Accueil
AAMCI
Notes de l'auteur
LES NEWS DU SITE
Formulaire de contac
LIVRE D'OR
PLAN DU SITE
2° guerre mondiale
La neige et le feu
les premiers du 1°
avec les paras du 1°
les Vosges
l'Alsace
de Jebsheim à Avord
Création Pau / Idron
les entrées du Camp
vue sur le Camp
Idron/col de Fornel
Le Hameau
L' Abandon
Le Camp en Ruine
Epilogue
Le Camp en 2016
le temps de la BETAP
Humour II / 1° R.C.P
Humour Parachutiste
1° RCP en Indochine
Dien Bien Phu
Indochine
la 3° en Indochine
Moulins / Idron
Algérie (jumelles)
Algérie
Commandant PHILIPPON
Royal Auvergne  AFN
18° R.C.P. Algérie
18° RCP
1er RCP Algérie
L'escadron Algérie 1
L'escadron Algérie 2
L'escadron Algérie 3
L'escadron Algérie 4
L'escadron Algérie 5
Noir 1 en Algérie
1° RCP et le putsch
Moulins-les-Metz
Mort pour la France
Années 60 / CQG
Manuel et Moniteur
Mouchoirs d'Instruct
Poignards au 1° RCP
Gaines Individuelles
Les quilles
caricatures
Goliath
Para neige
Para neige 2
Les années Pinatel 1
Les années Pinatel 2
Les années Pinatel 3
Années 70
Témoignages 1971
Témoignages 1971 (2)
juillet 1971
Pentathlète (1)
Pentathlète (2)
Où est donc Gillou
Un ministre à Idron
La piste le camp (1)
La piste le camp (2)
Volontaire para 1
Volontaire para 2
Volontaire para 3
Volontaire para 4
Volontaire para 5
Volontaire para 6
Volontaire témoign..
Exercice N'DIAMBOUR
Exercice KATCHA-MAYU
Années 70/80 divers
Drakkar 1
Drakkar 2
Drakkar 3
le Camp de Ger
la 1° compagnie
la 1° en Allemagne
la 2° compagnie
La 2 sur le Caillou
la 3° compagnie
La 3 au Gabon
La 3 à la Réunion
la 4° compagnie
la compagnie d'appui
La C A à Bou Sfer
La Section RASURA
la Section RASURA 2
l'escadron de reconn
la CCS
l'ordinaire
la 12° compagnie
Musique 11° DP 1
Musique 11° DP 2
Musique 11° DP 3
Musique 11° DP 4
La meilleure façon..
Mémoire d'Anciens
Les 3 B
Hôtel SC Borde
Saint Michel
Chefs de corps
Héritage 1° RCP
Héritage/symbolique
Fanions du 1° RCP
Officiers Appelés
1 RCP camp de Souge
Ephémérides Souge
En stage à l'ETAP
Fanions du 9° RCP
Fanions du 14° RCP
Histo du 18° R.C.P.
Fanions du 18° RCP
Requiem Parachute
Prière d'un fanion
Général de Biré

 

( vous êtes page 2 )  ► cliquez ici pour aller page 3

 

La zone de mise à terre en plein désert est quasiment illimitée .Les Nords larguent de front par vagues successives .






deux vagues de Nords


il s' agit bien d' un assaut vertical !!!


la première vague est déja posée . / . Immédiatement derrière les paras suivent les matériels .: essentiellement jeeps , canons de 106 S.R. ,mortiers de 120 (.venus en renforcement de l' Escadron )


les voiles à matériel envahissent le ciel


Les voiles sont adaptées au type de charge mais une mème charge peut être larguée avec une combinaison différente .( trois grands parachutes ou une grappe de parachutes plus petits )


Les équipages se précipitent sur leur jeep .Outre les impératifs opérationnels il existe une émulation permanente entre les équipages ..c' est à qui démarrera le premier sa jeep .Chaque chef de peloton tenant à rendre compte  le premier que son peloton est rassemblé , en mesure de poursuivre la mission .
 


 
L' arceau de protection de cette jeep est endommagé .Le personnage de gauche porte un casque U.S. cette fantaisie était fréquente chez les cadres ; Le casque U.S. étant censé être plus confortable , pour d' autres c' est un souvenir de conflits précédents .Plus généralement c' était une question de mode , le casque U.S. faisait "ancien"  Le personnage de droite tète nue est le Capitaine BIZARD  .Notez la suspente accrochée à l' anneau de fixation de jugulaire et reliée à la barrette de poitrine pour éviter la perte du casque lors du saut , au moment de l' ouverture
 


Une jeep prète à rouler .Autour d' elle sont éparpillés les parachutes de charge et les cartons alvéolés ( nid d' abeilles) servant d' amortisseur lors du poser .Ce type de conditionnement était encore en vigueur dans les années 70 .
 


Cette photo montre bien le conditionnement de la jeep en vue du largage .La palette d' arrimage , l' arceau de protection , la nourrice à essence , les nids d' abeille , les sangles de fixation au parachute ...à droite une musette T.A.P."sur le dos" Les deux personnages ne portent pas de filet de casque .Il pourrait s' agir de renforcement de l' ESCADRON ( mortiers de 120  , ou spécialistes du Matériel )
  


Regroupement effectué , l' ESCADRON est réarticulé , .Au premier plan Jacques MORLANG conversant avec André MAZIARZ ,au milieu , sous pretexte de vérifications radio .Un peu en arrière le para SARLANGA chahute .
 


 L' ESCADRON attend le TOP ,pour commencer la présentation dynamique .Au premier plan , souriant , le Lieutenant GOUTTENOIR chef du second peloton ORANGE DEUX .



L' ESCADRON est déployé par pelotons Les casques ont été remis ...La présentation aux autorités va commencer .
 


 Le général GILLES  accompagné du capitaine BIZARD ( casqué à gauche )



Le général MASSU débarque , après avoir écarté l' AA 52 .Derrière ,le Capitaine BIZARD .
 



Pourquoi cette Opération Aéro Portée :  VIOLET ?
 
La présence des généraux CHALLE ,ALLARD ,MASSU , GILLES ainsi que celle de nombreux observateurs étrangers indique clairement que le niveau d' une O.A.P.d' unité élémentaire renforcée est largement dépassé .Nous nous situons à l' évidence dans un autre cadre .
       Souvenons nous que la FRANCE fait partie du système OTAN et que ses régiments , dont le 1° R.C.P.sont depuis 1956 " alignés sur le type OTAN ".
       Souvenons nous également que la FRANCE est en quéte d' une indépendance énergétique .....
VIOLET comporte un double message adréssé 1°:à l' OTAN : Voyez que notre action de maintien de l' ordre n' exclut pas que nous soyons aptes à participer à un conflit moderne  !!! Cet exercice de projection par la troisième dimension en est l' illustration !!!
                                                                    2°  : à l' ALN  : Ne tentez pas de contrecarrer nos projets concernant les ressources naturelles au SAHARA car nous avons les moyens d' une riposte  immédiate et redoutable !!!


La presse évoque un parterre d' officiers français et étrangers .En fait il s' agit essentiellement des membres de pays adhérents à  l' O.T.A.N. ,ETATS UNIS ,GRANDE BRETAGNE ,ALLEMAGNE de l' OUEST et ISRAEL très interéssé par nos techniques ...
 


Le général GILLES , de dos , commente la visite d' un atelier technique .
 


Un officier "allié" pris en flagrant délit d' espionnage ..A l' époque la FRANCE était à la  pointe des techniques de Livraison par Air .
 
  Après les présentations militaires les parachutistes de l' ESCADRON ont eu l' opportunité d' une visite du site d' HASSI R' MEL .



 L' entrée du site de jour et de nuit 



Photo souvenir sur les lieux de la démonstration . Le Sergent André MAZIARZ  entouré de camarades des différents Pelotons , porte le FANION de l' ESCADRON au bout d' une lance .
 


Présentation d' un forage en activité .

Les journaux locaux relatent l' évènement :





On le savait bien !! Mais un petit COCORICO ne fait pas de mal !!!!


 André MAZIARZ avec deux camarades , en cours de visite ;Le Sergent DELPECH à droite est un vétéran d' INDOCHINE , au centre le Sergent CADET lui aussi ancien d' INDOCHINE Tous trois portent le filet de camouflage individuel en guise d' écharpe .André MAZIARZ  sous ses jumelles de dotation ,arbore un appareil photo .La première solde au taux A.F.N. était généralement consacrée à l' achat au foyer régimentaire d' un appareil photo , destiné à fixer les souvenirs , le visage des copains et les paysages magnifiques de l' ALGERIE FRANCAISE ..



                                                                                                 
► cliquez ici pour aller page 3
 
     www.1rcp.fr


campidron.fr  | campidron@wanadoo.fr