Accueil
AAMCI
Notes de l'auteur
LES NEWS DU SITE
PLAN DU SITE
LIVRE D'OR
Formulaire de contac
2° guerre mondiale
La neige et le feu
les premiers du 1°
avec les paras du 1°
les Vosges
l'Alsace
de Jebsheim à Avord
Création Pau / Idron
les entrées du Camp
vue sur le Camp
Idron/col de Fornel
Le Hameau
L' Abandon
Le Camp en Ruine
Epilogue
Le Camp en 2016
le temps de la BETAP
Humour II / 1° R.C.P
Humour Parachutiste
1° RCP en Indochine
Dien Bien Phu
Indochine
la 3° en Indochine
Moulins / Idron
Algérie (jumelles)
Algérie
Commandant PHILIPPON
Royal Auvergne  AFN
18° R.C.P. Algérie
18° RCP
1er RCP Algérie
L'escadron Algérie 1
L'escadron Algérie 2
L'escadron Algérie 3
L'escadron Algérie 4
L'escadron Algérie 5
Noir 1 en Algérie
1° RCP et le putsch
Moulins-les-Metz
Mort pour la France
Années 60 / CQG
Manuel et Moniteur
Mouchoirs d'Instruct
Poignards au 1° RCP
Gaines Individuelles
Les quilles
caricatures
Goliath
Para neige
Para neige 2
Les années Pinatel 1
Les années Pinatel 2
Les années Pinatel 3
Années 70
Témoignages 1971
Témoignages 1971 (2)
juillet 1971
Pentathlète (1)
Pentathlète (2)
Où est donc Gillou
Un ministre à Idron
La piste le camp (1)
La piste le camp (2)
Un Officier Para
Volontaire para 1
Volontaire para 2
Volontaire para 3
Volontaire para 4
Volontaire para 5
Volontaire para 6
Volontaire témoign..
Exercice N'DIAMBOUR
Exercice KATCHA-MAYU
Années 70/80 divers
La Finul 1980
Drakkar 1
Drakkar 2
Drakkar 3
le Camp de Ger
la 1° compagnie
la 1° en Allemagne
la 2° compagnie
La 2 sur le Caillou
la 3° compagnie
La 3 au Gabon
La 3 à la Réunion
la 4° compagnie
la compagnie d'appui
La C A à Bou Sfer
La Section RASURA
la Section RASURA 2
l'escadron de reconn
la CCS
l'ordinaire
la 12° compagnie
Musique 11° DP 1
Musique 11° DP 2
Musique 11° DP 3
Musique 11° DP 4
La meilleure façon..
Mémoire d'Anciens
Les 3 B
Hôtel SC Borde
Saint Michel
Chefs de corps
Héritage 1° RCP
Héritage/symbolique
Fanions du 1° RCP
Officiers Appelés
1 RCP camp de Souge
1er RCP PSO en stage
Ephémérides Souge
En stage à l'ETAP
Fanions du 9° RCP
Fanions du 14° RCP
Histo du 18° R.C.P.
Fanions du 18° RCP
Requiem Parachute
More Majorum
Le BF au Cambodge
Prière d'un fanion
Général de Biré
Liste Brevets Para




 Le radio effectue ses tirs d' entrainement au P.A.MAC 50 son arme de dotation .





 Tir au Pistollet Mitrailleur MAT 49 .





 Couché au" poser" le PM était donné efficace jusqu' à 50 métres .C' était l' arme mythique des paras  .. et nous aimions tirer avec .





Nous nous sommes familiarisés à l' emploi d' armes étrangères perçues auprès de la GARDE PRESIDENTIELLE .


PM UZZI (ISRAEL)en calibre 9 mm , Fusils d' assaut CAL (BELGIQUE) de HERSTAL en calibre 5 ,56 .Il avait été question , à une époque d' en doter l' Armée Française .Certains se souviennent avoir utilisé ce type d' arme au LIBAN .FM (ANGLAIS) BREN probablement en calibre 30 US .certaines unités en étaient dotées pendant la GUERRE d' INDOCHINE .( le chargeur courbe est caractéristique )




En vertu des accords de coopération en matière de Défense ( Aout 1960 ) les échanges étaient fréquents avec les unités Gabonnaises , y compris la GARDE PRESIDENTIELLE .(GP) Insignes de la GP , en métal pour le béret et tissé pour la manche .



Le 14 Juillet 1973 , la 3° Compagnie , en pays étranger quoique ami , a célébré la FETE NATIONALE dans ses cantonnements .


Capitaine en tête la Compagnie se dirige vers la place d' armes .Le Capitaine J. de WARREN portait le beret d' une manière particulière , dégageant bien son front ...




La Compagnie pendant la cérémonie des Couleurs .de gauche à droite Lt M. de FRITSCH ,1° Peloton(sections CHAROUSSET et BARTOLI ) Lt R. CHAROUSSET ,S/C M. LOPEZ Porte Fanion ,Sgt FISTOLET ,Sgt BERNARD, Sgt PINELLI ,Sgt PIERRI ,Sgt GONDOUX 2° Peloton Lt J.P. MOUSSART . Le FANION est celui homologué du type "colonel BRENAC" (voir les pages consacrées à la symbolique )L' usage voulait que le FANION ignore le "présentez armes " il était soit l' "arme au pied" au repos , soit l' "Arme sur l' épaule "Cette disposition est logique puisque à l' origine le FANION était destiné à marquer l' emplacement à partir duquel l' unité se rassemblait ...donc il fallait qu'l domine les rangs pour être visible de tous !


Le 2° Peloton ( sections MOUSSART et MORLANG) Adjudant J. MORLANG , derrière lui , de gauche à droite : les sergents GONZALVES,MAURAT,SENECAUX,CASTEL ,le S/C DAMOUR .caché derrière MORLANG peut être le sergent MOGNE .

Le GABON, pays équatorial ,est un grand producteur de bois , nous avons entrevu cette activité .On ne parlait guère à l' époque des dommages causés par la déforestation ou de la surexploitation de certaines essences




Les sociétés d' exploitation forestière sont dotés de matériels très performants .




L' acheminement du bois vers les ports internationaux (PORT GENTIL ) se fait par train flottant pour les essences ordinaires .


Les essences précieuses sont directement acheminées par transporteurs routiers jusqu' aux quais d' embarquement maritimes.A titre indicatif en 1972 le GABON a exporté 1 100 000 tonnes d' OKOUME et 134 000 tonnes d' OZIGO

Après le 14 juillet le temps s' est mis à passer très vite et nous pensions au retour qui approchait à grands pas .C' est la période ou nous avons commencé à collecter les souvenirs de notre séjour .


Cette pirogue en cours de finition n' est pas mal ..cadeau un peu volumineux pour songer à la ramener ..surtout qu' à la 3 il y en a déja une qui vient d' un séjour en CENTRAFRIQUE (Capitaine MONNIER VINARD )Son rapatriement sur le CAMP d' IDRON était à l' origine de toute une légende .


Pourquoi pas une arbalette se demande l' adjudant de Compagnie .


Certains ont opté pour des tam tams


Beaucoup choisiront des sculptures de ce genre d' artisan .A l' arrivée à IDRON les couloirs seront envahis de tout un bric à brac digne d' un inventaire à la PREVERT .




Les artisants gabonnais réalisent avec des outils rudimentaires des scuptures très fines qui ont beaucoup de succès.




Les magasins de tissus sont très attirants .Comment résister à de si charmants sourires .?




Les chambres et le mobilier sont nettoyés en grand , pour passer en compte à nos successeurs des cantonnements parfaits .Ces photos montrent bien l' organisation du couchage avec moustiquaire de lit .




Les "boyesses" s' activent à l' entretien des chambres et des paquetages des cadres .Les jeunes filles gabonnaises préposées à ce genre de travail se dénommaient elles mème "boyesse"




Pour la dernière nuit nous avons dormi en lits de camp , sous tente 56 pour laisser les cantonnements à la Compagnie qui nous relevait .Un copain est tout fier de son acquisition : une belle bombonne artistiquement décorée




Un beau jour nous nous sommes retrouvés au CAMP d'IDRON Nous serions désormais "ceux qui ont fait le GABON " En deux pelotons , derrière le Capitaine J. de WARREN les NOIRS retrouvent leur place d' armes .

Tous les renforts nous quitteront le jour mème . Nous partirons tous pour une PLD (Permission de Longue Durée) bien méritée A notre retour le Capitaine J. de WARREN passera le Commandement au Lt M. de FRITSCH , le Lt G. de BADTS sera son Adjoint ,une nouvelle Section (ex NOIR IV ) nous rejoindra et nous serons prets pour de nouvelles aventures .Dans le couloir le panneau CE QUE NOUS AVONS FAIT maintiendra quelques temps le souvenir du séjour au GABON quant au panneau CE QUE NOUS AVONS A FAIRE il ne tardra pas à annoncer un séjour au CNEC de MONTLOUIS . Mais ce sont la des souvenirs déja évoqués dans APPELE VOLONTAIRE PARACHUTISTE à la 3°

Plus de 30 ans après je me souviens bien de tout cela comme si c' était hier et ne regrette pas d' avoir choisi d' effectuer mon service militaire comme VOLONTAIRE à la 3° Compagnie de 1° R.C.P.






Retour

campidron.fr  | campidron@wanadoo.fr