° R.C.P. Algérie
18° RCP
1er RCP Algérie
L'escadron Algérie 1
L'escadron Algérie 2
L'escadron Algérie 3
L'escadron Algérie 4
L'escadron Algérie 5
Noir 1 en Algérie
1° RCP et le putsch
Moulins-les-Metz
Mort pour la France
Années 60 / CQG
Manuel et Moniteur
Mouchoirs d'Instruct
Poignards au 1° RCP
Gaines Individuelles
Les quilles
caricatures
Goliath
Para neige
Para neige 2
Les années Pinatel 1
Les années Pinatel 2
Les années Pinatel 3
Années 70
Témoignages 1971
Témoignages 1971 (2)
juillet 1971
Pentathlète (1)
Pentathlète (2)
Où est donc Gillou
Un ministre à Idron
La piste le camp (1)
La piste le camp (2)
Un Officier Para
Volontaire para 1
Volontaire para 2
Volontaire para 3
Volontaire para 4
Volontaire para 5
Volontaire para 6
Volontaire témoign..
Exercice N'DIAMBOUR
Exercice KATCHA-MAYU
Années 70/80 divers
Drakkar 1
Drakkar 2
Drakkar 3
le Camp de Ger
la 1° compagnie
la 1° en Allemagne
la 2° compagnie
La 2 sur le Caillou
la 3° compagnie
La 3 au Gabon
La 3 à la Réunion
la 4° compagnie
la compagnie d'appui
La C A à Bou Sfer
La Section RASURA
la Section RASURA 2
l'escadron de reconn
la CCS
l'ordinaire
la 12° compagnie
Musique 11° DP 1
Musique 11° DP 2
Musique 11° DP 3
Musique 11° DP 4
La meilleure façon..
Mémoire d'Anciens
Les 3 B
Hôtel SC Borde
Saint Michel
Chefs de corps
Héritage 1° RCP
Héritage/symbolique
Fanions du 1° RCP
Officiers Appelés
1 RCP camp de Souge
Ephémérides Souge
En stage à l'ETAP
Fanions du 9° RCP
Fanions du 14° RCP
Histo du 18° R.C.P.
Fanions du 18° RCP
Requiem Parachute
Prière d'un fanion
Général de Biré
Liste Brevets Para


 

 

compagnie tournante 1977

 


ATTENTION ::ce sujet comporte 5 pages, n'oubliez pas de cliquer sur suite en bas des pages à droite. si le texte apparait en blanc, appuyez sur la touche F5 de votre clavier.

 

 

1 - Contexte Opérationnel des Années 70

 

              2 - Montée en Puissance

 

              3 - Le Voyage Aller

 

              4 - Le Quartier Barret à Saint Leu

 

              5 - L'entrainement 

 

                 - Au Saut

 

                 - Le  Crapahut

 

              6 - Les îles éparses

 

              7 - Adieux à la Réunion

              8 - Retour au Camp d'Idron




CONTEXTE OPERATIONNEL DES ANNEES 70 :
 
 
 Au CAMP d' IDRON, dans les années 70, le 1° R.C.P. est commandé par ceux qui furent "les centurions" de la GUERRE d' ALGERIE.
 
Nous avons connu alors,une succession de "grands" chefs de corps,qui tous maintinrent au Régiment un niveau operationnel très élevé ...... fruit d'une solide instruction et d' entrainement poussé .
 
 
J'évoque les Colonels BRENAC, de BIRE , FAYETTE , CHAZARAIN et leur style , cocktail fait de rigueur opérationnelle,de panache , de volonté de gagner , d'adaptation aux exigences des conflits modernes.... Nous étions prets ! Et pourtant il faut bien dire que nous vivions en plein "désert des TARTARES".
 
 
Aussi affutés que le fussent nos volontaires parachutistes,ils n'en étaient pas moins des appelés et nous n'avions de ce fait aucune chance d' être engagés en intervention extérieure .
 
Il nous fallait donc une bonne dose d'abnégation pour assumer avec un minimum d' enthousiasme les contraintes du système d' alerte GUEPARD dont nous savions parfaitement qu' elle ne nous concernait pas .
 
Aussi pour présever notre moral et donner un sens à cette capacité spécifique de projection le commandement avait imaginé de nous inclure dans un ensemble de mesures dites de renforcement des forces prépositionnées outre mer .
 
 
Pour nous cela se traduisait par un tour de participation annuel à des exercices de courte durée et à des séjours de quatre mois.
 
Au rythme d' une compagnie par an le 1° R.C.P. avait connu, en particulier, la REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE , le GABON, l'OCEAN INDIEN, la NOUVELLE CALEDONIE ...
 
En 1977, la 3° compagnie, les NOIRS , devait partir dans l'OCEAN INDIEN renforcer le 2°R.P.I.Ma à la REUNION , du 15 Mai au 15 Septembre , avec des appelés volontaires principalement du contingent 10 .



MONTEE EN PUISSANCE :
 
Les compagnies de combat à trois sections avaient un effectif d' environ 80 à 90 paras .
Une incorporation un peu plus riche était consentie par le Régiment en faveur de la compagnie prévue pour la relève outre mer .
 
Pour alimenter en spécialistes la section de commandement nous avons été renforcés d' une trentaine de cadres et de paras .
Ainsi nous avons atteint l'effectif règlementaire de 138 .
Pour ce type de montée en puissance certaines compagnies sélectionnaient les hommes et construisaient des unités de marche , laissant à IDRON leurs indésirables .
 
Cette mesure dérisoire n'avait pas cours à la 3 .Tous les NOIRS étaient volontaires , tous sont partis , comme dans notre chanson :
 
 Le gars Pierre est parti à la guerre le matin d' un beau jour de printemps il avait une allure si fière qu'il partit comme un homme en chantant ... T'en fais pas la Marie t'es jolie .........



LE VOYAGE ALLER
 
Nous avons effectué le voyage MONT de MARSAN, SAINT DENIS - GILLOT à bord d' un DC 8 du COTAM en huit heures , avec une heure d' escale à DJIBOUTI .
 
 


Le DC8 du COTAM à Mont de Marsan 



Lors de l'escale à Djibouti, de curieux touristes en tenue civile approximative.  de gauche à droite, Para Bisserier, C/C Fell , Caporal Courbier, C/C Crepin , Caporal Ravery , Caporal Andrillon .



                  Nous découvrons Saint Denis sous l'aile de l'Avion.



Débarquement .......les Paras Bronet et Kazmarek se demandent ce qui les attends ?



La Compagnie se rassemble pour la présentation au Chef d' état major du 2° R.P.I.Ma

Comme nous venons de les revetir, nos tenues sont impeccables.

Notre rigueur sera observée dès notre arrivée et ne se démentira pas tout au long du séjour.

 



          En convoi, nous roulons vers Saint Leu par la route cotière. LE DEBUT DE L'AVENTURE




Le quartier Barret à Saint Leu


Nous prenons possession de notre nouveau casernement à SAINT LEU , le Quartier BARRET , situé sur le front de mer , ou se succèdent les compagnies tournantes , alors que le P.C. du 2°R.P.I.Ma est à SAINT PIERRE .
Il n'y a que nous à SAINT LEU .Les cadres , officiers ,sous officiers et caporaux chefs engagés sont logés dans de charmantes villas à la périphérie du quartier .
Comme à IDRON chaque section se voit attribuer un chalet . 
 Nous entreprenons dès notre arrivée de grands travaux d' amélioration du casernement . 


Le Para Puyot controle les entrées, devant le portail orné de nos panneaux de Tradition.  Au fond le PC Compagnie avec la salle à manger des Cadres et l'Armurerie.



les cocotiers avaient besoin d'élagage, coupe-coupe au ceinturon, le Para Borde et le Caporal Andrillon en Action.



Les murs sont passés à la chaux. Travail en équipe des Paras Chavarroc , Harter, Duprés et Boucheix.



Travail en binome pour les Paras Bonnier et Barrero qui traitent les bordures de l'allée des chalets



A Saint Leu il n'y a pas de tout à l'égout.  Les eaux usées sont filtrées par des drains. comme ils sont bouchés, nous les rétablissons.  l' Adjudant Nonnenmacher s'improvise chef de chantier. Jeunes et musclés les Paras travaillent à l'ancienne : pelles et pioches ! 



                      Le Para Barrero apporte sa contribution.



Nous n'oublions pas les pelouses et la végétation : le Caporal Goy arrose délicatement , cependant que le 1° Classe Peintre jongle.  Encore un petit effort et nous nous sentirons ici comme chez nous !


LE QUOTIDIEN A SAINT LEU
 
Dès la première semaine la compagnie a éclaté sur les différents sites de ses activités de section .
Centre Commando de la SALINE , présence sur les ILES EPARSES , Garde à la PLAINE des CAFFRES , Manoeuvres diverses .
 
Pendant les quatre mois ,à part pour quelques très courtes périodes , il ne restait au mieux à SAINT LEU qu'une petite section en régime d' alerte quasi permanent .
Notre importante participation au TOUR de L'ILE 1977 a contribué à la victoire du 2°R.P.I.Ma .
 


Nous étions 17 selectionnés : de gauche à droite debouts, C/C Brujean , CAL Courbier, S/C Senecaux, 1°cl Bruon , Cne de Badts, 1°cl Puyo, 1°cl Chavarroc, Sgt Kestler , Para Peyrethon.

Accroupis , Lt  Ferron, Sgt Vinues, C/C Crepin,  C/C Fell , Para Magret,  S/C Maurat , Adt Bourguignon, Cal Thibault .

 


             Nous avons célébré le 14 juillet à Saint Leu et à Saint Denis. Porte-Fanion S/C Bille. A sa droite, le Caporal DE PAOLI  de Noir 3.



                                            Le rang d' AA52 ,  Para Harter



Le Défilé des Noirs. Comment ne pas être fier de défiler en tête d'une telle Compagnie ?



                                       Devant le Monument aux Morts de Saint Leu.



Les Noirs à Saint Benoit :  Capitaine de Badts , adjudant Bourguignon,  Capitaine Rullier.



Nous étions aussi présents aux " fêtes de la mer "  ici l'équipe gagnante du relai pedestre 4 fois 400 mètres. de gauche à droite   les Paras Simeone , Bel , Magret , Borde .  Tee-Shirt du Régiment et short noir de la Compagnie.



Les deux premiers du 400 mètres nage libre :  Paras Cathala , Capillon .



     Nous avons organisé des " Portes ouvertes "  ici l'incontournable roulette avec le Sgt Stricher  et le C/C Bouigeon.



La présentation des Postes Radio avec les Paras Rey et Lefrançois. 

 

    www.1rcp.fr

 

 

 

Suite

campidron.fr  | campidron@wanadoo.fr